19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 14:27

Auteur : RERU

Editions : MxM Bookmark

Pages : 208

Prix : 3,99 € / 13,00 €

Parution : 07/06/2017

 

 

Quatrième de couverture

Thomas, sportif à la carrière brisée, n’avait pas du tout prévu de devenir l’agent d’une rockstar. Il avait encore moins prévu de s’attacher à Derek, chanteur décalé, dragueur invétéré et fêtard notoire.

Derek aimait sa vie de star du rock, mais après dix ans de carrière, il lui manquait quelque chose pour rendre son existence vraiment explosive.

Quand la vie ressemble à un compte à rebours, il n’y a plus que l’espoir et beaucoup de détermination pour atteindre ses rêves. Et peut-être l’amour aussi.

 

 

 

Mon avis

 

Ce livre est le premier d'une série de nouvelles portant sur le handicap suite à un appel à texte de l'éditeur.

Après avoir lu le magnifique roman Le poids de l'océan, j'étais intriguée par une nouvelle sur le même thème.

 

Je ne fût en aucun cas déçue, même si les deux histoires et les handicaps sont totalement différents.

 

L'auteur nous offre une nouvelle douce avec des personnages forts, de vrais battants.

Thomas était destiné à une grande carrière sportive jusqu'à ce qu'une blessure au genou fasse voler son rêve en éclat. À 27 ans, il se lance dans une nouvelle carrière : agent. Son but était de devenir agent sportif, mais une opportunité impossible à refuser l'entraîne dans un univers qu'il ne connaît pas et sur lequel il a beaucoup de préjugés : la musique. Pour son premier job, il devient l'agent d'une rock-star, Rek.

 

Derek, alias Rek, 32 ans, est une rock-star adulée ayant une réputation de fêtard et de coureur. J'ai même trouvé qu'il était un peu stéréotypé jusqu’à ce que je me rende compte que c'était plus ou moins le but... Il ne faut pas se fier aux apparences, c'était d'ailleurs le thème de fond de cette histoire. Derek s'est créé un personnage, une façade qui lui permet de vivre son propre rêve. Il colle complètement aux préjugés de Thomas qui, en tant que sportif de haut niveau, a toujours mené une vie saine.

 

Malgré ses réticences, Thomas tombe rapidement sous le charme du très charismatique chanteur à la voix envoûtante et aux yeux troublants. Au fils des semaines, il apprend à le connaître et découvre le vrai Derek. Il trouve son rythme dans son nouveau travail et s’investit. Tout serait parfait s'il n'était pas aussi attiré par son employeur... d'autant qu'il n'avait jamais vraiment été attiré par les hommes avant... Une attirance totalement réciproque avec laquelle Derek n’hésite pas à jouer.

 

Une très belle nouvelle, bien écrite. Les personnages sont parfaitement travaillés. Mon seul regret est de n'avoir pas eu le point de vue de Rek. Si j'ai apprécié les deux protagonistes, Derek est sans conteste le plus touchant. Il fait preuve d'une force et d'un courage incroyable. Il profite de la vie tant qu'il peut, tout en ne faisant aucun abus, car il a une idée plutôt précise de son avenir et il doit vivre son rêve à fonds.

Quand à Thomas, il prend conscience que sa vie n'est pas détruite. Sa rencontre avec Derek le change profondément. Plutôt que de fuir face aux révélations sur Derek, il plonge en étant bien décidé à prendre soin de lui au-delà de son rôle d'agent.

La relation entre Derek et Thomas se développe lentement, avec douceur. C'est très intimiste et plein de délicatesse. Ils sont très différents, mais s'harmonisent parfaitement.

L'épilogue est très touchant et plein d'espoir, il clos merveilleusement cette belle histoire d'amour.

 

Ccl : Le récit est bien écrit, le thème bien traité et les personnages bien développés. L’auteur a su apporter tous les ingrédients, dans les bonnes mesures, pour nous offrir une nouvelle de qualité et une romance douce, tendre et optimiste. A découvrir !

 

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 19/06 au 20/06

 

Livre lu et chroniqué pour Un brin de lecture.

