4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 08:12

Auteur : Oxanna HOPE

Editions : Rebelle

Pages : 292

Prix : 17,00 €

Parution : 10/02/2017

 

Quatrième de couverture

Et si le dénouement de la Seconde Guerre mondiale n'était pas celui que l'on connaissait ?

200 ans après la victoire d'Hitler, Germania n'est plus un mythe. La race aryenne tant espérée par le Führer domine le monde et toutes les autres ethnies ont été éradiquées de la planète.

Krista, jeune Aryenne, travaille dans un Lebensborn. Elle a été élevée dans le moule de la race pure et ne connaît que ce mode de vie, jusqu'au jour où elle suit malgré elle une femme dans les égouts de la ville. Ce qu'elle y découvre va ébranler toutes ses convictions et peut remettre en question le fonctionnement même du monde dans lequel elle vit.

 

Mon avis

 

Même je ne lis que de façon très irrégulière de la dystopie, c'est un genre que j'affectionne beaucoup. Ajoutez à cela la plume d'Oxanna Hope, il ne m'en fallait pas plus pour vouloir lire ce livre. Ceci dit, il faut tout de même avouer que le résumé est très intriguant...

 

Le récit traite d'un sujet qui touche à notre histoire. L'auteur a imaginé une fin à la guerre 39-45 inconcevable : Hitler a gagné et a mis en place son rêve de suprématie de la race aryenne. Nous sommes en 2145 est le monde n'est habité que de blonds aux yeux bleus et au profil génétique parfait. Tous les autres sont éliminés...

 

On suit Krista, une parfaite petite aryenne d’à peine 18 ans. Elle n’a jamais connu autre chose que le monde aseptisé de Germania. Néanmoins, elle a parfois quelques doutes, surtout quand elle doit apporter un nouveau né « imparfait » à l’incinérateur. Elle a aussi beaucoup d’empathie. Alors quand elle tombe sur une jeune femme, visiblement enceinte, en détresse, elle ne peut s'empêcher de l’aider... au risque de se retrouver séquestrer dans les égouts…

Elle va alors découvrir que ses cours d’histoire ne reflètent pas la réalité. Que la construction du monde dans lequel elle vit repose sur beaucoup de sang innocent. Que Germania en apparence si parfaite est loin de l’être…

Il y a tout un peuple qui vit secrètement sous la ville, comme des rats (et avec eux). Elle va y faire la connaissance d’Élias, un jeune homme brun aux yeux foncés…

Sous la ville, Krista est une ennemie, une salle boche, mais ce qu’elle découvre va peu à peu lui faire remettre en question tout ce qu’elle a tenu pour acquis.

Pour son peuple, elle est une traitresse.

Elle n’a désormais sa place nulle part… mais n’aura d’autre choix que de suivre Élias et les siens.

 

C’est une histoire plutôt addictive, à chaque fois que l’on pense avoir compris, l’auteur nous réserve des surprises… Et le rebondissement final en est une de taille.

Oxanna nous a concocté une histoire incroyable et très prenante. Le récit est fluide est bien rythmé.

Krista est la seule narratrice et on découvre avec elle toute la réalité du monde dans lequel elle a grandit. Un monde aseptisé qui cache un grand nombre de secrets peu reluisants. Au fil du récit sa vision s’ouvre sur la réalité et son personnage évolue en conséquence.

 

Je n’ai pas pu m'empêcher, à quelques reprises, de penser à la série Divergent. L’environnement est complètement différent, mais certaines situations ou révélations sont assez semblables… je vous laisse découvrir lesquelles.

 

C’est un sacré pari de toucher à un pan de notre histoire qui a laissé tant de traces, mais Oxanna Hope a très bien maitrisé la chose.

 

Ccl : Une très bonne lecture, prenante et addictive. Une dystopie parfaitement maîtrisée et un univers pour le moins original et déstabilisant. Un pari payant et je suis curieuse de découvrir la suite qui paraitra le 5 juin.

