Comme une comédie romantique de Rachel WINTERS

Publié le par titou

Auteur : Rachel WINTERS

Editions : Hauteville

Pages : 471

Prix : 18,50 €

Parution : 15/01/2020

 

 

Quatrième de couverture

« - Les comédies romantiques donnent de l’espoir à ceux qui en ont le plus besoin. Elles ont du coeur, et du sens, et elles aident les gens.

- Vous en parlez comme si elles étaient réalistes.

- Mais c’est le cas. »

Evie Summers « bosse dans le cinéma » : voilà des années qu’elle est assistante, corvéable à merci, dans une agence spécialisée dans la conception de scénarios. Si elle n'arrive pas à convaincre Ezra Chester d’écrire une comédie romantique, l’agence mettra la clé sous la porte. Seul hic, non seulement Ezra a l'angoisse de la page blanche, mais en plus il considère que la fabrique du coup de foudre au cinéma relève de la publicité mensongère. Il ne se remettra au travail qu'à une condition : la jeune femme doit lui prouver qu'on peut aussi faire de jolies rencontres dans la vraie vie. Prête à tout pour le convaincre, Evie va aller à la rencontre d’illustres inconnus, comme Harry rencontre Sally et comme Hugh Grant rencontre Julia Roberts...

 

Mon avis

 

Un résumé qui donne le ton, une belle couverture et l’enthousiasme des Ladies ont fait que je n’ai pas pu résister à choisir ce livre. D’autant qu’en voyant la réédition de Notting Hill with Love... Actually, je me suis souvenue avoir passé un très bon moment plein de références aux comédies romantiques.

Dans ce roman aussi les références sont nombreuses… j’ai même découvert des rom-coms que je n’ai pas encore vu et qui paraissent sympas.

 

Evie Summers voulait devenir scénariste, mais la perte de son père et une remarque d’un agent ont fait d’elle une assistante d’agent… Pas ce dont elle rêvait, mais elle travaille tout de même dans l’univers des scénaristes. Néanmoins la carrière d’Evie stagne au poste d’assistante, alors qu’elle aimerait devenir agent. Son con*** de patron, Monty, fait appel à elle pour tout et n’importe quoi au détriment de sa vie privée. Quand leur plus gros client, Ezra Chester, a des difficultés à rendre le scénario d’une comédie romantique commandé par les producteurs, c’est Evie que Monty envoie au casse-pipe. 

 

Ezra, plus communément appelé ANU (arrogant numéro un) par Evie et ses amis, surfe sur le succès de son seul et unique scénario depuis trois ans. Ezra est un tel trou du cul que, dans ma tête, ANU c’est vite transformé en ANUS. Il a décidé qu’il était trop bien pour écrire une comédie romantique, genre qu’il trouve complètement ridicule. 

 

Seulement, s’il ne rend pas le scénario dans trois mois, l’agence va couler et Evie va perdre son job. Pensant qu’il a le syndrome de la page blanche, Evie passe un marché avec Ezra : elle va lui prouver que les « jolies rencontres » des rom-coms peuvent exister dans la réalité. Ezra accepte le marché à la condition que la jeune femme trouve vraiment l’amour et qu’elle lui envoie un rapport après chaque jolies rencontres...

 

Voilà comment Evie se retrouve à se mettre dans des situations improbables et incroyables en tentant de reproduire les scènes de rencontre des plus grandes comédies romantiques… comme renverser son jus d’orange sur un inconnu...

 

Evie est une jeune femme charmante et attachante. Elle est aussi trop gentille, surtout avec Monty, et beaucoup trop naïve pour son bien. Elle ne se fait aucune illusion sur les jolies rencontres, même si elle essaie de convaincre ANU du contraire, sa naïveté est ailleurs…

 

Heureusement, Evie peut se reposer sur les JEMS, même si le contraire n’est pas toujours vrai… JEMS : Jeremy, Evie, Maria et Sarah. Ils forment un groupe d’amis forts et unis depuis l’université, et même bien avant ça concernant Maria et Evie. Leur amitié est magnifique et leurs échanges sont vraiment drôles.

Et puis il y a Ben et sa fille Anette. Evie s’est beaucoup attachée à la petite fille et les retrouve tous les dimanches au café Gil’s. Annette est absolument adorable et très mature pour son âge… elle a une bonne interprétation des événements. Malgré son jeune âge, elle se prend au jeu des jolies rencontres d’Evie, au grand dam de son père.

 

J’ai vraiment passé un excellent moment avec ce roman plein d’humour. On retrouve avec plaisir toutes les scènes cultes des comédies romantiques comme Coup de foudre à Notting HillLove Actually ou The Holiday

J’ai aussi beaucoup aimé qu’il soit présenté comme un scénario avec des didascalies en début de chapitre.

On voit venir la vraie jolie rencontre parmi les fausses de loin, mais l’autrice a bien mené son intrigue, avec folie, quiproquos, déconvenues et un soupçon de trahisons. J’y ai pris beaucoup de plaisir et j’ai explosé de rire à plusieurs reprises.

 

Ccl : Une comédie romantique follement drôle, pleine de rebondissements farfelus et d’émotions. Une lecture divertissante et prenante. Un hymne aux rom-coms qui vous fera sourire à coup sûr.

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 25/01/20 au 28/01/20

 

Un énorme merci aux Ladies et aux éditions Hauteville pour cette lecture.

 

Logo Livraddict

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Comme je le pressentais ça a vraiment l'air très sympa et assez drôle. J'aime beaucoup le surnom du héros par exemple ^^
Je me le note. Merci pour la découverte !
Répondre
T
Avec plaisir, j'espère que tu passeras un aussi bon moment que moi avec ce roman