Logo Livraddict

Repost 0
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 15:50

Auteur : Harper FOX

Editions : MxM Bookmark

Pages : 98

Prix : 2,99 €

Parution : 07/06/2016

 

Quatrième de couverture

C’est la dernière chance pour Mitch de sauver sa carrière à l’Institut Écossais d’Archéologie. Son ex, Lewis, a volé ses recherches sur les légendaires Saints Pictes, de mystiques statues pré-celtiques cachées quelque part sur la très brumeuse île de Dove Island. Mitch part pour la côte, en espérant rejoindre les Saints avant que son traitre d’ex ne les revendique. À ses côtés se trouve son très dévoué assistant, Owen. Il adore Mitch mais reste du genre silencieux et loyal. Malgré lui, Mitch est toujours aveuglé par ses souvenirs du flamboyant Lewis. Il menace de détruire sa joie nouvellement trouvée auprès d’Owen – et, alors que la course pour les Saints s’intensifie, il perd de vue son objectif. Mitch apprendra-t-il à apprécier l’amour d’un homme aussi doux avant de sombrer avec Owen dans les mortels mystères de Dove Island ?

 

Mon avis

 

Seconde nouvelle pour Les Hommes du Nord. On reste en Ecosse, mais cette fois nous avons affaire à des universitaires…

 

Mitch est un historien/archéologue. Son ex, Lewis Ward, lui a volé toutes ses recherches et obtenu la subvention qui allait avec. Mais Mitch a bien l’intention de prendre Lewis de vitesse et de trouver les Saints, de mystérieuses statuts celtiques, avant son ex. C’est même son obsession… tant la quête que l’homme d’ailleurs.

 

Mitch est désireux de se venger. Il travaillait en équipe avec Lewis, ils étaient amis, associés et amants… Si ce dernier statut était authentique, pour les deux autres, Mitch ne peut qu’en douter. Malgré tout, il reste obsédé par son ancien amant. A ce titre, il l’a un peu placé sur piédestal. A tel point qu’il ne cesse de comparer Lewis avec Owen, son assistant et nouvel amant. Owen est gentil, prévenant, tendre… Alors qu’on ne pourrait lui trouver que des qualités, Mitch aimerait qu’il soit moins lisse, moins parfait et qu’il se rebelle, qu’il le remette à sa place… comme Lewis le faisait.

 

Pour moi, Lewis n’est qu’un sale con prétentieux et sans aucun respect. Je me suis même demandé si Mitch n’était pas un peu maso. Il compare Owen et Lewis… mais heureusement qu’ils sont différents. Le premier est un homme adorable, amoureux, d’un soutien indéfectible. Le second est un homme fourbe, menteur, dominateur… il ne faisait que dénigrer Mitch et celui-ci ne s’en rend même pas compte ! Mais la quête des Saints va changer la donne…

 

C’est une nouvelle d’à peine une centaine de pages, mais ça ne m’a pas empêchée de ressentir un panel d’émotions, surtout concernant les personnages. C’est Owen que j’ai le plus apprécié, alors même que c’est le plus discret. C’est un homme intelligent et profondément honnête et aimant. Mitch a des oeillères pendant une bonne partie de l’histoire, j’ai souvent eu envie de le secouer un peu. Quand à Lewis, il est détestable à souhait.

L’univers est quant à lui toujours agréable avec une touche de mysticisme écossais.

 

Ccl : Une nouvelle sympathique. Un format court bien géré et suffisant pour cette histoire qui mélange romance et croyance celtique. Des personnages qui ne laissent pas indifférents.

 

Un 3,75/5 sur l'échelle Goodreads

Lu le 23/06

 

Livre lu et chroniqué pour Un brin de lecture.

Du même auteur (cliquez sur la couverture)

Logo Livraddict

Repost 0
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 08:00

Auteur : Harper FOX

Editions : MxM Bookmark

Pages : 149

Prix : 2,99 €

Parution : 07/06/2016

 

Quatrième de couverture

Kestrel et Rory forment ensemble la meilleure équipe d’Elite de Sauvetage en Montagne de Wester Fleet. Ils se confient mutuellement leur vie depuis cinq ans et sont plus proches que des frères. Mais les sentiments de Rory pour son magnifique et téméraire partenaire sont loin d’être fraternels. Être partenaires d’escalade signifie un équilibre parfait d’amour et de pratique, et l’ESM de Wester Fleet possède un code bien strict de non-fraternisation. Rory pourrait tout perdre en se confessant. Et Kes est une véritable énigme – parfois distant, parfois semblant implorer la dévotion que Rory souhaite plus que tout lui donner. Kes est bien parti pour devenir le prochain chef de l’ESM. En dehors de son impatience avec les amateurs d’escalade et de son incapacité à retenir sa langue, il est le plus qualifié pour ce job. Quand lui et Rory sont chargés de guider deux importants visiteurs à travers la chaîne de Wester Fleet, c’est pour tester son tact à en dire le moins possible. Mais rien dans cette mission n’est tel qu’il le paraît, et rapidement Kes est confronté au plus terrifiant défi de sa vie.

