16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 09:00

Auteur : Emma CHASE

Editions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 296

Prix : 17,00 €

Parution : 16/02/2017

 

Quatrième de couverture

Il avait tout prévu, sauf être esclave de sa passion

 

Lorsque Brent Mason regarde Kennedy Randolph, il ne reconnaît pas la fille timide et gentille qui a grandi à coté de chez lui. Il admire une femme confiante et sublime… mais bien décidée à écraser ses parties les plus intimes avec les talons de ses escarpins.

Lorsque Kennedy regarde Brent, elle ne voit que l’ado égoïste – mais toujours aussi séduisant – qui l’a humiliée au lycée pour conserver sa place auprès des pestes les plus populaires de l’école – des filles qui ont fait de sa vie un enfer. Cependant, Kennedy n’est plus cette jeune femme anéantie au coeur brisé – elle est désormais procureur à Washington et elle n’a encore jamais perdu un procès. Elle va s’opposer à Brent dans sa prochaine affaire, et elle pense que l’heure de la vengeance a sonné.

Toutefois, les choses ne se passent pas tout à fait comme prévu. Brent a décidé de séduire Kennedy, et chacun de leurs échanges explosifs fait qu’il la désire davantage – est-elle aussi passionnée dans la chambre que dans la salle d’audience ? Brent parviendra-t-il à la conquérir ? Kennedy restera-t-elle de glace face aux arguments de sa plaidoiries ?

 

Mon avis

 

Après mon gros coup de coeur pour Sous influence, j’avais hâte de retrouver cette série. Emma Chase ne m’a pas déçue cette fois encore, j’ai passé un excellent moment avec Brent et Kennedy.

 

Deux choses se passent simultanément. Brent doit défendre un jeune hacker et aura face à lui un nouveau procureur réputé intraitable. Dans le même temps, il retrouve son amour de jeunesse, Kennedy, lors d’une fête ses parents. Une fille qui fût sa meilleure amie et son 1er baiser, mais qu’il n’a pas vu depuis 14 ans. Il flashe sur elle sans même la reconnaître. Kennedy est devenue une très belle jeune femme, mais son physique n’est pas le seul changement. C’est une femme foncièrement indépendante, avec un caractère bien trempé… et un procureur fédéral intransigeant.

 

Il y a une animosité entre Kennedy et Brent que ce dernier ne comprend pas. Il découvre qu’il a beaucoup fait souffrir la jeune femme sans même le savoir. Brent va devoir ramer pour retrouver la confiance de la femme qu’il n’a jamais cessé d’aimer. Kennedy n’est pas une femme qui se laisse facilement émouvoir. Leur duel, assez bon enfant, donne des scènes et des répliques délectables, notamment quand ils sont au Tribunal. La tension qui règne entre eux rend leur relation d’autant plus intense.

 

Brent est exactement comme je l’avais décrit dès le tome 1 : heureux et exalté. Ce type respire la bonhomie et la bonne humeur. C’est aussi une personne très lucide, peut-être trop. Avec ce qu’il a vécu quand il n’était qu’un gamin, Brent sait à quel point la vie peut-être courte et à quel point elle peut faire souffrir. Il a pris le parti de vivre sa vie à 1000 %. Néanmoins, même si Brent, comme Jake avant lui, a une vie sexuelle… épanouie, voir ses amis fondés une famille agite quelque chose en lui. Le retour de Kennedy dans sa vie va combler un trou dont il n’avait pas conscience, mais cette dernière ne va pas lui faciliter les choses… pour notre plus grand plaisir.

 

Kennedy est une femme forte, qui s’est forgé un caractère dur après avoir traversé des épreuves humiliantes et blessantes. Même si Brent n’est pas responsable de toutes, c’est avec lui qu’elles ont commencé. Elle ne sera d’aucune pitié, tant à titre personnel que professionnel. Brent l’oblige à s’expliquer et elle va rapidement se rendre compte que sa rancoeur envers lui n’est peut-être pas complètement justifiée. Mais peut-elle lui faire confiance ?

 

Emma Chase nous offre une nouvelle fois un roman léger, plein d’humour, d’émotions et relevé de quelques scènes torrides.

Elle excelle à se fondre dans la tête d’un homme et Brent est vraiment génial.

Le conte de fées continue, si Jake est le Chevalier, Brent est le Prince Charmant.

Petit bonus, le double épilogue est superbe. Exactement ce qu’il fallait pour clôturer le conte.

 

Ccl : Un excellent troisième tome. Brent m’a plu dès le début de la série et ce tome confirme mon impression de départ. Kennedy est une jeune femme comme je les aime : forte et avec du caractère. Leur histoire, qui a débuté alors qu’il n’était que de très jeune ado, est drôle, sexy, intense et romantique. Un régal !

