27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 08:00

Auteur : K. BROMBERG

Editions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 433

Prix : 17,00 €

Parution : 15/06/2017

 

Quatrième de couverture

Tanner Thomas, correspondant de guerre à l’étranger, est addict aux montées d’adrénaline de son métier. Pour surmonter la perte d’un être cher, il concentre toute son énergie à dénicher le prochain scoop. Mais lorsqu’il rencontre sa nouvelle coéquipière, la superbe photo-journaliste, Beaux Croslyn, il perd son objectif de vue et prend encore plus de risques.

Dissimulant des secrets qu’elle n’est pas prête à révéler, Beaux est loin d’être une femme ordinaire. Elle tient à garder ses distances mais se rapproche de Tanner et se cacher derrière les étincelles de la passion. Le lien qui les unit est-il bien réel ? Ou simplement le fruit d’un désir attisé par le danger qui les entoure ? Lorsque le passé de Beaux refait surface et commence à mettre leur relation – et leurs vies – en danger, Tanner décide de faire éclater la vérité au grand jour, quitte à la pourchasser jusqu’aux confins de la terre…

 

Mon avis

 

Septième tome de la saga et c’est toujours avec autant de plaisir que je plonge dans l’univers de K. Bromberg. Toutefois, ce tome est très différent des précédents. Exit les circuits automobiles, ou même le rock, pour se concentrer à celui du journalisme.

 

Ce tome est consacré à Tanner Thomas, le frère de Rylee. Tan est un grand reporter ayant une certaine réputation dans le petit monde des journalistes de guerre. Le danger fait partie de son quotidien, mais la perte de sa photographe et meilleure amie, Stella, l’a beaucoup perturbé. Tan est, à l’instar de son beau-frère, un homme arrogant et protecteur. Il est aussi très impulsif. C’est un mâle Alpha au coeur tendre, amoureux de l’amour. Il se sent coupable, responsable de la mort de Stella. Alors, quand c’est enfin le moment pour lui de retourner sur le terrain, il n’apprécie pas qu’on lui impose une nouvelle coéquipière. C’est d’autant plus compliqué que le jour même de son retour sur le terrain, il a laissé ses sens prendre le dessus sur ses instincts avec une jeune journaliste indépendante… qui ne l’est pas tant que ça au final.

 

Le début de l’histoire me laissait un peu perplexe. Je trouvais que la relation entre Tanner et Beaux, sa nouvelle coéquipière, démarrait un peu rapidement. En même temps, les protagonistes évoluent presque à huis clos. Il y a beaucoup de promiscuité. C’est parfois étouffant et souvent dangereux, l’adrénaline court dans leurs veines. Tout est plus intense, plus fort et, de fait, plus rapide. Néanmoins, j’aurais dû me douter que l’auteur nous réservait quelque chose. Leur relation évolue certes rapidement, mais elle est loin d’être simple. Si leur attirance est indéniable, il y a beaucoup de conflit entre eux.

 

Tanner se montre très exigeant, très protecteur et a des difficultés à reconnaître ses sentiments. Il a souvent l’impression de trahir Stella. J’ai eu l’impression que les rôles étaient inversés par rapport à ce que l’on trouve habituellement. Tan est chamboulé et Beaux ne fait rien pour l’apaiser. C’est une jeune femme mystérieuse et trop intrépide pour le bien-être du reporter. Le lecteur a autant de mal que lui à la comprendre. Et pour cause, toute l'histoire est du point de vue de Tanner. Cela m’a paru un peu étrange, mais on comprend la raison de ce choix dans les derniers chapitres. L’auteur sait ménager le suspense et nous tenir en haleine jusqu'à la dernière ligne. Les derniers rebondissements sont surprenants. Je m’attendais à un clash et à des révélations concernant Beaux, elle est trop énigmatique, mais l’auteur est allée beaucoup plus loin que ce que j’imaginais.

 

Avec sa plume fluide et addictive, l’auteur nous entraine dans une intrigue palpitante et d’une grande intensité émotionnelle.

 

Comme pour les précédents spin-off, on retrouve Ryle et Colton aux moments opportuns. Depuis qu’ils mènent une vie heureuse et épanouie ensemble, ils font preuve de beaucoup de sagesse.

