29 juin 2017 4 29 /06 /juin /2017 08:00

Auteur : Fleur Hana

Editions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 377

Prix : 17,00 €

Parution : 15/06/2017

 

 

 

 

Quatrième de couverture

« Tu m’épouserais si je te le demandais ? » Mais personne ne prend Sofiane très au sérieux. Audrey, elle, prend tout bien trop au sérieux. Ou peut-être est-ce l’image qu’elle veut donner d’elle. Il est parfois plus simple d’ignorer ce que la vie place sur votre chemin… Jusqu’à vous retrouver face à votre dernière chance.

 

 

 

 

Mon avis

 

Troisième et, malheureusement, dernier tome de la nouvelle série de Fleur Hana.

 

Ce tome est consacré aux deux derniers collègues/coloc/amis d’Ange et Anthony : Sofiane et Audrey.

Depuis le début de la trilogie, on peut constater une certaine tension entre eux. Il n’y a pas plus différents que ces deux-là. Audrey est sérieuse, un peu rigide et maniaque. Elle est même un peu trop parfaite. Sofiane, a contrario, aime amuser la galerie. C’est un petit plaisantin, au physique atypique, addict aux jeux vidéo et avec une passion pour le dessin. Leur apparence est à l’image de leurs caractères, ce qui en fait un couple plutôt dépareillé mais étrangement bien accordé.

 

Je me demandais vraiment comment Fleur allait developper leur histoire et elle a su me surprendre… encore.

 

Depuis leur première rencontre, soit cinq ans plus tôt, Audrey et Sofiane sont attirés l’un par l’autre. Aucun d’eux n’a osé donner suite à cette attirance. À la place, et en dépit de leur joutes verbales et des nombreuses piques, ils sont devenus des amis très proches. Malgré tout, la frustration les guette, surtout avec ces couples qui les entourent et folâtrent de l’autre coté des murs de leurs chambres.

Peuvent-il franchir ce pas sans briser leur amitié ? Réussiront-ils à passer les épreuves difficiles qui les attendent en tant que couple ?

 

Comme je le disais, Fleur a su maîtriser à merveille cette histoire en nous surprenant avec des révélations sur Sofiane et Audrey. On comprend pourquoi Audrey est si « guindée », pourquoi elle s’impose une hygiène de vie dont ses coloc ne cessent de se moquer. De même pour Sofiane. Son humour ne sert qu’à cacher ses sentiments et rendre des situations difficiles plus légères pour pouvoir y faire face plus facilement. Il n’a pas son pareil pour désamorcer des situations tendues. Tout le monde a ses limites. Si légèreté est le deuxième prénom de Sofiane, imbécile n’est pas le troisième. On pourrait aisément croire que rien ne touche ce grand gamin, mais il n’est ni irresponsable ni insensible. Son coeur est beaucoup plus fragile qu’il ne le laisse paraître.

 

Vous l’aurez compris, je suis littéralement tombée sous le charme de Sofiane. Il a même détrôné Ange. J’ai tout aimé chez lui : son humour, son caractère, ses sentiments, ses craintes, ses buts, ses envies… C’est un personnage entier, intéressant, passionné et passionnant.

 

Si Audrey est sympathique, je n’ai pas beaucoup d’atomes crochus avec elle, surtout avec Sofiane en face. En outre, le rebondissement la concernant m’a légèrement déroutée. J’avoue avoir eu peur, égoïstement plus pour Sofiane que pour elle.

 

Avec ce troisième tome, Fleur nous offre une belle romance où humour et émotions fortes se mêlent parfaitement. Le récit est bien rythmé. Si, pour mon plus grand plaisir, Sofiane est le narrateur principal, Audrey nous offre parfois ses impressions, ce qui nous permet de mieux la comprendre… sans pour autant cautionner ses décisions.

L’auteur n’a pas choisi la facilité pour ce dernier tome et c’est une réussite complète. Le sujet abordé et ses conséquences sont complexes, mais bien traités.

 

Je me suis attachée à cette petite bande, j’aime ce coté cocon familial, et suis un peu triste que ce tome soit le dernier. Personnellement, j’aimerais bien un tome sur Morgan, le frère de Margaux, et Anais, la sœur de Sofiane. A bon entendeur...