 

Un 5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 09/02 au 10/02

 

Merci à Marie et aux éditions Hugo Roman pour cette lecture.

Mon avis sur les tomes précédents (Cliquez sur les couvertures)

Repost 0
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 09:00

Auteur : Silvia VIOLET

Editions : Juno Publishing

Pages : 176

Prix : 3,99 €

Parution : 06/02/2017

 

Quatrième de couverture

Gray, Jack et Mason sont de retour. Leur relation à trois ne cesse de se renforcer et les sentiments de Gray pour ses partenaires sont plus profonds qu’il le croyait possible. Alors qu’il apprend à être romantique à la maison, il est toujours un gros dur au travail que personne ne veut contrarier. Lorsqu’on lui confie l’enquête sur le meurtre de plusieurs jeunes prostituées et qu’il n’a aucun suspect et aucun motif, sa confiance en prend un coup. Chaque impasse, chaque jour qui passe, ajoute à l’urgence qu’il ressent pour trouver le meurtrier.

Gray a désespérément besoin d’une pause, sur l’enquête et pour lui-même. Il excelle lorsqu’il s’agit de prendre soin de ses deux hommes, au lit et en dehors, mais quand il s’agit d’accepter du réconfort en retour, il se referme comme une huître, même si son enquête lui fait vivre un véritable enfer. Jack et Mason veulent qu’il prenne des vacances lorsque l’enquête se terminera, mais Gray sait qu’il n’est pas doué pour ne rien faire, à moins que ce temps soit passé au lit.

Avec son enquête pesant sur lui et ses partenaires faisant de leur mieux pour l’aider, Gray va devoir comprendre comment un homme autoritaire comme lui peut lâcher prise.

 

Mon avis

 

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai retrouvé Gray, Mason et Jack.

 

Après Mason et son manque affectif, puis Jack et son manque de confiance, c’est au tour de Gray et sa vulnérabilité…

 

Car oui Gray, le dominateur, est vulnérable, mais il ne veut rien laisser paraître. Il veut rester l’homme fort, le protecteur, aux yeux de ses compagnons. Ce qu’il ne comprend pas, c’est qu’il ne perdra jamais le respect de Jack et Mason, même s’il décide de lâcher prise et de monter ses fêlures… et ses sentiments.

 

Il faudra une affaire qui fait remonter de mauvais souvenirs, la perspective de vacances à la montagne et toute la persuasion et le soutien de ses compagnons pour que Gray reconnaisse que ses craintes ne changent pas qui il est ni ce qu’il est. Mais surtout, que ses compagnons ne l’en l’aimerons pas moins, bien au contraire.

 

Le relation entre les trois hommes est toujours aussi intense, les sentiments sont forts. Il y a une connexion entre eux qui fait envie. Gray est submergé par ses émotions. Il veut toujours paraître fort, mais l’affaire sur laquelle il travaille fait ressortir ses faiblesses. Pourtant, il se cache derrière sa façade de Dom. Mais Jack et Mason le connaissent mieux qu’il ne le pense. Ils vont se charger de faire tomber ses défenses et de le soutenir.

 

Comme pour les autres tomes, les scènes charnelles sont (très) nombreuses et (très) détaillées. Le sexe est le moyen d’expression, la soupape de notre trio si charmant et sympathique.

 

Ce que je préfère dans cette série, ce sont les sentiments forts et sincères des personnages. De ce coté, j’ai été servie avec la fin de ce tome.

 

Ccl : Une lecture à la hauteur de mes attentes. J’ai adoré retrouver Jack, Mason et Gray. Ils forment un trio touchant et attachant. Leur relation est toujours aussi intense et pleine de sentiments. Néanmoins, cela reste une lecture pour public averti.

 

Un 4/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 08/02 au 09/02

 

Merci à Valérie et Juno Publishing pour cette lecture

Mon avis sur les tomes précédents (Cliquez sur les couvertures)

Repost 0
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 15:21

Auteur : Pam GODWIN

Editions : Hugo Roman (New Romance) Collection Blanche

Pages : 431

Prix : 17,00 €

Parution : 09/02/2017

 

Quatrième de couverture

Un magnifique conte sensuel

Émeric Marceaux est un célèbre pianiste qui enseigne avec ferveur et fermeté à de jeunes élèves triées sur le volet.

Autoritaire, raffiné, secret, directif, insaisissable et dur, il envoûte ses élèves, toutes amoureuses de lui.

L’une d’elles, Ivory Westbrook, a intrigué le maître qui l’a choisie pour en faire son oeuvre érotique malgré l’interdit qui pèse sur leur passion.

Souple et solide, réfléchie et naïve, douce et réceptive, Ivory porte les stigmates des abus qu’elle a subis et dont son maître veut la débarrasser en la poussant toujours plus loin sur les chemins du plaisir.

