21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 09:00

Auteur : Marie SEXTON

Editions : MxM Bookmark (Romance)

Pages : 330

Prix : 5,99 €

Parution : 08/03/2017

 

Quatrième de couverture

1986. Ce qui aurait dû être le meilleur été de la vie de Nate Bradford prend une tournure bien aigre lorsque ses parents décident soudainement de divorcer. Aujourd’hui, au lieu de passer sa dernière année de lycée dans sa ville natale, Austin, au Texas, il vit avec son père à Warren, dans le Wyoming. Population : 2 833 (et Nate trouvait cette estimation bien généreuse). Pas de piscine, pas d’équipe de tennis, pas de centre commercial – pas même MTV à la télé. L’école tout entière est plus petite que son ancienne classe, et dans une ville où les passe-temps préférés des ados sont le sexe et la drogue, Nate ne se sent pas à sa place.

Puis, il rencontre Cody Lawrence. Fauché, issu d’une famille brisée, et clairement du mauvais côté de la barrière. Le père de Nate dit que Cody n’apporte que des problèmes ; les autres gamins disent que c’est un vaurien. Mais Nate sait que Cody est un mec sympa qui n’a jamais pu s’épanouir. En fait, il commence même à se demander si sentiments pour Cody ne vont pas au-delà d’une simple amitié.

Admettre qu’il pourrait être gay est déjà difficile, mais entre les préjugés d’une petite ville et la progression du SIDA qui faisait la une des journaux, il n’y avait pas de place pour deux jeunes hommes tombant amoureux l’un de l’autre dans un endroit comme Warren, Wyoming.

 

Mon avis

 

Je connaissais la plume de Marie Sexton et j’étais très curieuse de découvrir ce nouveau roman au titre accrocheur, à la couverture très attirante et au résumé prometteur.

 

Le marginal, c’est Cody Lawrence. Un jeune garçon de presque 18 ans qui a le malheur d’être pauvre et gay dans une petite ville où les préjugés, le racisme en tout genre et les disparités sociales sont à leur apogée… au même titre que le chômage. Au mieux, et avec de la chance, Cody est ignoré par ses condisciples.

 

Sauf que, trois semaines avant son entrée en terminal, Cody fait la connaissance d’un nouveau venu à Warren : Nate Bradford, le fils du nouveau chef de la police. Cody tente d’expliquer le plus clairement possible que, s’il veut s’intégrer, Nate ferait bien de garder ses distances avec lui. Mais, vu le peu de distraction mis à la disposition des jeunes, Nate décide de passer le temps avec Cody. Contre toute attente, et en dépit de leurs différences plus que flagrantes, Nate et Cody vont se lier d’amitié… au moins jusqu’à la rentrée scolaire et que les rumeurs, pour la plupart véridiques, sur Cody parviennent aux oreilles de Nate.

Cody prend les devants et évite autant que possible Nate au Lycée. Ce dernier fait alors la connaissance des autres groupes : les bourges, dont il devrait faire partie, les cowboys, la classe inférieure, les Mormons… Les différences sociales sont extrêmement marquées et les jeunes ne se mélangent pas. Nate va rapidement se rendre compte qu’aucun de ces groupes ne lui convient… contrairement à Cody avec lequel il cherche à reprendre contact.

En plus d’une nouvelle vie, une nouvelle ville et du divorce de ses parents, Nate doit accepter son attirance pour les garçons et pour Cody en particulier.

 

C’est une très belle histoire, touchante et prenante. L’histoire de deux adolescents qui découvrent l’amour dans un monde qui n’est pas encore prêt l’accepter. On est au milieu des années 80, l’homosexualité souffre de nombreux préjugés, dont celle du SIDA. L’auteur nous plonge dans un univers assez triste, voire même glauque. Pour Cody et Nate, Warren est leur enfer personnel, une petite ville qui n’a rien à offrir, surtout pas à eux.