 

Mon avis

 

J’ai choisi ce titre pour sa couverture. Quand j’ai découvert son univers, j’ai su que j’avais fait le bon choix.

Krestel, crécerelle (petit faucon) en français, et Rory sont sauveteurs en montagne dans la région de Fort Williams en Ecosse. Rien que pour l’environnement, cette nouvelle vaut le coup.

 

Kres et Rory sont coéquipiers depuis 5 ans et forment un excellent duo, ils sont complémentaires. Il est toujours difficile de vraiment s’attacher aux personnages dans un format court, mais je les ai tout de même beaucoup apprécié. L’auteur nous donne assez d’éléments pour comprendre leurs liens et leurs craintes.

 

Krestel est un homme asocial, froid, insensible et qui prend beaucoup de risque. Tout cela n’est qu’une façade, il cache de profondes blessures. Rory est son contraire. C’est un homme doux, tendre, sensible, avenant, gentil. En outre, si Rory assume être gay, ce n’est pas le cas de Kres.

 

Quand Krestel se dévoile enfin auprès de Rory, leur relation va prendre un tournant imprévu. Colère, désir, secret, regret, honte… trop de sentiments et d’émotions enfouis qui se déversent. Il faudra tout le danger de la montagne pour qu’enfin Kres prenne conscience que ce dont il a toujours eu besoin était juste devant son nez.

 

Il s’agit d’une nouvelle assez courte, mais plutôt bien exploitée. Le style de l’auteur est plaisant et bien rythmé.

 

Ccl : Une nouvelle agréable et bien écrite. C’est court, mais il y a l’essentiel pour nous faire passer un agréable moment. Une jolie romance, avec la juste dose d’émotions, dans un cadre magnifique.

 

Un 4/5 sur l'échelle Goodreads

Lu le 16/06

 

Livre lu et chroniqué pour Un brin de lecture.

Logo Livraddict

Repost 0
20 juin 2017 2 20 /06 /juin /2017 09:00

Auteur : Heidi CULLINAN

Editions : MxM Bookmark

Pages : 356

Prix : 5,99 €

Parution : 24/05/2017

 

Quatrième de couverture

Le lycéen Jeremey Samson n’a qu’une envie, se terrer sous sa couette et dormir jusqu’à ce qu’il puisse entrer à la fac. C’était sans compter l'arrivée fracassante dans sa vie d’un ouragan appelé Emmet Washington. Le major de promo en maths et informatique est non seulement magnifique, hardi, incroyablement intelligent - et intéressé par Jeremey - mais également autiste.

Mais Jeremey ne s'en soucie pas. Il est bien trop occupé à se blâmer, tout comme ses parents qui ne croient pas que la dépression puisse être une véritable maladie. Quand il atteint le point de rupture, Emmet le sauve et l'accueille comme colocataire à Roosevelt, un établissement atypique pour personnes dépendantes.

À mesure que Jeremey reprend doucement pied, Emmet commence à croire qu’il peut être aimé au-delà de son autisme. Mais avant de lui faire suffisamment confiance pour se laisser aller à l’aimer, Jeremey doit trouver la force de croire en ses propres mots, de croire que l’amitié soigne l’âme et que l’amour peut surmonter tous les obstacles.

 

Mon avis

 

Un livre bouleversant, émouvant, magnifique !

 

J’avais déjà pu apprécier la plume d’Heidi Cullinan, mais elle s’est surpassée avec ce roman. En raison du handicap des personnages, c’est une lecture atypique mais extrêmement bien écrite. C’est aussi une vraie leçon de vie.

 

Emmet a 19 ans. Il est grand, plutôt séduisant et c’est un étudiant surdoué. Ce qui rend Emmet différent, c’est qu’il est autiste.