 

Ccl : Encore un très bon tome. Très différents de ses prédécesseurs, mais avec toujours la même sexytude, la même intensité et une pléiade d’émotions. Le suspense et les rebondissements ne sont que de la valeur ajoutée.

 

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 13/06 au 16/06

 

Merci à Déborah, Magali et aux éditions Hugo Roman pour cette lecture

 

Mon avis sur les tomes précédents (cliquez sur les couvertures)

Repost 0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 17:34

Auteur : K. BROMBERG

Editions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 482

Prix : 17,00 €

Parution : 18/05/2017

 

Quatrième de couverture

Depuis toujours, Hawkin Play, rockeur rebelle au grand coeur, passe derrière son frère jumeau pour réparer ses erreurs. Cette fois, les abus de Hunter, qui mettent régulièrement le boys band en péril, risquent de coûter à Hawkin un séjour derrière les barreaux. Pour s’attirer les bonnes grâces du juge, Hawke accepte d’assurer un cycle de conférences à la fac locale. Un poste qui inspire aux copains du groupe un pari : séduire Quinlan, l’assistante sexy du professeur.

Seulement la fière Quinlan Westin n’est pas une fille facile. Et même si leur attirance va au-delà d’une simple tension sensuelle, la jeune femme met tout en oeuvre pour échapper aux griffes du rockeur.

Alors que le pari est presque gagné pour Hawke, son frère jumeau Hunter, qui sait comme personne détecter les faiblesses de son frère, vient s’en mêler, prêt à tout pour lui mettre des bâtons dans les roues…

 

Mon avis

 

Changement d’univers pour ce sixième tome, même si celui de la course automobile n’est jamais bien loin.

Ce tome est celui de Quinlan, la sœur de Colton, et d’un petit nouveau, Hawkin Play, rockeur sexy.

 

Après ma petite déception avec Haddie, j’avais peur que Quinlan ne soit, elle non plus, pas à la hauteur de mes espérances. Mes craintes ont très vite été apaisées…

 

J’ai adoré Quinlan. C’est une jeune femme forte, indépendante, intelligente, franche, spontanée et drôle. Elle a du tempérament. Même si elle aspire à trouver l’amour, elle refuse de mettre son coeur en péril. Elle a déjà donné à ce niveau.

Hawke est un rockeur au grand coeur. Il s’acharne à respecter une vielle promesse en protégeant son frère, même au détriment de sa carrière.

Les dernières frasques d’Hunter, le jumeau malfaisant, risquent d’entrainer Hawke derrière les barreaux. Pour tenter de limiter les dégâts, il accepte d’intervenir à l’université pour une série de cours. C’est à cette occasion qu’il rencontre Quinlan, contrainte par sa directrice de thèse de lui servir d’assistante.

 

La première rencontre entre Quinlan et Hawke n’est que quiproquos et affrontement. Un régal pour le lecteur. Cette tension immédiate entre eux entraine un pari entre les membres du groupe de Hawke, en particulier avec son meilleur ami, Vince. Hawke a jusqu’à la fin de son contrat à la fac pour séduire Quinlan et la mettre dans son lit. Mais, pour que le pari soit valide, Vince devra se joindre à eux.

Charmant, non ?

Après une telle entrée en matière, on pourrait se dire que Hawke n’est qu’un sombre crétin arrogant. Certes il est arrogant mais, à l’instar de Colton, Hawke cache un grand coeur et un traumatisme qui lui bouffe la vie… au sens propre.

 

Voir Quinlan et Hawke interagir est un vrai plaisir. Entre eux c’est explosif, il y a une attirance, une alchimie indéniable. Quinlan a déjà donné dans le genre bad boy, malgré tout elle ne peut résister longtemps au charme de Hawke.

Certains événements sont prévisibles, mais Hawke réserve un certain nombre de surprises. Il est moins superficiel et beaucoup plus fragile et sensible qu’il le laisse imaginer. Auprès de Quinlan, il trouve un certain apaisement, elle arrive à faire tomber le mur qu’il a érigé autour de lui. Le problème est que si son jumeau s’en aperçoit, Quinlan en pâtira.

Peut-il tenir ses promesses tout en essayant d’avancer et de laisser sa relation avec Quinlan s’épanouir ?