 

Ccl : Un excellent tome, dernier d’une toute aussi excellente série. J’ai eu un plus gros coup de coeur pour Sofiane que pour Ange. Fleur Hana est surprenante, elle arrive à se renouveler à chaque tome pour notre plus grand plaisir. Avec sa plume franche, fluide et pleine d’humour, elle nous offre une magnifique romance et nous laisse le souvenir d’une petite famille de coeur qu’il est difficile de quitter.

 

Un 4,75/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 17/06 au 19/06

 

Merci à Olivia, Déborah et Hugo Roman pour cette lecture

Mon avis sur les tomes précédents (Cliquez sur les couvertures)

Du même auteur (Cliquez sur la couverture)

Repost 0
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 08:10

Auteur : Jane DEVREAUX

Editions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 396

Prix : 14,50 €

Parution : 09/03/2017

 

Quatrième de couverture

« Tout a changé, ou plutôt rien, nous jouons toujours avec le feu, cherchant les limites de notre relation. »

Depuis qu’il a rencontré Sandre, le beau Josh comprend que Marcy, sa petite amie officielle, n’est pas faite pour lui et que tout les sépare. Mais Sandre ne semble pas accepter qu’il la désire plus que toutes les autres, et par uniquement pour le plaisir de leurs corps mêlés. Son entêtement, le rôle de leurs amis et parents, tout semble se liguer pour que Josh soit malheureux.

À force de sagesse, de retenue et de câlins, il finit par faire comprendre à Sandre la force de ses sentiments pour elle, mais avec Sandre rien n’est jamais simple ! Elle refuse que Josh passe à côté du tourbillon des années universitaires à cause d’elle. Elle s’efface, disparait… pour mieux réapparaitre de temps en temps, n’offrant à son bel amant que des souvenirs.

Est-ce que la maturité va les guider l’un vers l’autre ou bien, au contraire, les séparer ?

Josh semble prêt à commettre une grave erreur, quand le sort décide de leur jouer un tour qui remet tout en question...

 

Mon avis

 

Je connaissais l’histoire de Sandre et Josh, il s’agit d’une relecture, et pourtant ils ont réussi à me chambouler comme la première fois. Peut-être même plus, après tout Jane a quelque peu modifié son histoire alors, même en ayant conscience que c’était impossible, j’avais peur de ce qu’elle nous réservait.

Au final, la fin de l’histoire de Josh et Sandre a peu changé, mais ça n’enlève rien à l’effet que le récit a eu sur mon palpitant.

 

Que j’aime ces personnages et cette histoire.

La vie de Sandre a été complètement chamboulée. Notre rebelle change beaucoup dans ce tome, elle plie mais ne casse pas. Elle ne peut croire que Josh veuille plus d’elle que du sexe, mais il va lui prouver que ses sentiments sont sincères. Néanmoins, Sandre est incapable d’avouer ses sentiments, l’expérience de ses « parents », Melinda et Ryan, l'empêche de se laisser emporter.

Josh est adorable. Il est raide dingue de Sandre, il ne laisse son caractère de rebelle se mettre en eux. Le moins que l’on puisse dire est qu’il est tenace. Il faut dire que ce sont de vrais aimants. Dès qu’ils sont prêt l’un de l’autre, le reste disparaît.

 

On retrouve Josh et Sandre l’été après le fameux bal. Ils renouent mais doivent s’éloigner pour l'université. Sandre part pour New-York, Josh pour Boston. Trois cents kilomètres les séparent, cependant Sandre refuse que Josh passe à coté de l'effervescence de l'université. On ne s’attarde pas trop sur cette période de séparation, sauf au moyen de flashbacks. On les retrouve six ans plus tard, alors qu’ils sont entrés dans la vie active… Sandre toujours à NY et Josh à Boston. Leur relation n’a finalement pas beaucoup changé, mais Josh veut plus…

 

Josh a besoin de sécurité, il veut se marier, avoir des enfants. Sandre en est incapable. Une fois encore, l’exemple de Melinda et Ryan l'empêche de s’épanouir. Elle aime éperdument Josh, mais elle est incapable de le verbaliser. Leur amour est passionnel, souvenez-vous : « Sandre, c’est tout ce qui reste quand la passion se consume ».

C’est à ce moment qu’un élément imprévu va de nouveau tout bouleverser… pour le meilleur et pour le pire.

