Aliénor d'Aquitaine tome 3 : L'hiver d'une reine de Elizabeth CHADWICK

Publié le par Titou

Auteur : Elizabeth CHADWICK

Editions : Hauteville

Pages : 696

Prix : 19,50 €

Parution : 06/01/2021

Quatrième de couverture

« L’alliance d’Aliénor brillait à son doigt. Tant qu’elle la porterait, elle serait reine et duchesse. Même dans sa prison battue par les vents, ses titres conservaient tout leur pouvoir. Henri l’avait impitoyablement mise à l’écart. Le monde avait poursuivi sa course sans elle. Son crime ? Avoir bravé son autorité en se mêlant de politique. »

Maintenue captive par son mari Henri II Plantagenêt et séparée de ses enfants, Aliénor ne s’avoue pas vaincue. Après la mort du roi, elle devient reine douairière d’Angleterre et s’efforce de tempérer ses fils désormais rivaux dans la conquête du pouvoir. Infatigable, elle se rend en Navarre pour négocier le mariage de Richard Cœur de Lion avant de traverser les Alpes pour lui amener sa promise. Après l’enlèvement de celui-ci, elle parvient à réunir la rançon pour le faire libérer tout en déjouant les manœuvres de son autre fils, Jean sans Terre. Jusqu’à son dernier souffle son courage et sa ténacité seront soumis à rude épreuve par d’incessantes luttes intestines pour conserver le trône.

 

Mon avis

Une reine, une mère, une légende… Un personnage exceptionnel. Une femme admirable. Un destin incroyable. Successivement Reines de deux royaumes ennemis. Mère de trois Rois. Aliénor d’Aquitaine est une femme fascinante.

Troisième tranche de la vie de cette femme d’exception et probablement la plus émouvante.

Pendant 15 ans elle fût la prisonnière de son mari car elle a refusé de prendre le voile. L’influence d'Aliénor sur ses fils ainés effraie son royal mari qui est avare dans sa délégation du pouvoir. Malgré son isolement, sauf quand Henri avait besoin d’elle, Aliénor n’a rien perdu de sa force, de sa combativité et de son intelligence politique. Sa force de caractère impose le respect. Beaucoup aurait baissé les bras face aux épreuves qu’elle traverse. Mère de dix enfants vivants dont seulement deux lui survivent. C’est le décès de son fils chéri, Richard, qui aura finalement raison de sa force et elle se retirera définitivement dans un couvent.

Je ne suis pas certaine qu’elle soit partie l’esprit tranquille en sachant le Royaume aux mains de son dernier fils, Jean, qui ressemble beaucoup trop à son père.

J’ai adoré découvrir la vie d’Aliénor au travers de cette trilogie. L’autrice nous conte l’histoire de cette femme incroyable avec beaucoup de talent. Elle a interprété et adapté certains faits pour la fluidité du récit, mais cela n’enlève rien à l’Histoire en elle-même.

J’ai beaucoup aimé la relation d’Aliénor et de Guillaume le Maréchal et c’est avec plaisir que je lirai la série qui le concerne.

Ccl : Une superbe trilogie. Une récit intéressant sur la vie d’une femme fascinante et d’une force de caractère exemplaire. Aliénor a eu une vie extraordinaire : Reine de France puis Reine d’Angleterre, mère de trois rois et de deux reines Consorts, et grand-mère d’une Reine consort de France. Une femme de pouvoir, même si celui-ci a grandement été bridé par ses époux.

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 18/09/21 au 26/09/21

Mon avis sur les tomes précédents (Cliquez sur les couvertures)

 

 

Publié dans Historique, Hauteville

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article