Croiser le fer de Aleksandr VOINOV et L.A. WITT

Publié le par Titou

Auteur : Aleksandr VOINOV et L.A. WITT

Editions : Juno Publishing

Pages : 272

Prix : 5,99 € / 18,00 €

Parution : 07/05/2020

 

Quatrième de couverture

Ils n’ont passé qu’une seule nuit ensemble – un intermède volé aux Jeux olympiques de 1936. Lorsque Mark Driscoll a défié Armin Truchsess von Kardenberg pour un duel amical d’escrime, ils n’ont pas été capables de résister à leur attirance mutuelle. Bien que venant de mondes différents – un fermier de l’Iowa et un aristocrate allemand –, ils ont été immédiatement attirés, et c’est une rencontre qu’aucun d’eux n’oubliera.

Maintenant, c’est 1944, et un accident d’avion en territoire hostile les réunis à nouveau, mais de part et d’autre d’une guerre apparemment sans fin. S’affronter comme adversaires est une chose. Comme ennemis, c’en est une autre. Et pour aggraver les choses, Mark est un prisonnier de guerre, détenu dans un château froid et isolé en Allemagne… dans un camp géré par Armin.

Ce ne sont pas les jeunes athlètes qu’ils étaient à l’époque. La guerre leur a pris beaucoup, leur donnant des cheveux gris prématurément, les laissant en état de choc et usés. La connexion qu’ils avaient à l’époque est toujours bien vivante, cependant, et à partir du moment où Mark arrive, ils croisent à nouveau le fer – avançant, reculant, testant les défenses.

Leur a-t-on donné une seconde chance ? Ou le temps et une guerre brutale les ont-ils brisés tous les deux de manière irréparable ?

 

Mon avis

 

Mark et Armin se sont rencontrés pendant les JO de Berlin en 1936. Tous deux escrimeurs, ils se sont défiés sur la piste d’entraînement et charmés en dehors. Cette première rencontre leur laissera un souvenir impérissable. 

Huit ans plus tard, ils se retrouvent. Ils ont changé, vieilli, rongés par une guerre qui semble sans fin… mais l’attirance est toujours bien présente. Sauf que Armin est le Kommandant du camp de prisonnier d’Altensteig dans lequel est retenu Mark...

 

J’ai passé un très agréable moment avec ce roman au contexte parfois trop réaliste. L’atmosphère particulière de la guerre et du camp de prisonniers est bien rendue. Il y a beaucoup de tension et d’émotions.

 

Armin est un colonel de la Wehrmacht qui a survécu au front de l’est, non sans séquelles physiques et psychologiques, pour un combat auquel il ne croit pas. Son refus d’adhérer au parti nazi lui avait déjà coûté sa place dans l’équipe d’escrime des JO de 36, et elle lui a coûté beaucoup plus par la suite. Il dirige son camp avec humanité et en respectant la convention de Genève. Mais il doit se monter prudent, certains des hommes sous ses ordres sont membres du parti…

 

L’avion de Mark s’est écrasé en plein territoire ennemi, suite à quoi il est envoyé dans un camps de prisonnier pour officiers Alliés. Un camp dirigé par un homme qu’il n’a jamais pu oublier, même pas en se mariant moins d’un mois après leur première rencontre...

 

Armin met en place des JO pour les prisonniers afin de leur faire oublier leur rêve d’évasion. C’est aussi un moyen pour lui de revoir Mark sur une piste d’escrime...

J’ai trouvé le thème de l’escrime très original. En outre, c’est une belle métaphore pour la relation d’Armin et Mark… (marche, retraite, fente, parade...)

 

Il est presque impossible pour Mark et Armin de s’ignorer. L’alchimie et l’attirance entre eux est toujours aussi forte qu’avant la guerre. La situation était déjà dangereuse alors, elle est impossible désormais… mais comment résister ?

 

Ce n’est pas la première fois que je le lis un roman d’amour interdit comme celui-là. Mais le contexte et l’environnement est ici très particulier, le danger omniprésent… surtout que la fin de la guerre est proche et que les SS font le ménage…

 

Les deux auteurs ont écrits un autre roman durant la même période historique, Unhinge the Universe, à priori non traduit en VF, que je serais curieuse de découvrir.

 

Ccl : Une romance historique pleine de tension, de danger et d’émotions. Une atmosphère et un contexte parfaitement décrits. J’ai beaucoup aimé Armin et Mark et la manière dont les auteurs ont fait évolué leur relation. Une belle découverte.

 

Un 4/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 08/04/20 au 10/04/20

 

Un énorme merci à Maïwenn et aux éditions Juno pour cette lecture.

 

Logo Livraddict

Du même auteur (cliquez sur les couvertures)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article