 

Je me suis laissée emporter par la plume efficace de Jane et par cette histoire originale, intense, passionnelle et terriblement addictive.

J’ai maintenant hâte de lire le tome 3 qui est inédit. On y retrouvera Sandre et Josh, à n’en pas douter, mais il sera surtout question de Steve et Marcy, deux personnages que l’auteur va devoir me faire apprécier !

 

Ccl : Une excellente romance NA. J’ai adoré relire l’histoire de Sandre et Josh, c’est même encore meilleur la seconde fois. Hâte de lire le tome 3 ! Je vous conseille vivement de découvrir cette merveilleuse saga.

 

Un 4,75/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 19/04 au 20/04

 

Mon avis sur le tome 1 et sur la première édition (cliquez sur les couvertures)

Repost 0
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 14:00

Auteur : Brittainy C. CHERRY

Editions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 436

Prix : 17,00 €

Parution : 09/03/2017

 

Quatrième de couverture

Il était une fois un garçon, et je l’aimais.

Logan était en tout point mon opposé.

Je dansais quand lui restait immobile. Il était silencieux alors que j’étais un moulin à paroles. Il avait un mal fou à sourire alors que je refusais même de froncer les sourcils.

Le soir où j’ai entrevu la noirceur qui régnait au fond de lui, je n’ai pas pu détourner les yeux.

Nous étions brisés l’un et l’autre mais, d’une certaine façon nous étions entiers. Nous étions les étoiles contraires qui traversaient le ciel nocturne, à la recherche d’un souhait, priant pour des lendemains meilleurs.

Jusqu’au jour où je l’ai perdu. Il nous a balancé sur un coup de tête, au détour d’une décision qui nous a changé à jamais.

Il était une fois un garçon, et je l’aimais.

Et le temps de quelques soupirs, de quelques murmures, de quelques instants, je crois qu’il m’a aimée aussi.

 

Mon avis

 

The Air He Breathes avait été un des mes plus gros coups de coeur 2016. J’avais, par conséquent, une attente énorme en débutant cette lecture et j’avoue avoir été légèrement… désappointée par les premières pages…

 

Déjà, j’ai été surprise par l’âge des personnages, ils n’ont pas 18 ans au début du récit. Ensuite, l’histoire met quelques pages à se mettre véritablement en place. Mais, après ce que j'ai envie d’appeler la présentation, j’ai retrouvé ce qui m’avait déjà tant plu avec la plume de cet auteur : les émotions fortes et exprimées avec justesse, les personnages à fleur de peau, brisés,... mais aussi un soupçon d’espoir et une pointe d’humour.

 

Logan Silverstone est le fils d’une toxicomane et d’un dealer. Autant dire qu’il n’a pas eu une enfance conventionnelle. Il tente tant bien que mal de survivre, avec un peu d’aide chimique, et de prendre soin de sa mère qu’il adore, même si elle se montre horrible avec lui. Logan a une relation avec l’amour très particulière. Pour lui, l’amour est synonyme de faiblesse et de destruction. C’est l’amour qui a détruit sa mère, folle amoureuse d’un homme qui ne cesse d’abuser d’elle, au sens le plus large du terme. Les seuls aspects positifs dans la vie de Logan, ses seuls points d’ancrage, sont son demi-frère, son héros, Kellan, et Alyssa, sa meilleure amie.

 

Alyssa Walters est la fille d’une brillante avocate et d’un musicien. Elle est issue d’une famille aisée, ce qui en fait une privilégiée… sur le papier. Dans les faits, Aly a bien plus en commun avec Logan qu’on pourrait le croire. Elle est le souffre-douleur de sa mère et son père l’a abandonnée. Mais Aly est une indécrottable optimiste et elle croit en l’amour. Elle noue une relation privilégiée avec sa sœur ainée, Erika, et son meilleur ami, Logan.

 

Aly et Logan sont proches, inséparables depuis plus deux ans. Leurs vides respectifs se comblent lorsqu’ils sont ensembles. Ils se soutiennent mutuellement, sont toujours présents l’un pour l’autre, en toutes circonstances. Avec le temps, l’amitié s’est transformée en amour, mais peuvent-ils prendre le risque de briser leurs liens en faisant passer leur relation à un autre stade ?