 

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 17/03 au 18/03

 

Merci à Astrid et Rebelle Éditions pour cette lecture

 

Logo Livraddict

Repost 0
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 14:29

Auteur : Frédérique ARNOULD

Editions : Auto-éditions

Pages : 262

Prix : 4,00 € / 13,72 €

Parution : 01/11/2016

 

 

Quatrième de couverture

La mission d’Émie a échoué, elle se retrouve maintenant seule aux mains de la République et ignore ce que sont devenus ses compagnons, son fiancé : Henri. Démunie, démoralisée, Boris va tout faire pour la mettre hors d’état de nuire. Mais Émie, plus forte que les manigances de son beau-père, saura remonter la pente pour ouvrir la porte à ses semblables vers la liberté.

 

 

 

 

Mon avis

 

Pour commencer, je remercie Frédérique pour cette lecture.

 

Le premier tome s’était terminé sur un énorme cliffhanger et j’avais hâte de découvrir la suite des aventures d’Émie. Le moins que l’on puisse dire est que l’auteur ne ménage pas ses personnages...

 

En voulant sauver Stélios, Émie s’est retrouvée aux prises avec son beau-père, Boris. Elle est désormais sa prisonnière et spectatrice impuissante du traitement que ce dernier inflige à ses semblables. Grâce aux puces qu’il implante, Boris contrôle la population. Stélios a reçu le même traitement et travail comme second de Boris.

 

Émie est seule et démunie. Elle s’inquiète pour son fiancé, Henri, mais aussi pour son grand-père. Sont-ils toujours en vie ? La rébellion va t-elle réussir à s’opposer au projet de Boris ?

 

Un second tome mené tambour battant. Pas une seconde d’ennui tant les événements s’enchainent. Émie va subir un grand nombre d’épreuves, toutes plus difficiles les unes que les autres. Stélios lui en veut d’avoir choisi Henri. La jeune femme se retrouve prise entre son âme-sœur et celui qu’elle considère comme son meilleur ami. Toutefois, les choix de Stélios vont beaucoup la faire souffrir, à plus d’un titre. Elle essaie de relativiser, de se dire que ce n’est pas vraiment Stélios, que c’est à cause de la puce et de Boris.

 

Un véritable combat se prépare, la rébellion va subir de nombreuses pertes et Émie se demande si elle est de taille à affronter la prophétie. Elle doute beaucoup d’elle. D’ailleurs, est-elle vraiment celle qui sera en mesure de sauver son peuple ?

 

J’ai été surprise de certains des choix de l’auteur. J’en ai parfois eu la larme à l’oeil, il se peut même que certaines larmes aient coulé… Ce n’est pas forcément ce que j’aurais imaginé pour notre héroïne, mais ça fonctionne bien.

 

Ccl : Un très bon second. Action et rebondissements sont au rendez-vous. Beaucoup d’émotions aussi, l’auteur n’épargne aucun de ses personnages sur le chemin de la liberté.

 

Un 4/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 01/12 au 03/12

 

Mon avis sur le tome 1 (Cliquez sur la couverture)

Repost 0
3 septembre 2016 6 03 /09 /septembre /2016 15:50

Auteur : Amy ENGEL

Editions : LUMEN

Pages : 322

Prix : 15,00 €

Parution : 05/11/2015

 

Quatrième de couverture

Née pour trahir et faite pour tuer... sera-t-elle à la hauteur ?

J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.

Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.

Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution ?

Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.

 

Mon avis

 

J’avais beaucoup aimé le tome 1 et j’étais très curieuse de connaître le destin d’Ivy… Comment va t-elle survivre à sa nouvelle condition ?

 

Ce second et dernier tome est dans la parfaite lignée du précédent. On reste dans la même ambiance, même si le décor et les conditions de vie ont changé.

Bishop est absent pendant tout le début du récit et j’avais hâte de le retrouver. Leur situation m’a vraiment donné un petit pincement au coeur. En dépit de l’éducation d’Ivy, et de tout ce qui en découle, c’est un plaisir de voir que des choses positives en ressortent.

 

Bishop et Ivy s’étaient apprivoisés dans le tome précédent, et avaient développé des sentiments très forts… Assez forts pour surmonter bon nombre d’épreuves.