 

Quin n’est pas comme les groupies dont Hawke a l'habitude. Elle ne se laisse pas facilement impressionner. Après tout, elle a grandi auprès de Colton. Elle n’est pas non plus prompte à juger, bien au contraire. Quin est une bouffée d’air frais pour Hawke. Peu à peu, elle lui fait comprendre qu’il ne sera pas moins bon s’il se montre un peu plus égoïste. Il doit accepter son passé et arrêter de culpabiliser.

 

On retrouve avec plaisir Rylee et Colton en grand frère protecteur. J’ai aussi été ravie de retrouver, même si c’est très bref, les D-Bags de SC Stephens.

 

Ccl : Un très bon tome. K. Bromberg reste une valeur sûre. Elle nous offre une romance pleine d’émotions, captivante et sexy. Les personnages sont drôles, touchants et attachants. A lire !

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 27/05 au 30/05

 

Merci à Déborah, Magali et aux éditions Hugo Roman pour cette lecture

Mon avis sur les tomes précédents (cliquez sur les couvertures)

Repost 0
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 15:26

Auteur : K. BROMBERG

Editions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 499

Prix : 17,00 €

Parution : 27/04/2017

 

Quatrième de couverture

C’était censé être une histoire éphémère et rien d’autre, l’aventure d’une nuit...

Encore sous le choc du décès soudain de sa soeur, Haddie Montgomery a renoncé à toute relation amoureuse. Tout ce qu’elle attend de Beckett Daniels, c’est une distraction sexy, un moment de répit pour échapper à son chagrin… Alors, pourquoi ne parvient-elle à se débarrasser du souvenir de cette nuit incroyable ? Ni du goût de ses baisers ?

Haddie s'efforce de l’oublier, Becks s’évertue à lui prouver qu’elle devrait se remettre à vivre. Mais elle reste déterminée à éviter tout engagement romantique, quitte à utiliser la réapparition inopinée de son ex pour éteindre cette flamme qui la consume lentement, cette étincelle que Becks, son amant d’une nuit, a fait naître en elle…

Finira-t-elle par accepter qu’un tel amour, rare et unique, mérite de prendre quelques risques ?

 

Mon avis

 

Ce tome, c’est celui d’Haddie, la meilleure amie de Rylee, et Becks, le meilleur ami de Colton.

 

Haddie se sent seule et perdue depuis le décès de sa sœur. Elle est aussi effrayée. Il y a une très forte probabilité que le mal, qui a rongé sa mère et pris la vie de sa sœur adorée, vienne la trouver elle aussi. Sa solution : reculer les examens et éviter toutes relations durables pour ne pas faire souffrir d’autres personnes, à l’image de son beau-frère et sa nièce…

La nuit qui suit la mariage de Ry et Colt, Haddie va se servir de Becks pour oublier ses peurs, son chagrin et ses doutes… Elle ne pensait pas que cette seule nuit allait bouleverser ses plans, et à fortiori sa vie.

 

Haddie est généralement gentille, pétillante et marrante. Elle assume ses excentricités et sa sexualité. Pourtant, elle m’a quand même passablement énervée…

Elle pense qu’il serait égoïste de sa part de laisser s’épanouir sa relation avec Becks au cas où, éventuellement, il lui arriverait la même chose qu’à Lex, sa sœur. Je suis consciente des probabilités, mais je trouve tout de même plus égoïste de ne pas laisser Becks faire ses propres choix, de mesurer l’importance de la situation et, le cas échéant, de le laisser la soutenir. Becks n’est pas le premier crétin venu, c’est un homme fiable. C’est faire offense à son intelligence, sa sensibilité et ses sentiments !

Heureusement, Becks est un homme patient et coriace, ainsi que prévenant et tendre.

Autant j’ai apprécié leur relation et les réactions de Becks, autant les monologues d’Haddie sur « comment se couper de tout » m’ont saoulée… Je n’était clairement pas d’humeur à supporter son apitoiement, même en ayant pleinement conscience de sa situation. S’il y a bien une chose que j’ai apprise en ce mois de mai, c’est qu’on a besoin du soutien de ses amis et de sa famille dans les moments difficiles.

 

A part mes réserves quant à Haddie, et pour être très objective, ce tome reste dans la lignée de ses prédécesseurs. On y retrouve la même intensité émotionnelle et la même sexytude… C’est une histoire touchante dans laquelle les personnages passent par une foule de sentiments.