 

Logan est un garçon à l’humeur versatile. Quand il est clean, il est agréable à défaut d’épanoui. Mais quand il sombre dans la drogue, il est hargneux, colérique, impétueux. Il est intelligent et plein de bon sens quand son esprit n’est pas embrumé par les drogues, mais à force d’être dénigré par ses géniteurs, il ne veut pas le croire.

Aly est d’une humeur plus constante. Quand elle aime, elle se donne à fond. Elle aime Logan, dans les bons comme les mauvais moments. Même quand Logan fuit pour se reconstruire, il est toujours dans son coeur…

 

Le livre se découpe en deux parties. Aly et Logan à 18 ans, puis cinq ans plus tard… Ils ont grandi, changé, mais leurs sentiments sont intacts. Ils doivent se retrouver, se réapprovisionner, se redécouvrir, s’expliquer… Mais peuvent-ils se permettre de retomber dans leur addiction, celle qu’ils sont l’un pour l’autre ? La première fois a failli les briser… En outre, le retour au bercail est difficile pour Logan, les démons ressurgissent à chaque coin de rue. Mais Kellan a besoin de lui, il doit se monter fort… et pour cela il peut toujours compter sur Aly.

 

Brittainy C. Cherry nous livre une histoire forte, réaliste. C’est poignant, prenant, bouleversant… sans tomber dans le mélo. La plume est fluide, agréable, poétique, vibrante, percutante et addictive. Elle nous livre les émotions avec précision et fidélité. La narration est à deux voix, ce qui rend l’histoire d’Alyssa et Logan encore plus intense, surtout quand Logan nous livre des bouts de son enfance.

L’auteur ne ménage pas ses personnages. Ils enchaînent les épreuves, on souffre avec eux. C’est émotionnellement très dense.

 

Ccl : J’ai une nouvelle fois été envoûtée par la plume de Brittainy C . Cherry. Elle nous livre une histoire magnifique, aux émotions fortes et intenses parfaitement exprimées. On s’attache très facilement aux personnages, Lo et Aly, mais aussi Kellan qui est un pilier de ce récit.

 

Un 4,75/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 11/03 au 13/03

Mes extraits

- Ça t’arrive de te dire à quel point les gens sont fous ? Il y a plus de trois cents milliards d’étoiles rien que dans la voie lactée. Trois cents milliards de points lumineux qui nous rappellent tout ce qu’il y a là-haut, dans l’univers. Trois cents milliards de flammes qui paraissent si petites, alors qu’en fait elles sont bien plus grandes que tout ce qu’on peut imaginer. Il y a toutes ces différentes galaxies, tous ces autres mondes que nous n’avons jamais découverts et que nous ne découvrirons jamais. Il y a tellement de merveilles dans le monde, et pourtant, au lieu de nous y intéresser et de prendre le temps de nous rendre compte que nous sommes tous infiniment petits dans un lieu lui-même miniature, nous faisons comme si nous étions les maîtres de l’univers. Nous aimons nous donner de l’importance. Et chacun d’entre nous aime faire croire que ce qu’il fait est ce qu’il y a de mieux et que ses blessures sont les plus graves, alors qu’en fait nous ne sommes rien de plus qu’un minuscule point en fusion qui fait partie d’un ciel gigantesque. Un point minuscule dont personne ne remarquerait l’absence. Un point minuscule qui sera incessamment remplacé par un autre qui pense être plus important qu’il n’est en réalité. Je voudrais seulement que les gens arrêtent un peu de se battre à propos de choses aussi stupides et sans intérêt que la race, l’orientation sexuelle et la téléréalité. Je voudrais qu’ils se rappellent qu’ils sont tout petits et qu’ils prennent cinq minutes par jour pour regarder le ciel et respirer à fond.

p83

Mais maintenant, je savais. On ne tombait pas amoureux. On se dissolvait dans l’amour. Un jour, vous étiez de glace, le lendemain, vous n’étiez plus qu’une petite mare d’eau.

p106

Nous étions plus proches l’un de l’autre que je n’aurais jamais cru possible. Il faisait partie de moi à tout point de vue, nos vies s'entremêlaient comme si nous formions une flamme unique qui brulait dans la nuit.

