3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 09:00

Auteur : Madeline SHEEHAN

Editions : J’ai Lu pour Elle (Passion intense)

Pages : 311

Prix : 7,95 €

Parution : 02/06/2016

 

Quatrième de couverture

Dorothy a longtemps été la maîtresse de Jason, membre des Horsemen. Mais cette relation a volé en éclats le jour où la femme de ce dernier l'a blessée avec une arme à feu, alors quelle était enceinte de Hawk, un autre motard du club avec lequel elle entretenait en parallèle une liaison. Ayant miraculeusement survécu, désormais installée en Californie, Dorothy espère se reconstruire, loin des mensonges et des secrets. Cependant, les terribles démons de Hawk resurgissent et mettent en danger la passion qui les lie, pourtant ardente et infinie...

 

Mon avis

 

Ce tome prend racine dans Imparfait (T2). Il est centré sur Dorothy, mère de Tegen (T3), dont la relation avec Jase est en toile de fond depuis le début de la série et fût le moteur d’un certains nombres de rebondissements...

 

Après s’être pris une balle dans la tête, Dorothy a fait semblant d’être amnésique. C’était sa manière d’affronter les événements suite à la naissance de son fils, la révélation de son géniteur et le fait d’être amoureuse de deux hommes : Jason et Hawk. Au final, elle a fui pour s’installer en Californie avec ses enfants. Elle ne souhaite plus être au coeur des Hell’s Horsemen, même si elle continue de faire partie de la « famille ».

En outre, Hawk vient régulièrement rendre visite à son fils. Alors qu’elle l’attend pour fêter Noël, Hawk ne vient pas et ne donne plus signes de vie. Dorothy prévient immédiatement Deuce qui s’empresse de rappeler les troupes…

 

Je n’étais pas une grande fan du personnage de Dorothy. Je trouvais qu’elle manquait de caractère et de respect pour elle-même. Malgré tout, j’avais de l’empathie pour la jeune femme romantique qu’elle était. Dorothy voulait un prince charmant, elle a eu un routier solitaire et un motard marié… Ses choix ne collaient pas vraiment avec son idéal. Après sa blessure, la naissance de son fils puis les déboires de sa fille, Dorothy s’est endurcie, elle est devenue plus réaliste. Par là même, elle est remontée dans mon estime et j’ai pu apprécier pleinement son histoire et ses réactions face aux nombreuses révélations concernant Hawk. Avec la disparition de ce dernier, Dorothy ne peut plus se voiler la face concernant ses sentiments envers le père de son fils.

 

Hawk n’a jamais caché ses sentiments pour Dorothy, mais il a toujours respecté ses choix. Il est devenu un « vagabond » et essaie d’être le plus présent possible pour son fils. Mais, Hawk cache de lourds secrets. Aucun de ses frères, à l’exception de Deuce, ne soupçonnaient son passé. Grâce aux bons soins de ZZ, qui n’a pas fini de faire parler de lui, son passé refait surface et Hawk devra en affronter les conséquences…

 

Et puis il y a Jase dont la vie a complètement basculée et qui a tout perdu. Il perd chèrement son aventure extraconjugale. Il doit maintenant se retrouver, se reconstruire. J’ai beaucoup aimé découvrir un peu plus ce personnage pour lequel j’ai eu beaucoup d’empathie.

 

Globalement, j’ai passé un très bon moment avec ce roman. J’ai adoré retrouver cet univers si particulier et l’ensemble des Hell’s Horsemen. L’intrigue est bien ficelée, les révélations et rebondissement sont nombreux. Les personnages principaux sont plus âgés, ils ont du vécu. Ils ont eu la vie dure et font face aux conséquences de leurs actes. Le récit est toujours aussi cash, brutal, le monde des bikers est violent.

J’ai été un peu surprise de la fin, on fait un bon dans le temps assez important. L’épilogue est une torture, j’espère que la suite sera publiée rapidement. C’est très frustrant cette attente !