Je connais très mal ce handicap. En fait, mes connaissances se limitaient à Rain Man et la brillante interprétation de Dustin Hoffman. Je ne vais pas prétendre être une experte désormais, mais je ne m’étais même pas imaginée qu’il y avait autant de degrés, de formes différentes d'autisme.

N’étant donc pas une spécialiste, voici comment je vois Emmet : c’est un garçon au cerveau hyper-développé, très sensible aux stimuli, il ressent un million plus de choses qu’une personne lambda rien qu’en allant au supermarché même s’il lui est difficile d’exprimer physiquement ses sentiments, et qui a une vision qui rendrait jaloux Superman. Il est aussi très cartésien, n’a aucun filtre, il dit absolument tout ce qu’il pense . Mais c’est surtout un jeune homme avec un grand coeur, plein d’empathie, altruiste et qui a une philosophie de la vie dont on devrait tirer des leçons…

En résumé, j’ai complètement craqué pour cet adorable garçon.

 

Jeremey a 18 ans, il vient de terminer le lycée et n’a aucune envie d’aller à l’université. On le découvre, dans un premier temps, à travers les yeux d’Emmet qui en est tombé amoureux sans même lui avoir parlé.

Jeremey souffre de dépression et d’anxiété sociale. Un handicap invisible, souvent incompris, mais très invalidant. D’ailleurs, personne ne comprend Jeremey, encore moins ses parents qui insistent pour qu’il « fasse des efforts et se reprenne ».

 

C’est à l’occasion d’une réunion entre voisins qu’Emmet va aller à la rencontre de Jeremey. Ce dernier ne comprend pas pourquoi Emmet lui parle... sans même le regarder. Alors qu’une crise de panique le gagne, Emmet va réussir à le calmer. A son grand étonnement, Emmet le comprend. C’est à partir de là que leur amitié va naître, sauf qu’Emmet souhaite plus qu’être l’ami de Jeremey.

 

Emmet et Jeremey sont tellement innocents, tellement purs… c’est à la fois amusant et émouvant. En raison de leur handicap, ils doivent surmonter un grand nombre d’épreuves pour pouvoir vivre leur relation comme ils le souhaitent. Si les parents d’Emmet, surtout son père, le soutiennent, ce n’est pas le cas des parents de Jeremey. Ces derniers refusent de reconnaître que leur fils a un handicap. Alors quand il le découvre embrassant Emmet, les choses prennent un tournant qui m’a retourner les tripes. J’en ai les larmes aux yeux en y repensant.

 

Avec sa plume douce et délicate, Heidi Cullinan nous offre un roman magnifique, sincère, plein d’Amour et d’Espoir. Une belle philosophie aussi tant Emmey et Jeremey sont courageux. Ils livrent une bataille quotidienne, contre les autres et contre leur handicap, pour vivre leur relation pleinement. Pour mener une vie « normale », ils doivent se monter inventifs, patients et tenaces.

Ce sont deux jeunes hommes extraordinaires qui forcent le respect. Ils sont tous les deux très touchants et attachants, mais j’ai eu un petit coup de coeur pour Emmet et sa force de caractère.

 

Ce livre est présenté sur le site de l’éditeur comme un Standalone, mais c’est en fait le premier tome de The Roosevelt. J’espère que la suite sera également publiée en France car c’est avec plaisir que je retrouverai Emmet et Jeremey

 

Ccl : Un roman saisissant, émouvant, envoûtant, bouleversant… C’est le genre de roman qui marque et que l’on relit avec plaisir. Heidi Cullinan a fait un travail fantastique pour nous offrir cette petite pépite à découvrir absolument. Je suis certaine que, comme moi, vous tomberez un peu amoureux(se) d’Emmet et Jeremey.

 

Un 4,75/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 25/05 au 27/05

 

Livre lu et chroniqué pour Un brin de lecture.

Du même auteur (cliquez sur les couvertures)

Repost 0
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 18:04

Auteur : Nicola HAKEN

Editions : MxM Bookmark

Pages : 356

Prix : 5,99 € / 19,00 €

Parution : 26/04/2017

 

Quatrième de couverture

Quand Theodore Davenport entreprend d’échanger son boulot sans intérêt pour une véritable carrière, il franchit les portes de Holden House Publishing avec enthousiasme et détermination, bien décidé à réussir. Il prend ses aises dans son nouveau job, se fait de nouveaux amis, et rêve d’atteindre les sommets de la hiérarchie.