p110

[…] Tu es toujours le feu qui me réchauffe quand la vie devient froide. Tu es toujours la voix qui maintient les ténèbres à distance. Tu es toujours la raison pour laquelle mon coeur bat. Tu es toujours l’air qui gonfle mes poumons. Tu es toujours mon plus beau trip. Et je suis toujours sincèrement, follement, douloureusement amoureux de toi. Et je ne vois pas comment je pourrais, un jour, ne plus l’être.

p374

Mon avis sur le tome précédent (cliquez sur la couverture)

Elements tome 2 : The Fire de Brittainy C. CHERRY
Elements tome 2 : The Fire de Brittainy C. CHERRY
Elements tome 2 : The Fire de Brittainy C. CHERRY
Elements tome 2 : The Fire de Brittainy C. CHERRY
Elements tome 2 : The Fire de Brittainy C. CHERRY
Repost 0
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 09:00

Auteur : Emma CHASE

Editions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 135

Prix : 9,95 €

Parution : 16/03/2017

 

Quatrième de couverture

Ils avaient tout prévu, sauf cet événement !

Il fut un temps où Jake Becker contrôlait sa vie, sa carrière et ne laissait aucune place à l’imprévu et aux sentiments. Mais ça, c’était avant... Avant que six orphelins aussi mignons que diaboliques, élevés par leur jeune tante, la magnifique Chelsea, ne viennent tout chambouler dans sa vie si bien ordonnée.

Chelsea et les enfants ont tout métamorphosé, tout remis en question et ils l’ont changé lui. Aujourd’hui Jake est associé dans son propre cabinet d’avocats avec ses amis Stanton, Sofia et Brent, mais c’est aussi un mari et un père génial. Bien évidemment, ce n’est pas tous les jours facile de tout mener de front : assurer lors des réunions parents-profs et veiller à ce que ses clients n’aillent pas en prison… tout en rendant sa femme heureuse ! Mais il assure... jusqu’à ce qu’un événement imprévu vienne tout bouleverser. Le genre d’événement qui change une vie.

 

Mon avis

 

J’avais plus que hâte de pouvoir lire cette nouvelle dans laquelle on retrouve Jake, Chelsea et les enfants McQuaid. L’histoire de Jake et Chelsea a été mon coup de coeur de cette trilogie, et ce bonus confirme que Jake est absolument merveilleux.

 

Jake est débordé, mais c’est le plus heureux des hommes. Il est marié depuis deux ans à la femme de sa vie, qu’il adule, et père de six merveilleux garnements. Sa vie a été complètement chamboulé, pour son plus grand bonheur. Il n’en changerait pour rien au monde. Et il assure, sur tous les plans… même quand il s’agit de parler des relations sexuelles avec une Riley désormais âgée de 18 ans….

 

Jake est un mari tendre, affectueux et passionné, un père dévoué et patient, dans le corps d’un gros dur tatoué. Il est aussi très possessif et ultra-protecteur… mais alors même que la femme libre en moi aurait du s’écrier, pas moyen. Comment lui en vouloir ?

 

Pour en venir au fils conducteur du livre, celui qui met neuf mois à arriver, je ne suis pas entièrement d’accord sur le coté imprévu de la présentation. Cet évènement n’est pas vraiment une nouveauté compte tenu de l’épilogue du tome 3, mais ça n'enlève rien au récit. Tout l’intérêt de ce livre est de retrouver la famille Becker-McQuaid, ainsi que leurs amis, et de les voir évoluer, grandir. C’est vraiment un plaisir.

 

Bonus du bonus, Emma Chase nous offre un épilogue 17 ans plus tard dans lequel elle présente ce qu’elle a imaginé pour la nouvelle génération.

 

Ccl : Un bonus absolument génial. Jake et Chelsea forment mon couple préféré de la trilogie et j’ai pris un plaisir énorme avec cette lecture. Les enfants ont grandi et sont toujours aussi attachants. Jake est un mari et un père formidable. Surtout, ne boudez pas votre plaisir et jetez vous sur cette nouvelle !

 

Un 5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu le 10/03

Merci à Marie, Déborah et aux éditions Hugo Roman pour cette lecture.