 

La plume de l’auteur est addictive. Il n’y a aucun édulcorant, elle livre les choses avec une brutale réalité et c’est plutôt enivrant.

 

Ccl : Une bonne lecture, un univers que j’apprécie toujours autant. La romance n’est pas vraiment surprenante, elle est aussi un peu moins intense, mais les personnages sont touchants et l’intrigue est bien menée avec de nombreuses révélations.

 

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 13/12 au 14/12

 

Mon avis sur les tomes précédents (Cliquez sur les couvertures)

Repost 0
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 09:39

Auteur : Joanna WYLDE

Editions : Milady Romance

Pages : 472

Prix : 7,60 €

Parution : 27/01/2017

 

Quatrième de couverture

Lui pardonnera-t-elle d'être un biker ?

Entre son entreprise de nettoyage et les frasques de sa petite cousine, London Armstrong est une femme très occupée. Travaillant pour les Reapers, elle rencontre le veuf et inconsolable Reese Hayes, président du club, qu’elle trouve aussitôt attirant. Même si celui-ci ne cache pas son envie de la mettre dans son lit, elle n'oublie pas qu'il est aussi un malfrat et un criminel. Mais quand sa petite cousine se fait kidnapper London comprend que Reese pourrait bien être le seul homme en mesure de l'aider. Jusqu'où est-elle prête à aller pour sauver sa famille ?

 

Mon avis

 

C’est avec plaisir, et impatience, que j’ai retrouvé cette série et son univers. Et, comme pour les tomes précédents, je me suis régalée.

 

Ce tome est centré sur Reese Hayes, alias Picnic, le père de Em (T3) et Président des Reapers, et London Armstrong, la patronne d’une entreprise de nettoyage florissante qui travaille pour le Club.

 

Le plus gros changement avec les tomes précédents est que les personnages principaux ont de la bouteille. Ils sont plus âgés, la quarantaine, et plus mâtures. Ils ont tous les deux déjà eu une vie avant de se rencontrer. Malgré tout, ils ont aussi des doutes et leur relation n’est pas plus facile que celles des autres, bien au contraire car ils ont aussi plus de responsabilités.

 

London est une femme simple, responsable et travailleuse. Elle est divorcée et a la charge de sa petite cousine, une adolescente malade et difficile à gérer. Elle travaille depuis un moment pour les Reapers et a su gagner leur confiance. London ne peut s'empêcher de fantasmer sur le Président du Club, mais elle a conscience de sa réputation, que ce soit en affaire ou avec les femmes, et s'efforce de garder ses distances. Mais les frasques de sa petite cousine, Jessica, l’amène à demander de l’aide à Reese et à devoir le côtoyer régulièrement.

 

Reese Heyes est le redoutable Président des Reapers. On a pu constater, depuis le début de la série, que c’est un homme dur et intransigeant. C’est aussi, depuis le décès de sa femme, un gros coureur de jupons. Il ne s’en cache pas et n’en a aucune honte, London le constate rapidement… et à plusieurs reprises. Il ne cache pas non plus que London est à son goût, cependant ce n’est pas une brebis et elle travaille pour lui…

 

Le langage est cru, les scènes de sexe sont explicites et l’environnement est cruel, violent. En résumé, c’est génial ! Les pages défilent rapidement, l’intrigue est bien menée tout comme la relation entre London et Reese. Le tout évolue lentement, mais sans douceur.

Il y a de vrais sentiments qui se développent entre les personnages, ce qui rend l’intrigue encore plus prenante. London doit prendre des décisions qui vont à l’encontre de ce qu’elle ressent et de ce qu’elle est. En outre, elle connaît les conséquences de ses actes, elle sait qu’elle évolue dans un monde violent, mais elle assume.

