La confrérie de la Dague Noire tome 7 : L'Amant Vengeur de J.R. WARD

Publié le par titou

Auteur : J.R. WARD

Editions : Milady

Pages : 835

Prix : 9,90 € (pour commander : La Confrérie de la dague noire, Tome 7 : L'amant vengeur)

 

CONFRERIE T7

Quatrième de couverture

Vhengeance vit dans l'ombre depuis toujours. Mais lorsque le vent de la rébellion se met à souffler sur la société des vampires, son intrépidité fait de lui l'homme de la situation pour assassiner Kolher, le roi. Son côté sombre meurt d'envie de profiter de l'occasion, cependant Vhengeance a d'autres problèmes, car son identité de symphathe est sur le point d'être dévoilée. C'est alors qu'il se tournera vers l'unique lumière de son univers inquiétant : une femelle vampire ignorant tout de la corruption. Ehlena. Le seul être qui pourrait le sauver de la damnation éternelle...

 

 

 

Mon avis

Je vais éviter de rallonger ma liste d'avis en retard donc : aussitôt lu avis aussitôt posté (si je pouvais continuer sur cette lancée ce serait bien !)

 

Je viens de terminer ce septième tome et malgré son épaisseur la première chose qui me vient à l'esprit c'est « j'en veux encore ». J'ai mis du temps à le sortir de ma PAL et maintenant j'ai du mal à le refermer... la Confrérie m'avait manqué en fait et laisser trop de temps entre deux tomes c'est pas bon, on oublie certains petits détails.

 

Le tome précédent concernant Fhurie m'avait très légèrement déçu mais j'ai vraiment beaucoup apprécié celui-ci. Comme précédemment, même si c'est Vhengheance qui au cœur de cet opus, plusieurs « histoires » sont mêlées : Kholer, Thor, John, Xhex... on retrouve tout le monde et c'est vraiment très agréable.

 

J'avais hâte de découvrir un peu plus Vhen, c'est un personnage assez récurrent mais dont on ne connaissait qu'un aspect, celui du baron de la drogue sans pitié. En fait, sous cette façade, Vhen s'avère être un personnage très intéressant et extrêmement... bon et gentil. C'est un peu bête de le dire comme cela, mais en découvrant son passé et tout ce qu'il a fait pour sa mère, sa sœur, Xhex et sa relation avec Ehlena, ces termes sont assez représentatifs. Comme les autres, c'est un Guerrier au grand cœur. (et qui se fera mener par le bout du nez par sa femme !)

 

Ehlena est, au premier abord, le parfait opposé de Vhen. C'est une jeune infirmière douce, tendre et faisant tout son possible pour son entourage... parfois au détriment de son propre bonheur. Sa rencontre avec Vhen va changer beaucoup de choses.

 

Vhen, comme Xhex, étant à demi sympathe on va découvrir un autre aspect de l'univers surnat créé par l'auteur dont on avait déjà eu un aperçu précédemment avec les RDV mensuels entre Vhen et la Princesse.

 

Les Eradiqueurs ne sont pas en reste non plus. Fhléau, le fils de l'Oméga désormais à la tête de la société, entend faire des changements et, vu la fin e ce tome, la suite nous promet quelques bons moments.

 

Le nouveau personnage, Lassiter, arrivé avec le retour de Thor met un peu de piment dans les dialogues. Même si ceux-ci ne manquaient pas de piquant entre les frères, Lassiter apporte un petit plus fort sympathique.

 

Mon seul petit regret est d'avoir lu le 1er tome des anges déchus avant ce livre. Du coup, je m'attendais à certaines choses même si ce n'est pas bien grave.

 

Ccl : un super tome avec action, rebondissements et une belle romance sans gnangnan. Vivement la fin du mois pour pouvoir lire la suite avec John au cœur de l'action.

 

Lu du 01/04 au 04/04

logo livraddictbitlitbadge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
J'ai du retard dans cette saga , ta chronique me donne envie de retrouver nos vampires .
Répondre
T


Oui... ils me manquent déjà. Le T6 m'avait laissé une impression ambigüe mais ce tome est vraiment génial !