 

On retrouve avec plaisir, bien que trop brièvement, Colton et Rylee. Ils seront les amis fidèles et compréhensifs qu’Haddie et Becks méritent.

 

Ccl : Un tome agréable en dépit du sujet sensible et d’une Haddie qui n’a pas toujours su m'émouvoir malgré sa situation. Heureusement, Becks a su remplir largement sa part du marché. J’ai retrouvé avec plaisir la plume de K. Bromberg et son univers.

 

Un 4/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 17/05 au 19/05

 

Merci à Déborah, Magali et aux éditions Hugo Roman pour cette lecture

Mon avis sur les tomes précédents (cliquez sur les couvertures)

Repost 0
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 19:24

Auteur : Abbi GLINES

Éditions : J'ai Lu pour elle (Passion intense)

Pages : 312

Prix : 7,20 €

Parution : 28/09/2016

 

Quatrième de couverture

Fils d'une célèbre star de rock, Rush Finlay n'a jamais manqué de rien : villa en bord de mer, voiture de luxe, toutes les filles à ses pieds... Pourtant, lorsque Blaire débarque au volant de son pick-up, tout droit venue de l'Alabama, ce n'est pas seulement la vie de Rush qui est chamboulée, mais aussi son coeur. Toutefois, il se doit de garder certaines distances, car céder à la tentation menacerait le terrible secret qu'il dissimule. Un secret qui, révélé, pourrait bien faire fuir Blaire pour toujours...

 

 

 

Mon avis

 

Je pense que j’attendais beaucoup trop de ce livre.

 

Même si j’ai adoré relire le début de l’histoire de Rusch et Blaire, je m’attendais à plus de révélation, de nouveautés. Je n’ai pas eu l’impression d’en découvrir plus sur les sentiments de Rush… ou alors, il faut le lire tout de suite après De tout mon être. En effet, les deux tomes suivants étant autant du POV de Blaire que de Rush, on connaît déjà pas mal les sentiments de ce dernier.

 

En outre, je n’aime pas Nan, alors de voir Rusch la protéger autant, même si je comprends en partie, m’énerve. Néanmoins, cela en dit beaucoup sur le personnage et sa bonté, sa générosité. C’est un grand frère et un ami sincère et fidèle.

 

Cela étant dit, j’ai pris plaisir à relire cette histoire et j’apprécie vraiment le personnage de Rusch. Il est touchant à sa façon, et définitivement craquant.

 

Ce tome est un peu plus « brut », plus cash que De tout mon être car il colle au caractère du narrateur. Et même si je connaissais la fin, les émotions étaient toujours présentes.

 

Ccl : A lire pour le plaisir de retrouver Rush.

 

Un 4/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 30/12 au 31/12

 

Mon avis sur les tomes précédents (Cliquez sur les couvertures)

Repost 0
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 09:00

Auteur : Madeline SHEEHAN

Editions : J’ai Lu pour Elle (Passion intense)

Pages : 311

Prix : 7,95 €

Parution : 02/06/2016

 

Quatrième de couverture

Dorothy a longtemps été la maîtresse de Jason, membre des Horsemen. Mais cette relation a volé en éclats le jour où la femme de ce dernier l'a blessée avec une arme à feu, alors quelle était enceinte de Hawk, un autre motard du club avec lequel elle entretenait en parallèle une liaison. Ayant miraculeusement survécu, désormais installée en Californie, Dorothy espère se reconstruire, loin des mensonges et des secrets. Cependant, les terribles démons de Hawk resurgissent et mettent en danger la passion qui les lie, pourtant ardente et infinie...

 

Mon avis

 

Ce tome prend racine dans Imparfait (T2). Il est centré sur Dorothy, mère de Tegen (T3), dont la relation avec Jase est en toile de fond depuis le début de la série et fût le moteur d’un certains nombres de rebondissements...

 

Après s’être pris une balle dans la tête, Dorothy a fait semblant d’être amnésique. C’était sa manière d’affronter les événements suite à la naissance de son fils, la révélation de son géniteur et le fait d’être amoureuse de deux hommes : Jason et Hawk. Au final, elle a fui pour s’installer en Californie avec ses enfants. Elle ne souhaite plus être au coeur des Hell’s Horsemen, même si elle continue de faire partie de la « famille ».