Reese est un homme entier, aussi chaud que violent. Il aimait éperdument sa femme et n’a jamais souhaité la « remplacer », jusqu’à sa rencontre avec London. Les choix qu’il sera amené à faire n’en seront que plus difficiles.

 

Cet univers me plait toujours autant. C’est cru et violent, mais tellement bien traité que ça se digère facilement. En outre, le récit n’est pas dénué de sentiments ni d’émotions. Certes, les bikers vivent dans un monde particulier, mais leurs liens sont forts et sincères que ça soit entre frères ou envers les régulières, et bien évidemment leurs familles. Par contre, cette confiance se mérite… chèrement.

 

Ccl : Un très bon tome, toujours aussi intense et addictif. C’est chaud et violent, mais avec de vrais sentiments et une intrigue rondement menée. C’est exactement ce que j’attends de ce genre de livres et j’ai hâte d’avoir la suite.

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 28/01 au 29/01

 

Mon avis sur les tomes précédents (cliquez sur les couvertures)

Repost 0
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 09:00

Auteur : Silvia VIOLET

Editions : Juno Publishing

Pages : 176

Prix : 3,99 €

Parution : 06/02/2017

 

Quatrième de couverture

Gray, Jack et Mason sont de retour. Leur relation à trois ne cesse de se renforcer et les sentiments de Gray pour ses partenaires sont plus profonds qu’il le croyait possible. Alors qu’il apprend à être romantique à la maison, il est toujours un gros dur au travail que personne ne veut contrarier. Lorsqu’on lui confie l’enquête sur le meurtre de plusieurs jeunes prostituées et qu’il n’a aucun suspect et aucun motif, sa confiance en prend un coup. Chaque impasse, chaque jour qui passe, ajoute à l’urgence qu’il ressent pour trouver le meurtrier.

Gray a désespérément besoin d’une pause, sur l’enquête et pour lui-même. Il excelle lorsqu’il s’agit de prendre soin de ses deux hommes, au lit et en dehors, mais quand il s’agit d’accepter du réconfort en retour, il se referme comme une huître, même si son enquête lui fait vivre un véritable enfer. Jack et Mason veulent qu’il prenne des vacances lorsque l’enquête se terminera, mais Gray sait qu’il n’est pas doué pour ne rien faire, à moins que ce temps soit passé au lit.

Avec son enquête pesant sur lui et ses partenaires faisant de leur mieux pour l’aider, Gray va devoir comprendre comment un homme autoritaire comme lui peut lâcher prise.

 

Mon avis

 

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai retrouvé Gray, Mason et Jack.

 

Après Mason et son manque affectif, puis Jack et son manque de confiance, c’est au tour de Gray et sa vulnérabilité…

 

Car oui Gray, le dominateur, est vulnérable, mais il ne veut rien laisser paraître. Il veut rester l’homme fort, le protecteur, aux yeux de ses compagnons. Ce qu’il ne comprend pas, c’est qu’il ne perdra jamais le respect de Jack et Mason, même s’il décide de lâcher prise et de monter ses fêlures… et ses sentiments.

 

Il faudra une affaire qui fait remonter de mauvais souvenirs, la perspective de vacances à la montagne et toute la persuasion et le soutien de ses compagnons pour que Gray reconnaisse que ses craintes ne changent pas qui il est ni ce qu’il est. Mais surtout, que ses compagnons ne l’en l’aimerons pas moins, bien au contraire.

 

Le relation entre les trois hommes est toujours aussi intense, les sentiments sont forts. Il y a une connexion entre eux qui fait envie. Gray est submergé par ses émotions. Il veut toujours paraître fort, mais l’affaire sur laquelle il travaille fait ressortir ses faiblesses. Pourtant, il se cache derrière sa façade de Dom. Mais Jack et Mason le connaissent mieux qu’il ne le pense. Ils vont se charger de faire tomber ses défenses et de le soutenir.

 

Comme pour les autres tomes, les scènes charnelles sont (très) nombreuses et (très) détaillées. Le sexe est le moyen d’expression, la soupape de notre trio si charmant et sympathique.