 

Les personnages sont très touchants et attachants. Cody a honte de sa situation. Il est pauvre, vit dans un taudis, doit s'habiller dans des friperies… et sa mère est obligée de « donner de sa personne » pour qu’ils ne puissent que survivre. Il pense qu’il n’a rien à offrir, mais Nate ne fait pas grand cas de la situation de son ami. Ses sentiments sont sincères, sa réaction face à la découverte de ses préférences sexuelles est très cartésienne. Il vit ses propres difficultés, le divorce de ses parents et ce qu’il découvre à ce propos vont beaucoup le toucher, non sans raisons.

 

Un autre personnage qui a son importance et que j’ai adoré : Logan. C’est le quaterback du lycée, une légende. Le seul qui arrive à se fondre dans tous les groupes et un ami sincère pour Cody. Logan est franc et honnête. Il est… rafraîchissant en comparaison du reste de la population de Warren.

 

La plume de l’auteur est fluide et agréable. Elle fait très bien passer les émotions et les sentiments, notamment ceux relatif à l'environnement et au climat tendu face à la montée d’une maladie dévastatrice. J’ai aussi beaucoup aimé retrouver les références, musicales et autres, de l’époque. Mon seul vrai regret est l’absence d’épilogue. La fin est très belle et pleine d’espoir, mais j’ai un goût prononcé pour les épilogues...

 

Ccl : Une belle romance, très touchante. Les premiers émois de deux adolescents à une époque où l’homosexualité est, au mieux, tabou. L’auteur a très bien exploité son univers et a su en retranscrire toutes les émotions, les sentiments et la tension.

 

Un 4/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 08/03 au 09/03

 

Livre lu et chroniqué pour Un brin de lecture.

 

Logo Livraddict

Repost 0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 09:00

Auteur : Fanny ANDRÉ

Editions : MxM Bookmark (Imaginaire)

Pages : 250

Prix : 5,99 € / 15,00 €

Parution : 22/02/2017

 

Quatrième de couverture

Bane Seed est une Banshee aguerrie, pourfendeuse d’hommes infidèles, violeurs et meurtriers. Elle adore son job et le pratique avec zèle. Un peu trop, peut-être. Suite à une erreur commise, elle écope d’une mise à l’épreuve et se retrouve affectée au Conseil, une organisation chargée du maintien de l’ordre parmi les peuples faes. Non seulement elle doit régler un conflit entre deux clans du Petit Peuple, mais comble de malchance, on lui adjoint l’Incube Dorian Murray pour coéquipier.

Non mais : un Incube ! Autrement dit, tout ce qu’elle déteste.

Entre eux les étincelles fusent – au sens littéral ! – et quand leur mission s’avère bien plus compliquée que ce qu’ils envisageaient, on frôle le carnage !

Guerre ou paix ? Tout repose sur ce duo détonant.

 

Mon avis

 

Je ne connais pas Fanny André dans le registre de la romance, mais je peux vous dire qu’en Urban Fantasy, elle « vaut le détour » !

 

Bane Seed est une Banshee, elle est immortelle et appartient au monde du Sidh. Son rôle est de punir les hommes de leurs méfaits (tromperie, duperie et autres crimes). Autant dire qu’elle ne manque pas de travail. Néanmoins, sa dernière intervention, pour laquelle elle n’a pas pris de gants, lui a valu un « travail d’intérêt général ». Elle doit travailler pour le Conseil en tant que « flic ». C’est déjà pour elle une épreuve, mais pour parfaire la chose ils lui collent un binôme en la personne de Dorian Murray, un Incube. Cela pourrait être le début d’une blague… sauf que c’est tout ce qu’il y a de plus sérieux.

 

Bane est une femme de plusieurs millénaires qui a du mordant. Elle n’est pas femme à se laisser faire, ni impressionner. C’est une femme d’expérience qui assume toutes ses excentricités. Une femme de caractère avec un soupçon de folie, exactement le style de personnage que j’adore.

 

Toute l’histoire est du POV de Bane, du coup son comparse, Dorian Murray, reste assez mystérieux. Enfin, autant qu’un Incube puisse l’être. J’aurais aimé en savoir plus à son propos, mais je suis certaine que ce sera le cas par la suite. C’est un personnage qui semble intéressant, qui ne manque pas d’humour et qui a assez de répondant pour faire face à une femme comme Bane.