En outre, Hawk vient régulièrement rendre visite à son fils. Alors qu’elle l’attend pour fêter Noël, Hawk ne vient pas et ne donne plus signes de vie. Dorothy prévient immédiatement Deuce qui s’empresse de rappeler les troupes…

 

Je n’étais pas une grande fan du personnage de Dorothy. Je trouvais qu’elle manquait de caractère et de respect pour elle-même. Malgré tout, j’avais de l’empathie pour la jeune femme romantique qu’elle était. Dorothy voulait un prince charmant, elle a eu un routier solitaire et un motard marié… Ses choix ne collaient pas vraiment avec son idéal. Après sa blessure, la naissance de son fils puis les déboires de sa fille, Dorothy s’est endurcie, elle est devenue plus réaliste. Par là même, elle est remontée dans mon estime et j’ai pu apprécier pleinement son histoire et ses réactions face aux nombreuses révélations concernant Hawk. Avec la disparition de ce dernier, Dorothy ne peut plus se voiler la face concernant ses sentiments envers le père de son fils.

 

Hawk n’a jamais caché ses sentiments pour Dorothy, mais il a toujours respecté ses choix. Il est devenu un « vagabond » et essaie d’être le plus présent possible pour son fils. Mais, Hawk cache de lourds secrets. Aucun de ses frères, à l’exception de Deuce, ne soupçonnaient son passé. Grâce aux bons soins de ZZ, qui n’a pas fini de faire parler de lui, son passé refait surface et Hawk devra en affronter les conséquences…

 

Et puis il y a Jase dont la vie a complètement basculée et qui a tout perdu. Il perd chèrement son aventure extraconjugale. Il doit maintenant se retrouver, se reconstruire. J’ai beaucoup aimé découvrir un peu plus ce personnage pour lequel j’ai eu beaucoup d’empathie.

 

Globalement, j’ai passé un très bon moment avec ce roman. J’ai adoré retrouver cet univers si particulier et l’ensemble des Hell’s Horsemen. L’intrigue est bien ficelée, les révélations et rebondissement sont nombreux. Les personnages principaux sont plus âgés, ils ont du vécu. Ils ont eu la vie dure et font face aux conséquences de leurs actes. Le récit est toujours aussi cash, brutal, le monde des bikers est violent.

J’ai été un peu surprise de la fin, on fait un bon dans le temps assez important. L’épilogue est une torture, j’espère que la suite sera publiée rapidement. C’est très frustrant cette attente !

 

La plume de l’auteur est addictive. Il n’y a aucun édulcorant, elle livre les choses avec une brutale réalité et c’est plutôt enivrant.

 

Ccl : Une bonne lecture, un univers que j’apprécie toujours autant. La romance n’est pas vraiment surprenante, elle est aussi un peu moins intense, mais les personnages sont touchants et l’intrigue est bien menée avec de nombreuses révélations.

 

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 13/12 au 14/12

 

Mon avis sur les tomes précédents (Cliquez sur les couvertures)

Repost 0
1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 09:39

Auteur : Joanna WYLDE

Editions : Milady Romance

Pages : 472

Prix : 7,60 €

Parution : 27/01/2017

 

Quatrième de couverture

Lui pardonnera-t-elle d'être un biker ?

Entre son entreprise de nettoyage et les frasques de sa petite cousine, London Armstrong est une femme très occupée. Travaillant pour les Reapers, elle rencontre le veuf et inconsolable Reese Hayes, président du club, qu’elle trouve aussitôt attirant. Même si celui-ci ne cache pas son envie de la mettre dans son lit, elle n'oublie pas qu'il est aussi un malfrat et un criminel. Mais quand sa petite cousine se fait kidnapper London comprend que Reese pourrait bien être le seul homme en mesure de l'aider. Jusqu'où est-elle prête à aller pour sauver sa famille ?

 

Mon avis

 

C’est avec plaisir, et impatience, que j’ai retrouvé cette série et son univers. Et, comme pour les tomes précédents, je me suis régalée.

 

Ce tome est centré sur Reese Hayes, alias Picnic, le père de Em (T3) et Président des Reapers, et London Armstrong, la patronne d’une entreprise de nettoyage florissante qui travaille pour le Club.