 

Ce que je préfère dans cette série, ce sont les sentiments forts et sincères des personnages. De ce coté, j’ai été servie avec la fin de ce tome.

 

Ccl : Une lecture à la hauteur de mes attentes. J’ai adoré retrouver Jack, Mason et Gray. Ils forment un trio touchant et attachant. Leur relation est toujours aussi intense et pleine de sentiments. Néanmoins, cela reste une lecture pour public averti.

 

Un 4/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 08/02 au 09/02

 

Merci à Valérie et Juno Publishing pour cette lecture

Mon avis sur les tomes précédents (Cliquez sur les couvertures)

Repost 0
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 15:21

Auteur : Pam GODWIN

Editions : Hugo Roman (New Romance) Collection Blanche

Pages : 431

Prix : 17,00 €

Parution : 09/02/2017

 

Quatrième de couverture

Un magnifique conte sensuel

Émeric Marceaux est un célèbre pianiste qui enseigne avec ferveur et fermeté à de jeunes élèves triées sur le volet.

Autoritaire, raffiné, secret, directif, insaisissable et dur, il envoûte ses élèves, toutes amoureuses de lui.

L’une d’elles, Ivory Westbrook, a intrigué le maître qui l’a choisie pour en faire son oeuvre érotique malgré l’interdit qui pèse sur leur passion.

Souple et solide, réfléchie et naïve, douce et réceptive, Ivory porte les stigmates des abus qu’elle a subis et dont son maître veut la débarrasser en la poussant toujours plus loin sur les chemins du plaisir.

 

Mon avis

 

J’avoue que si je n’avais pas eu la chance de recevoir ce livre de la part de l’éditeur, je ne l’aurais très probablement pas lu. Et très sincèrement, je serais passée à coté d’un très bon roman, aussi troublant que captivant.

 

Le récit est à deux voix : Ivory et Émeric.

 

Ivory a 17 ans, c’est une virtuose du piano et, grâce à son père, elle a la chance d’étudier à l’Académie Le Moyne, un des meilleurs lycées privés spécialisés dans l’art du spectacle. Son but est de quitter Treme, le quartier malfamé de la Nouvelle Orléans où elle vit, et d’intégrer le Conservatoire Leopold à New York. Elle est prête à tout pour l'atteindre, même si elle doit faire des choses qui la répugnent au plus haut point…

 

Émeric a 27 ans, c’est un pianiste reconnu, diplômé de Leopold et membre de l’orchestre symphonique de Louisiane. C’est aussi un enseignant exigeant et très autoritaire. Avoir l’ascendant sur ses élèves et ce qui lui plait le plus dans l’enseignement. Vous l’aurez compris, Émeric est un Dom… à coté de lui, Christian Grey fait presque figure d’un enfant de coeur.

 

Ivory est résignée à devoir encore vivre une année difficile, à devoir subir des choses qu’elles répugnent juste pour pouvoir payer ses livres et garder un toit sur sa tête. Son père a fait d’énormes sacrifices pour qu’elle puisse étudier à Le Moyne, mais, avant même qu’elle y entre, il est décédé et le monde d’Ivory s’est délité. Depuis l’âge de 13 ans, elle subit les reproches de sa mère et son frère, et les assauts du meilleur ami de ce dernier. Elle a une relation avec les hommes très particulière. Ivory est une très belle jeune femme, probablement trop belle pour son bien. Elle paraît d’ailleurs plus âgée qu’elle ne l’est. Sa beauté lui a valu les attentions trop poussées de Lorenzo, l’ami de son frère, et par la suite elle a appris à l’exploiter tout en se réfugiant dans les mélodies. C’est son physique qui va également attirer l’attention de son tout nouveau professeur de piano…

 