Son plan suit son cours, jusqu’au jour où il rencontre James Holden, P.-D.G. de Holden House.

James Holden n’arrive pas à oublier sa rencontre avec l’homme timide qu’il a croisé dans les toilettes d’une boîte de nuit la semaine précédente, et quand il découvre que celui qui hante ses rêves n’est autre que l’un de ses employés, il ne peut s’empêcher de lui courir après.

Juste pour s’amuser… c’est ce que James se dit. Il ne peut se permettre de développer des sentiments pour quelqu’un qui ne les lui rendrait jamais, en tout cas pas une fois qu’il apprendrait qui il est réellement. James croit que personne ne mérite le fardeau d’être attaché à lui. C’est un homme compliqué. Blessé. Difficile. Exigeant.

Brisé.

Theodore est-il suffisamment fort pour affronter les démons de James ? Plus important encore : James l’est-il ?

 

Mon avis

 

Le résumé et la couverture de ce livre m’ont immédiatement attirée. À juste titre, j’ai adoré cette lecture qui m’a parfois émue jusqu’aux larmes. On est happé dès le prologue qui ne manquera pas de vous surprendre...

 

Theo a 27 ans. Il a décidé de reprendre sa vie professionnelle à zéro afin de travailler dans le milieu qu’il aime : l’édition. Il écrit d’ailleurs des romans gay, auto-publiés, qui ont un joli succès. Il est proche de sa famille, encore plus proche de sa meilleure amie et est d’une nature très sociable. C’est un homme attentionné, bienveillant, mais pas candide.

Theo est un adepte des relations durables et déteste les plans cul. Alors, quand il rencontre le sosie de David Gandy (en plus jeune !) dans les toilettes d’une boîte de nuit et qu’il se laisse entraîner dans une étreinte intense mais brève, Theo se « dégoûte » un peu. Ses ressentiments vont s’accentuer lorsqu’il découvre l’identité de son premier coup d’un soir : James Holden, son nouveau patron.

 

James Holden a 31 ans. C’est un homme solitaire, asociale et qui a la réputation de baiser, au sens propre, ses employés. C’est un adepte des coups éphémères. Il est beau, arrogant, possède un charme indéniable et sait très bien s’en servir.

Mais tout cela n’est qu’une façade. James est un homme profondément blessé, brisé… Il n’a jamais souhaité avoir de relations durables, le mieux qu’il puisse faire est de coucher deux fois avec le même homme. Pourtant, il ne peut oublier le jeune homme rencontré dans les toilettes de la boîte de nuit. Alors, quand il découvre que celui-ci travaille pour lui, il va faire tout ce qui est possible pour assouvir son obsession…

 

S’ensuit une relation belle et intense, mais qui ne suffira pas à éloigner les démons de James. Il tient énormément à Theo et ne veut pas le faire souffrir. Seulement, Theo est plus fort qu’il ne le pense et un homme amoureux est prêt à supporter et faire beaucoup pour celui qu’il aime. Il faut juste que ce dernier accepte d’être aider…

 

La plume de l’auteur est belle, fluide, envoûtante. Elle arrive à faire passer les sentiments et émotions des personnages avec beaucoup de réalisme et de sincérité, d’autant plus que la narration est à deux voix. Elle nous tient en haleine et nous fait traverser une pléiade d’émotions.

 

Ccl : Un magnifique roman. Une histoire touchante et émouvante qui aborde un sujet difficile avec beaucoup de sensibilité et de réalisme. Des personnages auxquels on s’attache facilement. Une lecture intense, prenante, pleine d'amour et d’espoir. A découvrir absolument !

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu le 18/05

Livre lu et chroniqué pour Un brin de lecture.

 

Logo Livraddict

Repost 0
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 07:54

Auteur : Megan ERICKSON et Santino HASSEL

Editions : MxM Bookmark

Pages : 303

Prix : 5,99 € / 17,00 €

Parution : 26/04/2017

 

Quatrième de couverture

Je comptais les mois jusqu’à la fin de mon déploiement, passant mes journées à travailler sur des véhicules militaires, et mes nuits à jouer à des jeux vidéo pour me distraire jusqu’à ce que je puisse oublier le sergent-chef Garrett Reid.

C’est à ce moment-là que je l’ai rencontré : Kai Bannon, un compagnon de jeu qui possédait une célèbre chaîne de streaming.