Ivy, même si elle a dû s’endurcir, garde un coeur pur. Son entêtement à vouloir sauver des personnes qui l’ont lâchement abandonné en est la preuve. Toutefois, elle a mûri et ne se laisse plus abuser. C’est une jeune femme forte, indépendante et une battante. Malgré tout, certaines craintes demeurent, comme perdre les personnes qu’elle aime. De fait, certaine de ses réactions peuvent sembler exagérer, mais elle veut juste se protéger.

Bishop est juste parfait. C’est un jeune homme réfléchi, compréhensif, solide et patient. C’est quelqu’un en qui on peut avoir confiance et sur qui on peut se reposer.

 

L’entrée de deux nouveaux personnages dans la vie d’Ivy font naître également une belle note d’espoir. J’ai beaucoup aimé Caleb et Ash. La famille n’est pas forcement celle avec qui ont partage son ADN...

 

La fin est parfaite pour cette duologie. Ivy et Bishop ont appris des erreurs de leurs aînés et ne sont pas aussi avides.

 

La plume de l’auteur est prenante. Le début du récit est un peu plus lent, c’est la découverte du monde extérieur et de ses dangers. Ivy doit s’adapter. Le suite est beaucoup plus intense avec de l’action et des rebondissements.

 

Ccl : Une très bonne duologie dystopique à laquelle se mêle une superbe romance. Des personnages bien travaillés et très attachants. Une ambiance prenante. A LIRE !

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 12/08 au 13/08

 

Mon avis sur le tome 1 (cliquez sur la couverture)

 

Logo Livraddict

Repost 0
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 15:41

Auteur : Luca TAHTIEAZYM

Editions : Auto-éditions

Pages : 396

Prix : 2,99 € / 12,90 €

Parution : 05/05/2016

 

Quatrième de couverture

Il neige.

Mais, sans que personne n’ait pu l’anticiper, les flocons ne cessent plus de tomber et, au fil des semaines et des mois qui passent, recouvrent peu à peu les vestiges du monde tel que nous le connaissions.

Les survivants tentent de s’organiser. Parmi eux, une femme. Seule et livrée à elle-même.

Dans un déchaînement de violence et de désespoir, elle cherche un homme pour le tuer et ni les loups ni les tempêtes ne pourront l’empêcher de se venger.

 

 

 

Mon avis

 

Pour commencer, je tiens à remercier l'auteur pour cette lecture.

 

Voici un roman dystopique original. L'auteur a créé une ambiance incroyable, on est happé par cette lecture d'un réalisme flippant.

 

Il neige partout et tout le temps. La terre entière se recouvre d'une nappe blanche sans qu'aucun scientifique n'ait pu le prévoir. Réchauffement climatique ? Punition divine ? La Terre est devenue un enfer blanc sur laquelle une poignée d'hommes, de femmes et d'enfants tentent de survivre.

 

Le livre est découpé en deux parties.

Dans la première partie, on suit une femme, Blanche-Neige, qui tente de rattraper un groupe de survivants parti en direction du sud. Son but : retrouver un homme et le tuer. C'est la soif de vengeance qui lui sert de carburant pour avancer encore et toujours en dépit des nombreux obstacles qu'elle rencontre.

Dans la deuxième partie, on suit le groupe de survivants qui se dirige toujours plus au sud afin d'essayer de trouver un climat et des terres moins hostiles.

 

Je pense que ce livre montre le pire de la nature humaine. Comment survivre quand la neige recouvre même les immeubles les plus hauts ? Quand les loups rôdent et attaquent à la moindre faiblesse ? Meurtres, viols, cannibalisme... rien ne nous est épargné.

 

C'est dur, parfois écœurant, et pourtant impossible d'arrêter de lire. On veut savoir, comprendre. La fin est un peu brutale mais parfaitement adaptée au récit.

 

Ccl : Un roman fin du monde original, bien écrit et captivant. À découvrir !

 

Un 4+/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 03/06 au 05/06

 

Logo Livraddict

 

Repost 0
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 12:43

Auteur : Amy ENGEL

Editions : LUMEN

Pages : 342

Prix : 15,00 €

Parution : 05/03/2015

 

Quatrième de couverture

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.

J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.

Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…

Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

 

Mon avis

 

Quelle magnifique surprise !

 

En dépit des très bons avis lu sur ce livre, je n’étais pas réellement pressée de le sortir de ma PAL. C’est grâce au challenge MI qu’il en est sorti et j’en suis plus que ravie. Même si j’aime la dystopie, je n’en lis plus beaucoup mais ce livre me donne envie de renouer avec le genre.

 

Une guerre nucléaire a dévasté le monde. Les survivants se sont regroupés et Westfall a été fondée par le grand-père d’Ivy. Mais une autre famille, les Lattimer, avait un point de vue différent sur la façon de diriger la nouvelle cité. Ils ont gagné et la ville est désormais divisée en deux : les riches et les pauvres. Chaque année, les adolescents des deux cotés âgés de 16 ans sont réunis pour célébrer leurs mariages. Des mariages arrangés qui unissent des membres de chaque coté. Cette année, c’est le tour d’Ivy Westfall, la petite fille du fondateur. C’est la seule jeune fille à connaître le nom de son futur époux : Bishop Lattimer, le fils du Président. Une union très symbolique.

Ivy est à fleur de peau. Elle a été élevée dans la haine des Lattimer et, depuis deux ans, dans le but d’assassiner celui qui est devenu son époux… Première étape d’une guerre civile aux termes de laquelle les Westfall comptent bien reprendre le pouvoir.

 

J’ai immédiatement accroché à l’histoire. On entre rapidement dans le vif du sujet. Dès le début, on comprend que, même si Ivy déteste les Lattimer et le règne qu’ils imposent, sa mission est difficile pour elle. Tuer n’est pas dans son caractère… contrairement à ce qu’affirme le sous-titre du livre d’ailleurs. Sa mission deviendra de plus en plus difficile quand elle commencera à connaître Bishop. Le jeune homme est complètement différent de ce qu’elle imaginait. De fait, elle a du mal à tenir son rôle… ou elle le tient trop bien, au choix. Plus elle passe du temps au coté de Bishop, plus elle a des doutes quant à la justesse de sa mission.

 

Ivy est une jeune fille intelligente et courageuse. Elle n’a que 16 ans et elle a grandi avec les idées de son père. Après son mariage, Ivy va découvrir les choses par elle-même et en tirer ses propres conclusions. J’ai aimé cette facette de sa personnalité. Elle est réfléchie. Mais sa famille, sa sœur ainée surtout, lui met la pression.

 

Dès le départ, j’ai aimé Bishop. Il a deux ans de plus qu’Ivy. C’est un jeune homme doux, intelligent, compréhensif, patient… et un peu mystérieux. Il ne ressemble en rien à ce que son statut pourrait prétendre. Il est tout de même le fils unique du Président et, de fait, son successeur.

 

Faisant fi des conseils de sa sœur, Ivy va apprendre à connaître, à apprécier voire à aimer Bishop. Ils ont beaucoup plus de points communs qu’elle ne le pensait. Bishop n’est pas le mouton de son père, il a ses propres opinions. La relation qui se développe entre eux est très agréable à suivre.

 

Beaucoup de révélations qui mettent Ivy de plus en plus mal à l’aise concernant le bien-fondé de sa mission. Je ne m’attendais pas du tout au rebondissement final. J’avais imaginé tout autre chose. La fin est très émouvante, on a mal pour Ivy et Bishop. C’est aussi très frustrant et j’ai vraiment hâte de lire la suite.

 

La plume de l’auteur est fluide, bien rythmée. C’est très agréable à lire et les pages défilent très vite. Il n’y a pas beaucoup d’action, pourtant on ne s’ennuie pas une seconde : lutte de pouvoir, complots, trahison… c’est très prenant.

En outre, l’auteur fait doucement passer certains messages. Impossible de louper les parallèles avec notre société actuelle.

 

Ccl : Une excellent premier tome. L’histoire est très bien menée, l’univers bien construit et les personnages principaux sont très attachants. J’ai hâte de connaître la suite.