 

On retrouve deux personnages cultes : Merlin et Morgane. Ce sont des amis de Bane et ils sont complètement déjantés. Ils sont géniaux !

 

L’auteur ne perd pas de temps et entre rapidement dans le vif du sujet. On découvre son univers au fur et à mesure. L’affaire confiée à Bane et Dorian n’est pas extrêmement développée, mais elle est plaisante et permet de nous faire découvrir l’univers imaginé par l’auteur.

C’est drôle, frais, léger, bourré d’humour et avec un univers celtique facile à digérer tout en étant bien exploité et assez détaillé. Il y a énormément de références : de Anita Blake à Outlander en passant par James Bond et Game of Thrones. Un vrai régal.

 

Ccl : Une très bonne lecture. Ce premier tome laisse envisager une nouvelle série d’Urban Fantasy très prometteuse. On ne s'ennuie pas une seconde et le sourire est au rendez-vous à chaque page. A découvrir !

 

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 11/02 au 12/02

 

Livre lu et chroniqué pour Un brin de lecture.

 

Logo Livraddict

Repost 0
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 14:00

Auteur : Lily HAIME

Editions : MxM Bookmark

Pages : 89

Prix : 0,00 €

Parution : 25/01/2017

 

 

 

 

Quatrième de couverture

Il suffit d’une lettre pour tout changer...

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon avis

 

Harley Nelson, fils de Bikers, est un brillant étudiant de Princeton, ayant l’ambition de rejoindre Harvard où il retrouvera son amoureux, Brody, étudiant à Yale, avec lequel il est en couple depuis six ans.

Harley et Brody ont tout prévu, sauf Phoenix Bennett le colocataire de Harley.

Alors que Harley vient de recevoir la lettre tant attendu de Harvard, il ne sait plus quoi faire. Son rêve, et celui de Brody, est sur le point de se réaliser, mais il n’arrive pas à se résoudre à quitter Phoenix. Pourtant, entre eux il ne s’est jamais rien passé. Pour Phoenix, Harley est hétéro et Brody est une fille…

 

Le récit alterne entre Harley et Phoenix. On apprend à les connaître et à les apprécier pleinement. C’est court, mais complet, tout sonne juste. En à peine une centaine de pages, Lily Haime nous offre une magnifique romance pleine de sentiments et d’émotions. Elle utilise toujours la même recette de l’amitié et la famille, et ça fait mouche à chaque fois.

 

Ccl : Lily Haime a un vrai don, c’est une magicienne des mots. Même avec un récit aussi court, elle arrive à nous transporter et nous faire aimer ses personnages. A lire !

 

Un 5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu le 31/01

Logo Livraddict

Repost 0
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 14:00

Auteur : KJ CHARLES

Editions : MxM Bookmark

Pages : 250

Prix : 5,99 € / 17,00 €

Parution : 25/01/2017

 

Quatrième de couverture

Un récit trop secret, trop effrayant, et bien trop intime, pour l’époque victorienne.

Un mot pour l’éditeur :

« Cher Henry,

Je suis le compagnon, l’assistant et le chroniqueur de Simon Feximal depuis vingt ans maintenant, et durant tout ce temps, mes Comptes Rendus de Simon Feximal le Chasseur de Fantômes ont fait grandir la réputation de ce chasseur hors-pair par monts et par vaux.

Vous m’avez souvent quémandé le récit de notre première rencontre, et de comment mon partenariat avec Feximal a vu le jour. Je vous l’ai constamment refusé, car c’est une histoire bien trop personnelle pour être racontée en toute honnêteté, mais également un souvenir bien trop précieux pour être falsifié. Néanmoins, s’il est un homme qui sait que les histoires sont faites pour être racontées, c’est bien moi.

Voici donc, Henry, un récit complet et précis de ma rencontre avec Simon Feximal, que je laisserai entre les mains de mon notaire afin qu’il vous le remette après mon trépas.