Je n’aurais jamais pensé devenir obsédé par quelqu’un, encore moins un ancien rival. Et je n’aurais jamais pensé qu'il pourrait me remarquer moi ; un gars connu pour sa brutale honnêteté et son air renfrogné. Je n’avais pas prévu que notre amitié en ligne pourrait se transformer en quelque chose qui me garderait éveillé la nuit ; d'heures de discussion en sessions coquines via webcams interposées.

Mais c’est arrivé. Et maintenant, je ne peux pas arrêter de penser à lui. Dans mon esprit, notre premier rendez-vous irl est parfait. Il m'embrasse, me ramène chez lui et c'est le début du grand amour. Sauf que, comme la plupart des choses dans ma vie, rien ne se passe pas comme prévu.

 

Mon avis

 

Une excellente surprise !

 

Je n’avais pas beaucoup d’attente avec ce livre, juste de la curiosité. J’avais un peu peur de l’univers geek et de son vocabulaire, mais au final on passe vite au-delà pour se concentrer sur l’évolution de la relation entre les deux personnages.

 

Un récit qui parle de la phobie sociale, de l’agoraphobie et des dangers du net.

Garrett et Kai sont deux solitaires qui ont bien plus en commun qu’il ne le pense. En tant que lecteur, on s’en rend compte assez vite, le récit alternant entre les deux protagonistes.

 

Une rencontre peu banale sur un jeu en ligne, une antipathie immédiate qui s’exprime dans quelques messages. Mais le coté protecteur de Garrett va vite reprendre le dessus. Ils vont commencer par se contacter par mails, puis du tchat pour finir par une relation plus pousser via Skype.

 

Garrett est en déploiement alors que Kai est cloitré dans son appartement à Philadelphie.

Ils se plaisent, s’entendent bien malgré un début compliqué. Le net permet une relation facile, mais ils ne se connaissent pas pour autant. Une relation par écran interposé permet de cacher certaine chose, Kai en est très conscient.

Que se passera-t-il quand Garrett rentrera au pays ? Il a bien laisser entendre qu’il voulait rencontrer Kai en chair et en os, mais ce dernier est-il prêt ?

 

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Kai et Garrett sont touchants et attachants. Garrett est très protecteur, quand il découvre les problèmes de celui qu’il considère comme son compagnon, il va tout faire pour l’aider, le mettre à l’aise sans jamais le forcer, le bousculer. Kai manque de confiance en lui. Il ne se sent bien qu’à l’abri derrière son écran. Mais il ne veut pas perdre Garrett et souhaite faire le maximum pour que leur relation tienne.

 

La plume des auteurs est fluide, agréable. Ils savent parfaitement retranscrire les sentiments, les émotions, les désirs des personnages.

 

Ccl : Une très belle histoire, une romance originale et dans l’air du temps. Les personnages sont attachants, leur relation se développe lentement, avec douceur et passion. Les émotions et les sentiments sont forts et bien exprimés. À découvrir !

 

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 15/04 au 16/04

 

Livre lu et chroniqué pour Un brin de lecture.

 

 

Logo Livraddict

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de les-lectures-de-titou
  • Le blog de les-lectures-de-titou
  • : J'ai créé ce blog afin de partager ma passion pour la lecture. N'hésitez pas à me donner vos conseils.
  • Contact

dame"

dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"

vous en trouverez plus par ICI

Recherche

dame"

 

 

MON CREDO

 

dame"

 

Kate Daniels T2

Kage T1

Driven T8

Furious Rush T1

RMC T5

La Meute de Howling Wolves 2ème partie

et ma PAL été

 

En image ICI

 

 

dame"

Et un jour peut-être ceux-là aussi ;)

PARTENARIATS

Capture-d-ecran-2013-02-02-a-22.55.55.png 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

    

CONTACT

 

leslecturesdetitou@gmail.com

Facebook 

 LIVRADDICT.jpg 

 GOODREADS.jpg

Mon profil sur Babelio.com

 

AMAZON PREMIUM

Essai gratuit 30 jours

SAUVETAGE KATE DANIELS

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR SIGNER LA PETITION

KateDanielsRescue600pix_zps293950c4.jpg

Goodreads

 

2017 Reading Challenge

Titou has read 0 books toward her goal of 200 books.
hide

 

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Titou has read 196 books toward her goal of 200 books.
hide