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 25/04 au 27/04

Logo Livraddict

Repost 0
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 21:27

Auteur : Frédérique ARNOULD

Editions : Angels

Pages : 226

Prix : 4,99 € / 14,99 €

Parution : 05/12/2015 – 15/12/2015

 

Quatrième de couverture

Dans un monde régi par une classe de nantis, les pauvres tentent de survivre à une politique d’oppression.

Après la mort de son père, Émie, une fille de la classe inférieure, va tout perdre en se retrouvant propulsée dans ce monde de privilégiés qu’elle déteste plus que tout.

Grâce à une rencontre, elle va surmonter sa haine. Elle va apprendre à évoluer dans ce monde hostile, tout en déjouant les manipulations dont elle est constamment la cible, et découvrir son don.

 

 

Mon avis

 

Avec ce livre, je découvre enfin la plume de Frédérique Arnould et j’en suis ravie. Une très belle plume, une histoire bien maitrisée. L’auteur nous expose clairement l‘univers sans se perdre dans les détails.

 

Au tout début de l’histoire, je n’ai pu m'empêcher de faire un parallèle avec Hunger Games. Une impression furtive en raison de la division de la population : les riches en ville, les pauvres à la campagne. Les premiers profitant des seconds pour vivre dans l’opulence. Pas de jeu de la faim ici, mais une autre sorte de jeu…

Parmi la population, il y a des magiciens. Selon une prophétie, c’est un magicien issu des deux mondes qui mettra fin au régime en place. (Petit parallèle avec Divergent ?!)

 

Une histoire bien inspirée. On se prend rapidement au récit et les pages défilent rapidement.

 

L'héroïne, Émie, est une jeune fille courageuse et intrépide. Elle sait qu’elle est différente mais pas à quel point. On s’attache rapidement à elle.

Il y a une espèce de triangle car Émie est amenée à changer de « monde » et les deux vont de télescoper. Henri et Stélios, les deux « amoureux » d’Émie, sont très différents.

Henri fait partie des pauvres. Il est ami avec Émie depuis longtemps et a toujours été amoureux d’elle. Sentiments réciproques bien que la jeune fille s’en soit rendu compte tardivement.

Stélios est issu du monde des riches. Il rencontre Émie quand la jeune fille est parachutée brutalement dans son monde et qu’elle découvre qui est réellement sa mère. Cette situation la perturbe énormément et elle trouvera en Stélios un ami auquel se confier au fil du temps. Mais les sentiments du jeune homme sont plus que simplement amicaux.

 

Émie doit fait un choix qui sera à la fois facile et difficile mais surtout lourd de conséquences. Une épreuve supplémentaire pour la jeune fille qui pourrait être celle de trop.

 

La fin est extrêmement frustrante. L’auteur nous laisse carrément en plan sur une situation horrible. Je veux la suite !!!!

 

Ccl : Une bonne lecture Young Adult mêlant fantastique, dystopie et romance. L’auteur nous laisse sur un horrible cliffhanger. Vivement la suite !!

 

Un 4/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 16/03 au 17/03

 

Merci à Frédérique et à Angels Éditions pour cette lecture.

Logo Livraddict

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de les-lectures-de-titou
  • Le blog de les-lectures-de-titou
  • : J'ai créé ce blog afin de partager ma passion pour la lecture. N'hésitez pas à me donner vos conseils.
  • Contact

dame"

dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"

vous en trouverez plus par ICI

Recherche

dame"

 

 

MON CREDO

 

dame"

 

Kate Daniels T1

Toi + Moi + Lui

Driven T5

Jamais plus

Driven T6

Follow me T2

 

En image ICI

 

 

dame"

PARTENARIATS

Capture-d-ecran-2013-02-02-a-22.55.55.png 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

    

CONTACT

 

leslecturesdetitou@gmail.com

Facebook 

 LIVRADDICT.jpg 

 GOODREADS.jpg

Mon profil sur Babelio.com

 

AMAZON PREMIUM

Essai gratuit 30 jours

SAUVETAGE KATE DANIELS

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR SIGNER LA PETITION

KateDanielsRescue600pix_zps293950c4.jpg

Goodreads

 

2017 Reading Challenge

Titou has read 0 books toward her goal of 200 books.
hide

 

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Titou has read 196 books toward her goal of 200 books.
hide