Mon avis sur les tomes précédents (Cliquez sur les couvertures)

Repost 0
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 09:00

Auteur : Abbi GLINES

Editions : Hugo Roman (New Way)

Pages : 325

Prix : 17,00 €

Parution : 09/03/2017

 

Quatrième de couverture

La vie de Maggie a volé en éclats il y a deux ans, lorsque son père a assassiné sa mère sous ses yeux. Après avoir raconté tous les détails à la police, elle a décidé de ne plus jamais parler. À son arrivée au lycée de Lawton en Alabama, tout le monde la croit muette. Et personne n’aurait pu imaginer qu’elle se rapprocherait de West Ashby, le beau footballeur-star du lycée. Mais lors d’une soirée au campus, West confie ses peines à Maggie. Son père souffre d’un cancer qui le consume peu à peu. Maggie décide alors de recouvrer sa voix, mais seulement pour lui. Les secrets qui les lient vont-ils les amener à briser tous leurs silences ?

 

Mon avis

 

Je connaissais la plume d’Abbi Glines dans le genre NA, mais c’est la première fois que je lis un de ses romans YA. C’est une très agréable découverte. C’est même mon roman préféré de l’auteur à ce jour !

 

La vie de Maggie a basculé deux ans plus tôt, quand elle a vu son père tué sa mère. Pour affronter ce traumatisme, elle a cessé de parler. Ça fait deux ans qu’elle n’a pas dit un seul mot, de peur de se mettre à crier. On la rencontre, à l’aube se son entrée en terminale, alors qu’elle emménage chez son oncle Boone, le frère de sa mère, son épouse et leur fils, Brady, qui a le même âge qu’elle.

 

La vie de West est en train de basculer. Son père, son héro, est atteint d’un cancer en phase terminal. Aucun de ses amis n’est au courant de l’épreuve qu’il traverse, même pas Brady, son meilleur ami. Il fait face en jouant les crétins avec les filles et en buvant. Quand il voit Maggie la première fois, il ressent un apaisement salutaire.

 

Maggie et West sont attirés l’un par l’autre. Ce n’est pas qu’une attirance physique, ils se comprennent. Ils vont noués un fort lien d’amitié que leur entourage ne comprend pas toujours. Maggie retrouve sa voix, mais uniquement pour West. Et ce dernier trouve en Maggie une confidente, une personne qui l’aide à affronter l’épreuve qu’il traverse.

 

Ce livre est un véritable ascenseur émotionnel. Je suis passée du rire aux larmes en quelques pages… plusieurs fois. Abbi Glines nous offre une très belle histoire. L’histoire de deux adolescents qui affrontent des épreuves difficiles, pour ne pas dire traumatisantes, et qui s’aident mutuellement à les supporter. C’est beau, vrai, touchant, profond... C’est aussi la naissance d’un amour sincère qui donne des papillons dans le ventre. Je me suis d’ailleurs rendue compte que je ne lis pas assez souvent de romance YA et c’est bien dommage, je vais devoir y remédier.

 

La plume de l’auteur est fluide et agréable. Le récit est prenant et addictif. Les émotions sont très bien exprimées. Les personnages sont touchants et attachants, et aussi très mâtures. Bref, c’est un vrai régal et un mini coup de coeur.

 

Ccl : Une magnifique romance YA, touchante et débordante d’émotions. Une lecture qui fait palpiter le coeur, donne des papillons dans le ventre et nous tord un peu l’estomac aussi parfois. Les personnages sont très attachants. Ne passez pas à coté de ce petit bijou.

 

Un 4,75/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 05/03 au 06/03

 

Merci à Déborah, Marion et Hugo Roman pour cette lecture

Logo Livraddict

Repost 0
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 15:58

Auteurs : Amheliie

Editions : Auto-édition

Pages : 417

Prix : 14,00 €

Parution : 19/07/2016

 

Quatrième de couverture

Trois destins, deux amants, une guerre, l’horreur.

Grayson, Deacon et Chandler sont amis depuis l’enfance. Ils ont grandi dans les pures traditions américaines, où le patriotisme est un devoir qu’on leur a insufflé dès leur plus jeune âge.

Alors qu’ils s’engagent ensemble dans l’United States Army pour aller défendre leur patrie, leurs destins vont prendre un tournant auquel ils ne s’attendaient pas.

Les trois soldats vont faire face à l’horreur d’une guerre, tout en gérant d’autres conflits plus sombres et plus personnels.