Émeric est dans une situation délicate. Il a obtenu son poste à Le Moyne en échange d’un énorme service à Madame Le Doyen. Sa réputation a été entachée suite à ses frasques avec une collègue dans l’établissement qu’il dirigeait. Afin de redorer son blason, il doit se faire un peu oublier et faire entrer le fils du Doyen à Leopold. Ses résolutions vont vite s'effondrer lorsqu’il va rencontrer sa nouvelle élève. Elle réveille tout ses instincts de Dom. Il est conscient du coté interdit et il va tenter de garder ses distances. Néanmoins, son coté protecteur, qui va de pair avec son caractère de Dom, va prendre le pas sur sa raison. Ivory a besoin d’être protéger, elle a besoin d’attention, et Émeric est tout à fait en mesure de lui donner tout cela…

 

Ce livre a un petit coté malsain, ce que subit Ivory, et ce qu’elle s’inflige, est répugnant. Pourtant, j’ai été captivée par cette lecture. Si j’avais pu, je l’aurais dévoré d’une traite. Compte tenu de tous les abus qu’elle subit, on pourrait croire qu’une relation BDSM avec un rôle de soumise n’est pas ce qui convient à Ivory. Mais l’attention, la confiance, l’affection et le pouvoir de la soumission correspondent complètement à ses besoins. Le charisme d’Émeric va subjuguer la jeune étudiante. Leur relation est tabou, interdite, mais ils ne peuvent éluder leur attirance...

 

Le plume est fluide, agréable, pleine de sensualité. Il y a juste l’emploi du mot « minou » qui m’a fait lever les yeux au ciel et la fin que je trouve trop ouverte et très frustrante. Peut-on espérer avoir une suite ?

 

Edit du 6/03

Finalement la fin n’est absolument pas trop ouverte et frustrante, elle est magnifique. Encore mieux que je l’avais imaginé. Il y a de la passion entre Ivory et Émeric, mais surtout beaucoup d’amour. Émeric est prêt à tout pour Ivory, et il le prouve. Ivory n’a peut-être que 18 ans, mais elle est très mâture. Elle a eu une adolescence pourrie, malsaine, mais grâce à Émeric elle peut entrevoir son avenir sous un meilleur jour...

 

Ccl : Une très belle histoire, troublante, captivante, enivrante et mémorable. L’auteur a réussi à m’embarquer dans son récit et j’ai été emportée par la pléiades d’émotions qu’il dégage. Ce livre est une très belle surprise que je recommande vivement.

 

Un 4,75/5 sur l'échelle Goodreads ❤️

Lu du 07/02 au 08/02 et le 04/03

 

Merci à Déborah, Olivia et Hugo Roman pour cette lecture

Logo Livraddict

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de les-lectures-de-titou
  • Le blog de les-lectures-de-titou
  • : J'ai créé ce blog afin de partager ma passion pour la lecture. N'hésitez pas à me donner vos conseils.
  • Contact

dame"

dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"

vous en trouverez plus par ICI

Recherche

dame"

 

 

MON CREDO

 

dame"

 

Alpha & Omega T4

Big Rock

Close-Up T1

Dans un silence

Déshabillez vos atouts

Elements T2

Forever Mine

Sexy Lawyers T3.5

Arum T1

Les mots d'Eden

Scandaleux écossais T4

Les Idoles du Stade T7

 

En image ICI

 

dame"

PARTENARIATS

Capture-d-ecran-2013-02-02-a-22.55.55.png 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

    

CONTACT

 

leslecturesdetitou@gmail.com

Facebook 

 LIVRADDICT.jpg 

 GOODREADS.jpg

Mon profil sur Babelio.com

 

SAUVETAGE KATE DANIELS

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR SIGNER LA PETITION

KateDanielsRescue600pix_zps293950c4.jpg

Goodreads

 

2017 Reading Challenge

Titou has read 0 books toward her goal of 200 books.
hide

 

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Titou has read 196 books toward her goal of 200 books.
hide