 

Mon avis

 

J’avoue que si je n’avais pas eu la chance de recevoir ce livre de la part de l’éditeur, je ne l’aurais très probablement pas lu. Et très sincèrement, je serais passée à coté d’un très bon roman, aussi troublant que captivant.

 

Le récit est à deux voix : Ivory et Émeric.

 

Ivory a 17 ans, c’est une virtuose du piano et, grâce à son père, elle a la chance d’étudier à l’Académie Le Moyne, un des meilleurs lycées privés spécialisés dans l’art du spectacle. Son but est de quitter Treme, le quartier malfamé de la Nouvelle Orléans où elle vit, et d’intégrer le Conservatoire Leopold à New York. Elle est prête à tout pour l'atteindre, même si elle doit faire des choses qui la répugnent au plus haut point…

 

Émeric a 27 ans, c’est un pianiste reconnu, diplômé de Leopold et membre de l’orchestre symphonique de Louisiane. C’est aussi un enseignant exigeant et très autoritaire. Avoir l’ascendant sur ses élèves et ce qui lui plait le plus dans l’enseignement. Vous l’aurez compris, Émeric est un Dom… à coté de lui, Christian Grey fait presque figure d’un enfant de coeur.

 

Ivory est résignée à devoir encore vivre une année difficile, à devoir subir des choses qu’elles répugnent juste pour pouvoir payer ses livres et garder un toit sur sa tête. Son père a fait d’énormes sacrifices pour qu’elle puisse étudier à Le Moyne, mais, avant même qu’elle y entre, il est décédé et le monde d’Ivory s’est délité. Depuis l’âge de 13 ans, elle subit les reproches de sa mère et son frère, et les assauts du meilleur ami de ce dernier. Elle a une relation avec les hommes très particulière. Ivory est une très belle jeune femme, probablement trop belle pour son bien. Elle paraît d’ailleurs plus âgée qu’elle ne l’est. Sa beauté lui a valu les attentions trop poussées de Lorenzo, l’ami de son frère, et par la suite elle a appris à l’exploiter tout en se réfugiant dans les mélodies. C’est son physique qui va également attirer l’attention de son tout nouveau professeur de piano…

 

Émeric est dans une situation délicate. Il a obtenu son poste à Le Moyne en échange d’un énorme service à Madame Le Doyen. Sa réputation a été entachée suite à ses frasques avec une collègue dans l’établissement qu’il dirigeait. Afin de redorer son blason, il doit se faire un peu oublier et faire entrer le fils du Doyen à Leopold. Ses résolutions vont vite s'effondrer lorsqu’il va rencontrer sa nouvelle élève. Elle réveille tout ses instincts de Dom. Il est conscient du coté interdit et il va tenter de garder ses distances. Néanmoins, son coté protecteur, qui va de pair avec son caractère de Dom, va prendre le pas sur sa raison. Ivory a besoin d’être protéger, elle a besoin d’attention, et Émeric est tout à fait en mesure de lui donner tout cela…

 

Ce livre a un petit coté malsain, ce que subit Ivory, et ce qu’elle s’inflige, est répugnant. Pourtant, j’ai été captivée par cette lecture. Si j’avais pu, je l’aurais dévoré d’une traite. Compte tenu de tous les abus qu’elle subit, on pourrait croire qu’une relation BDSM avec un rôle de soumise n’est pas ce qui convient à Ivory. Mais l’attention, la confiance, l’affection et le pouvoir de la soumission correspondent complètement à ses besoins. Le charisme d’Émeric va subjuguer la jeune étudiante. Leur relation est tabou, interdite, mais ils ne peuvent éluder leur attirance...

 

Le plume est fluide, agréable, pleine de sensualité. Il y a juste l’emploi du mot « minou » qui m’a fait lever les yeux au ciel et la fin que je trouve trop ouverte et très frustrante. Peut-on espérer avoir une suite ?

 

Ccl : Une très belle histoire, troublante, captivante, enivrante et mémorable. L’auteur a réussi à m’embarquer dans son récit et j’ai été emportée par la pléiades d’émotions qu’il dégage. Ce livre est une très belle surprise que je recommande vivement.

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 07/02 au 08/02

 

Merci à Déborah, Olivia et Hugo Roman pour cette lecture

Logo Livraddict

Repost 0
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 09:00

Auteur : Penelope WARD

Editions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 313

Prix : 17,00 €

Parution : 09/02/2017

 

Quatrième de couverture

Justin et Amélia sont amis, et même un peu plus, depuis l’enfance. C’est chez la grand-mère d’Amelia qu’ils trouvaient refuge quand leurs parents respectifs étaient absents.

