Un goût d'Angleterre de K.J. CHARLES

Publié le par titou

Auteur : K.J. CHARLES

Éditions : MxM Bookmark

Pages : 280

Prix : 5,99 €

Parution : 05/12/2017

 

Quatrième de couverture

Détendez-vous et pensez à l’Angleterre…

Angleterre, 1904. Deux ans plus tôt, le capitaine Archie Curtis a perdu ses amis, ses doigts, et son avenir dans un terrible accident militaire. Seul, sans but et plein de colère, il est déterminé à découvrir si ses camarades et lui ont été les victimes du destin ou d’un sabotage.

Ses recherches le conduisent à une maison de campagne ultra-moderne et isolée, où il rencontrer un autre visiteur, Daniel da Silva, à qui il s’oppose immédiatement. Faible, décadent, étranger, et bien trop visiblement homosexuel, le poète raffiné représente tout ce dont l’officier britannique franc et droit se méfier et craint.

Au fil des événements, Curtis se rend compte que Daniel détient ses propres intentions secrètes. Ce n’est d’ailleurs pas la seule chose qu’ils ont en commun : la tension sexuelle monte crescendo et le laisse pantois.

Mais alors que les masques des habitants tombent, révélant perfidie, chantage et meurtre, Curtis découvre qu’il a besoin de Daniel comme jamais il n’a eu besoin d’un homme avant ça...

 

Mon avis

 

J’aime beaucoup la plume de K.J Charles et ses univers qui nous plongent dans une ambiance toute particulière.

 

Cette fois, elle nous entraîne dans un manoir anglais du début du XXè siècle, un décor so british. Dans une ambiance pleine d’hypocrisie et de faux semblants. Une réunion de notables pour valoriser leurs hôtes et en tirer un certain profit.

 

Les invités ne sont pas en reste. Si Archie Curtis, jeune militaire contraint à la retraite suite à un terrible incident, a accepté cette invitation, c’est à une fin tout à fait intéressée. Archie veut découvrir si la cause de sa retraite forcée est due à un terrible accident ou à un acte de sabotage.

 

Parmi les autres invités, il y a un poète haut en couleur et ouvertement homosexuel, Daniel da Silva. Un homme qui, par ses manières et son comportement, met mal à l’aise le militaire. Pourtant, les deux hommes vont vite se rendre compte qu’ils ont des intérêts communs…

 

Le duo, pour le moins atypique, se lance dans une enquête qui révèle la perfidie de leurs hôtes et de leur entourage. L’intrigue est bien menée et prenante.

 

Au fil de cette aventure, Curtis et Daniel se rapprochent.

Daniel, sous ses aspects un peu frivoles et maniérés, cache une redoutable intelligence. Il ne se laisse pas toucher par les piques et l'intolérance des autres invités. Il a un sens de la répartie savoureux. Avec son charme naturel, Daniel parvient à faire taire les craintes de Curtis et à le séduire.

 

Certaines scènes sont très émouvantes, d’autres sont délicieusement torrides. Au fil de l’histoire les sentiments entre les deux hommes s’accentuent. Néanmoins, ils doivent faire face à un certain nombre de barrières, en dehors même du nid de vipères dans lequel ils ont mis les pieds. L’époque dans laquelle ils évoluent condamnent encore les relations homosexuels, la prison est toujours de rigueur. En outre, il y a une grande différence sociale entre les deux hommes.

 

L’auteur, avec sa plume si agréable, nous offre une nouvelle fois une romance et une intrigue captivante. Elle n’hésite pas à aborder, avec justesse, des sujets complexes.

 

Ccl : Un récit très agréable, plein d’émotions, d’action, de suspense, de sentiments mais aussi un soupçon d’érotisme. Un bon équilibre entre romance et intrigue. Ce roman confirme le talent de K.J Charles pour traiter du sujet tabou de l'homosexualité dans une Angleterre encore très puritaine.

 

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 14/12 au 15/12

 

Livre lu et chroniqué pour Un brin de lecture.

 

Du même auteur (cliquez sur les couvertures)

Logo Livraddict

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article