 

Le plus gros changement avec les tomes précédents est que les personnages principaux ont de la bouteille. Ils sont plus âgés, la quarantaine, et plus mâtures. Ils ont tous les deux déjà eu une vie avant de se rencontrer. Malgré tout, ils ont aussi des doutes et leur relation n’est pas plus facile que celles des autres, bien au contraire car ils ont aussi plus de responsabilités.

 

London est une femme simple, responsable et travailleuse. Elle est divorcée et a la charge de sa petite cousine, une adolescente malade et difficile à gérer. Elle travaille depuis un moment pour les Reapers et a su gagner leur confiance. London ne peut s'empêcher de fantasmer sur le Président du Club, mais elle a conscience de sa réputation, que ce soit en affaire ou avec les femmes, et s'efforce de garder ses distances. Mais les frasques de sa petite cousine, Jessica, l’amène à demander de l’aide à Reese et à devoir le côtoyer régulièrement.

 

Reese Heyes est le redoutable Président des Reapers. On a pu constater, depuis le début de la série, que c’est un homme dur et intransigeant. C’est aussi, depuis le décès de sa femme, un gros coureur de jupons. Il ne s’en cache pas et n’en a aucune honte, London le constate rapidement… et à plusieurs reprises. Il ne cache pas non plus que London est à son goût, cependant ce n’est pas une brebis et elle travaille pour lui…

 

Le langage est cru, les scènes de sexe sont explicites et l’environnement est cruel, violent. En résumé, c’est génial ! Les pages défilent rapidement, l’intrigue est bien menée tout comme la relation entre London et Reese. Le tout évolue lentement, mais sans douceur.

Il y a de vrais sentiments qui se développent entre les personnages, ce qui rend l’intrigue encore plus prenante. London doit prendre des décisions qui vont à l’encontre de ce qu’elle ressent et de ce qu’elle est. En outre, elle connaît les conséquences de ses actes, elle sait qu’elle évolue dans un monde violent, mais elle assume.

Reese est un homme entier, aussi chaud que violent. Il aimait éperdument sa femme et n’a jamais souhaité la « remplacer », jusqu’à sa rencontre avec London. Les choix qu’il sera amené à faire n’en seront que plus difficiles.

 

Cet univers me plait toujours autant. C’est cru et violent, mais tellement bien traité que ça se digère facilement. En outre, le récit n’est pas dénué de sentiments ni d’émotions. Certes, les bikers vivent dans un monde particulier, mais leurs liens sont forts et sincères que ça soit entre frères ou envers les régulières, et bien évidemment leurs familles. Par contre, cette confiance se mérite… chèrement.

 

Ccl : Un très bon tome, toujours aussi intense et addictif. C’est chaud et violent, mais avec de vrais sentiments et une intrigue rondement menée. C’est exactement ce que j’attends de ce genre de livres et j’ai hâte d’avoir la suite.

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 28/01 au 29/01

 

Mon avis sur les tomes précédents (cliquez sur les couvertures)

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de les-lectures-de-titou
  • Le blog de les-lectures-de-titou
  • : J'ai créé ce blog afin de partager ma passion pour la lecture. N'hésitez pas à me donner vos conseils.
  • Contact

dame"

dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"

vous en trouverez plus par ICI

Recherche

dame"

 

 

MON CREDO

 

dame"

 

Kate Daniels T2

Kage T1

Driven T8

Furious Rush T1

RMC T5

La Meute de Howling Wolves 2ème partie

et ma PAL été

 

En image ICI

 

 

dame"

Et un jour peut-être ceux-là aussi ;)

PARTENARIATS

Capture-d-ecran-2013-02-02-a-22.55.55.png 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

    

CONTACT

 

leslecturesdetitou@gmail.com

Facebook 

 LIVRADDICT.jpg 

 GOODREADS.jpg

Mon profil sur Babelio.com

 

AMAZON PREMIUM

Essai gratuit 30 jours

SAUVETAGE KATE DANIELS

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR SIGNER LA PETITION

KateDanielsRescue600pix_zps293950c4.jpg

Goodreads

 

2017 Reading Challenge

Titou has read 0 books toward her goal of 200 books.
hide

 

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Titou has read 196 books toward her goal of 200 books.
hide