Je pense pouvoir affirmer que ce ne sera pas ce à quoi vous vous attendiez.

Robert Caldwell

Septembre 1914 »

 

Mon avis

 

Je connaissais la plume de K.J. Charles pour avoir lu Le Charme des Magpie. J'avais alors pu apprécié le mélange des genres que l'auteur maîtrise parfaitement, et je l'ai encore plus apprécié avec cette lecture.

 

Un contexte historique riche, un univers fantastique bien exploité, une belle romance et des personnages attachants, à défaut d'être séduisants. En effet, la description physique des personnages est une nouvelle fois assez étrange, même si cela importe peu pour apprécier pleinement cette lecture.

 

Le récit débute au milieu des années 1890. 1894 précisément. Robert Caldwell est un jeune journaliste, 25 ans, qui vient d'hériter d'une maison hantée. Il fait donc appel à un occultiste, en la personne de Simon Feximal, pour résoudre son petit problème de fantôme. C'est ainsi que les deux hommes vont se rencontrer pour la première fois. Une première rencontre mémorable pour tous les deux, le fantôme de l'ancêtre de Robert y a veillé...

Chaque chapitre est en fait une affaire différente sur laquelle le journaliste et l'occultiste vont faire équipe. C'est leur troisième rencontre, et donc affaire, qui va marquer un tournant décisif dans leur vie.

 

S'il s'agit de chroniques d'affaires que Simon et Robert ont résolu, il s'agit surtout de leur histoire. De l'évolution de leur relation et de leurs sentiments. Ils forment un magnifique duo tant dans le travail que dans l'intimité.

L'histoire se situe à la fin de l’époque victorienne. L'homosexualité est encore un crime passible d'emprisonnement. Leur vie intime doit donc demeurer secrète. Néanmoins, ils vivent et travaillent ensemble, et leur comportement n’échappe à personne, surtout pas à ceux qui ont parfois besoin de faire pression pour obtenir ce qu'ils veulent...

 

J'ai été emportée par l’histoire de Robert et Simon dès les premières pages. Robert s'adresse à son ami Henry, un éditeur, du coup il s'adresse directement au lecteur, cela rend le récit très intime. La plume de l'auteur est fluide et agréable, son univers est prenant et addictif. Une succession de petites affaires bien traitées et une superbe relation entre deux hommes à une époque où c'était encore considéré comme un crime.

 

Ccl : Une excellente lecture. L’auteur a réussi à m’emporter à la fin du XIXè, dans son univers occulte, pour me présenter Robert Caldwell et Simon Feximal et révéler la véritable histoire de ces deux hommes touchants et attachants.

 

Un 4,75/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 17/01 au 18/01

 

Livre lu et chroniqué pour Un brin de lecture en partenariat avec MxM Bookmark

 

Logo Livraddict

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de les-lectures-de-titou
  • Le blog de les-lectures-de-titou
  • : J'ai créé ce blog afin de partager ma passion pour la lecture. N'hésitez pas à me donner vos conseils.
  • Contact

dame"

dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"

vous en trouverez plus par ICI

Recherche

dame"

 

 

MON CREDO

 

dame"

 

Alpha & Omega T4

Big Rock

Close-Up T1

Dans un silence

Déshabillez vos atouts

Elements T2

Forever Mine

Sexy Lawyers T3.5

Arum T1

Les mots d'Eden

Scandaleux écossais T4

Les Idoles du Stade T7

 

En image ICI

 

dame"

PARTENARIATS

Capture-d-ecran-2013-02-02-a-22.55.55.png 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

    

CONTACT

 

leslecturesdetitou@gmail.com

Facebook 

 LIVRADDICT.jpg 

 GOODREADS.jpg

Mon profil sur Babelio.com

 

SAUVETAGE KATE DANIELS

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR SIGNER LA PETITION

KateDanielsRescue600pix_zps293950c4.jpg

Goodreads

 

2017 Reading Challenge

Titou has read 0 books toward her goal of 200 books.
hide

 

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Titou has read 196 books toward her goal of 200 books.
hide