Quelques années plus tard, ils héritent de cette maison chargée de souvenirs.

Amélia, qui est institutrice, décide d’aller passer ses vacances dans ce lieu qu’elle aime tant. Elle est loin d’imaginer que Justin a eu la même idée. Il débarque un matin avec sa guitare et sa petite amie, Jade.

C’est là que les choses vont se compliquer et que les incompréhensions du passé vont ressurgir.

La cohabitation va s’avérer plus que difficile.

 

Mon avis

 

La présentation n’est pas tout à fait juste. Justin et Amelia ont grandit ensemble et étaient les meilleurs amis... jusqu’au départ soudain d’Amélia à l’âge de 15 ans. Depuis, ils n’ont plus jamais eu aucun contacts.

Dix ans plus tard, la grand-mère d’Amélia décède et lègue sa maison de la plage à Justin et Amélia, chacun pour moitié. Une maison qui représente beaucoup pour chacun d’eux.

 

Amélia décide de passer ses vacances d’été dans la maison, en espérant ne pas y croiser Justin. Mais, quelques jours après son arrivée, elle découvre que Justin a eu la même idée et qu’il est venue avec sa petite amie, Jade.

 

Le livre est divisé en deux parties.

Dans la première, on assiste aux retrouvailles, très peu cordiales, de Justin et Amélia et on découvre, au moyen de flashbacks, leur enfance.

Justin est horrible, il se montre extrêmement désagréable. Pour le contrer, Amélia se montre charmante et affable. Elle ne relève pas les nombreuses piques et prend sur elle pour éviter d’envenimer les choses. Heureusement, Jade sert de tampon. Elle et Amélia ont très rapidement sympathisé, malgré la jalousie qu’éprouve Amélia.

La seconde partie se déroule plusieurs mois plus tard, un nouvel été se profile à la maison de la plage... Le moment des révélations et de l'aplanissement d’une relation trop longtemps brisée… C’est la partie la plus envoutante.

 

Justin et Amélia arriveront-ils, en quelques semaines, à faire table rase du passé et à des années de rancoeur ? Vont-il réussir à s’expliquer et redevenir amis ? Amélia est partie sans explication et Justin a perdu plus que sa meilleure amie… Se laisseront-ils une seconde chance ?

 

J’ai passé un très bon moment avec cette romance. J’ai retrouvé le style que j’avais déjà beaucoup apprécié dans StepBrother. C’est mesuré, sans gros éclats. Il y a des couacs, mais les personnages ont assez de maturité pour communiquer. Tous les personnages sont sympathiques et attachants, j’ai eu beaucoup d’empathie pour chacun d’eux. J’ai eu un peu peur à cause du personnage de Jade, mais l’auteur a très bien géré les événements.

 

 

 

La plume de Penelope Ward est douce, fluide et entraînante. Une nouvelle fois, j’ai trouvé les scènes charnelles très crues par rapport au reste du récit. C’est une chose que je ne m’explique pas avec cet auteur, mais cela n’a rien de gênant en soit.

 

 

Petit bonus, Justin est musicien et l’auteur fait référence a beaucoup de chansons que j’adore. En outre, les compositions de Justin sont très touchantes.

 

Ccl : Une très belle histoire, simple et qui fait chaud au coeur. Une romance touchante, émouvante et pleine de tendresse. Des personnages très attachants. On ferme ce livre avec un sentiment de bien-être.

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 01/02 au 03/02

 

Merci à Stéphanie, Déborah et aux éditions Hugo Roman pour cette lecture

Du même auteur (cliquez sur la couverture)

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de les-lectures-de-titou
  • Le blog de les-lectures-de-titou
  • : J'ai créé ce blog afin de partager ma passion pour la lecture. N'hésitez pas à me donner vos conseils.
  • Contact

dame"

dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"

vous en trouverez plus par ICI

Recherche

dame"

 

 

MON CREDO

 

dame"

 

Alpha & Omega T4

Be Mine

Notes Noires

Marked Men T4

Psi Changeling T15

Room Hate

Forever Mine

Sexu Lawyers T3

Arum T1

Fairfield, Ohio

 

En image ICI

 

dame"

PARTENARIATS

Capture-d-ecran-2013-02-02-a-22.55.55.png 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

    

CONTACT

 

leslecturesdetitou@gmail.com

Facebook 

 LIVRADDICT.jpg 

 GOODREADS.jpg

Mon profil sur Babelio.com

 

SAUVETAGE KATE DANIELS

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR SIGNER LA PETITION

KateDanielsRescue600pix_zps293950c4.jpg

Goodreads

 

2017 Reading Challenge

Titou has read 0 books toward her goal of 200 books.
hide

 

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Titou has read 196 books toward her goal of 200 books.
hide