Comté de Bridgewater tome 1 : La chevauchée sauvage de Vanessa VALE

Publié le par titou

Auteur : Vanessa VALE

Editions : CreateSpace Independent Publishing Platform

Pages : 206

Prix : 3,99 € / 10,54 €

Parution : 25/03/2018

 

Quatrième de couverture

Ils vont la posséder. Tous les deux. Mais elle ne le sait pas encore.

La vie de Catherine est à New York et la propriété dont elle a hérité est à Bridgewater, dans le Montana. En retournant dans la ville qu’elle visitait enfant, chaque été, des souvenirs enfouis depuis longtemps refont surface ainsi que son désir pour non pas un, mais deux, adolescents désormais devenus de vigoureux cow-boys. Les deux cousins Jack et Sam Kane. Heureusement pour elle, à Bridgewater, un cow-boy en cache toujours un autre.

Dans cette version contemporaine du best-seller de USA Today, la série Bridgewater Ménage par Vanessa Vale, Catherine est obligée de choisir la vie qu’elle veut vraiment : avocate dans une grande métropole ou cowgirl dans une petite ville avec deux hommes qui aiment bien avoir une monture entre leurs cuisses.

Attention : Culotte fumante ! La chevauchée sauvage est une histoire romantique et très érotique avec deux cow-boys bourrés de testostérone et une héroïne prise entre eux deux. C’est elle l’héroïne de ce conte moderne - pas de scène mâle / mâle.

 

Mon avis

 

Curiosité quand tu nous tiens…

 

J’avais repéré ce livre il y a un moment, j’aime bien en général « Les Ménages » que ce soit du MMF ou, comme ici, du MFM. J’avais plus ou moins laissé tomber quand j’ai vu qu’il y avait une faute sur la couverture (lire Comté et non Compté). Généralement ça n’annonce rien de bon. Finalement, j’ai tenté après avoir lu l’avis de Fatima du blog Les Reines de la nuit et j’ai pris les deux premiers tomes.

 

Catherine vit une vie pleine de stress en tant qu’avocate à NY. Elle est revenue à Bridgewater afin de régler la succession de son oncle. La dernière fois qu’elle s’est retrouvée dans cette petite ville du Montana, elle n’avait que 12 ans et aucune conscience de leur mode de vie… mais elle s’y sentait bien.

Car ce qui fait la force de cette série, c’est qu’on sent que les habitants de Bridgewater sont heureux, paisibles er épanouis. Ils ont un mode de vie hors normes, mais le divorce y est quasi-inexistant et les orgasmes nombreux, que demander de plus ? C’est une communauté soudée où il fait bon vivre. Pour mettre les points sur les i, la norme à Bridgewater c’est la bigamie voire plus… Une femme pour minimum deux hommes. Et les habitants croient profondément aux âmes-sœurs.

 

Pour en revenir à l’histoire de ce premier tome, notre très stressée Catherine rencontre dans l’avion Jack Kane, magnifique cow-boy, alors que justement son amie lui conseille de s’envoyer en l’air avec l’un d’eux. Jack sait immédiatement que Catherine est la fille qui leur faut à lui et son cousin, Sam. Les cousins Kane vont donc se faire un devoir de détendre et conquérir la jeune avocate.

 

Je suis d’accord avec Fatima, c’est chaud bouillant. Les cow-boys de Bridgewater sont intenses, aussi dominateurs que protecteurs. C’est une lecture légère et amusante, et j’ai passé un moment sympa. Ça se lit vite et sans prise de tête.

 

Néanmoins, comme je m’y attendais, le récit comporte énormément de coquilles et de fautes… ça pique les yeux par moment. Personne n’est parfait, les fautes ça arrive, à moi la première, mais j’ai quand même souvent l’impression que certains récits (et je ne parle pas que de ce livre) n’ont pas été relus et c’est navrant pour le lecteur.

 

Ccl : Une lecture légère et amusante qui ravira les amateurs de sandwichs humains. Néanmoins, il ne faut pas être rebuté par les fautes et autres coquilles.

 

Un 3,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 28/05/18 au 29/05/18

Logo Livraddict

Publié dans Romance "érotique"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article