Comment survivre à ses démons lorsque les sentiments s’en mêlent et que nos rêves se révèlent être le pire de nos cauchemars dans un milieu plus que dangereux ?

Peut-on défendre envers et contre tout celui qu’on aime ?

 

Mon avis

 

Un énorme merci à Plum et Amheliie pour ce livre voyageur. Je dois avouer que j’ai eu du mal à m’en séparer pour qu’il continue son voyage…

 

Ce livre est pour moi un mélange d’American Sniper et d’American Wives. Ce sont les références télévisuelles qui m’ont suivies tout au long de la lecture.

 

Grayson, Deacon et Chandler sont amis d’enfance. Tous trois fils de militaires, ils ont un sens de l’honneur et de la patrie très prononcé. Ils sont à la veille de leur premier déploiement, mais il y a de la tension entre Gray et Deacon qui pourrait leur être préjudiciable. Après une soirée bien arrosée, les deux amis se sont laissés aller à la passion. Une nuit qui a entraîné une gêne et des sentiments auxquels ils ne sont pas prêts à faire face… Sans oublier qu’ils sont dans l’armée et que le « Don't ask, don't tell » est encore en vigueur au moment où cette histoire débute…

 

Les liens qui unissent les trois hommes sont profonds et magnifiques. Ils ont tous les trois des caractères différents : Deac est le posé, Chandler le fidèle et Gray le taciturne qui cache un coeur énorme. Leur amitié est forte et très bien dépeinte. Tout comme la relation plus intime qui se développe entre Gray et Deacon. Une relation à laquelle il n’étaient pas préparés, alors même qu’elle n’étonne pas vraiment le dernier membre du trio. Leurs sentiments sont réels et sincères, ils doivent seulement apprendre à les gérer dans un milieu où l'homosexualité est taboue.

La vie sur le terrain les oblige à faire face aux réalités. Même s’ils ont grandit dans l’armée, rien ne les a vraiment préparé à ce qu’ils affrontent et aux traumatismes qui en découlent. Ce livre est plus qu’une simple romance. L’environnement de l’histoire est extrêmement bien travaillé. C’est l’univers militaire le plus réaliste qu’il m’ait été donné de trouver dans un roman.

 

Le récit se déroule sur plusieurs années. On voit les trois amis changer, évoluer, mûrir au fils des missions. Leur idéal patriotique est mis à l’épreuve. Même s’ils sont toujours fier de porter l’uniforme, les conséquences de la guerre se font sentir.

 

Les émotions sont fortes tout au long du récit. Toute l’histoire est d’une terrible crédibilité. C’est magnifique par certains cotés et extrêmement douloureux par d’autres. Mais le tout est prenant et addictif. C’est avec un pincement au coeur que j’ai refermé ce livre.

 

Ccl : Un gros coup de coeur pour cette magnifique histoire. Une belle romance, mais surtout une histoire forte dans un environnement d’une douloureuse réalité. Les personnages sont très touchants et attachants. C’est prenant, poignant, bouleversant, intense et émouvant. A lire !

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 08/01 au 10/01

 

Logo Livraddict

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de les-lectures-de-titou
  • Le blog de les-lectures-de-titou
  • : J'ai créé ce blog afin de partager ma passion pour la lecture. N'hésitez pas à me donner vos conseils.
  • Contact

dame"

dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"

vous en trouverez plus par ICI

Recherche

dame"

 

 

MON CREDO

 

dame"

 

Kate Daniels T2

Kage T1

Driven T8

Furious Rush T1

RMC T5

La Meute de Howling Wolves 2ème partie

et ma PAL été

 

En image ICI

 

 

dame"

Et un jour peut-être ceux-là aussi ;)

PARTENARIATS

Capture-d-ecran-2013-02-02-a-22.55.55.png 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

    

CONTACT

 

leslecturesdetitou@gmail.com

Facebook 

 LIVRADDICT.jpg 

 GOODREADS.jpg

Mon profil sur Babelio.com

 

AMAZON PREMIUM

Essai gratuit 30 jours

SAUVETAGE KATE DANIELS

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR SIGNER LA PETITION

KateDanielsRescue600pix_zps293950c4.jpg

Goodreads

 

2017 Reading Challenge

Titou has read 0 books toward her goal of 200 books.
hide

 

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Titou has read 196 books toward her goal of 200 books.
hide