L'honneur de Preston de Mia SHERIDAN

Publié le par titou

Auteur : Mia SHERIDAN

Éditions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 421

Prix : 17,00 €

Parution : 09/11/2017

 

Présentation

Ils étaient deux frères – identiques, des vrais jumeaux - je les aimais tous les deux, mais mon âme n'appartenait qu'à un seul.

Toute sa vie durant, Annalia Del Valle a aimé Preston Sawyer. Elle a grandi dans une cabane dans Central Valley en Californie, mais a découvert la liberté, dans la ferme Sawyer voisine et auprès des garçons qui étaient ses seuls amis. Preston est amoureux de Annalia depuis son enfance. Il a réussi à le lui cacher jusqu'à ce que leurs mondes - comme leurs corps – sont entrés en collision par une chaude nuit d'été. Une nuit qui va bouleverser leur vie pour toujours. Après avoir disparu corps et âme pendant six mois Annalia est de retour en ville. Si Preston a échappé à son désespoir amoureux, son sens de l'honneur et sa fierté parviendront-t-ils à le retenir à nouveau, lorsque, l'objet de son désir de toujours, est de retour.

Comment fait-on pour dépasser les blessures du passé ? Réparer L'irréparable ?

 

Mon avis

 

La sortie d’un nouveau Mia Sheridan est toujours un événement que j’attends avec impatience. Elle nous offre à chaque fois des romances captivantes, avec des émotions fortes et des personnages attachants.

 

L’honneur de Preston ne fait pas exception. Le prologue nous met immédiatement dans l’ambiance. La relation entre Annalia et Preston est plus que tendue, mais leur attirance n’en est pas moins forte…

 

Lia et Preston se connaissent depuis toujours. Et il s’aiment depuis autant de temps. Un amour qui n’a pas eu la chance de s’épanouir jusqu’au soir où ils vont lâcher prise. Une fusion passionnée et intense qui chamboulera le reste de leur vie.

 

Le récit alterne entre Preston et Lia. L’auteur remonte le temps afin que l’on découvre toute leur histoire pour aboutir au prologue et à sa suite.

 

Lia, fille d’une migrante mexicaine sans papier, est une jeune femme qui a toujours était très secrète et discrète. Elle ne veut pas s’imposer, pas déranger. Elle se place toujours en retrait, ce qui est loin de lui rendre service. Elle a grandi avec la sensation d’être une erreur, de ne pas être à sa place. Le moins que l’on puisse dire est qu’elle n’a pas eu une enfance épanouie. Ses rares moments de bonheur, elle les a passé avec Preston et Cole Sawyer. Elle les aime tous les deux, mais un seul détient son cœur… et a la possibilité de le détruire.

Preston et Cole sont des jumeaux identiques physiquement, mais avec des caractères très différents. Cole est un charmeur, un plaisantin, un rêveur. Preston est plus réservé, plus timide, beaucoup plus sérieux. Tous les deux aiment Lia, mais un seul en est amoureux… un amour puissant et aveuglant.

 

Mia Sheridan développe sa romance autour de plusieurs sujets sensibles.

Comment s’accepter quand les autres ne le font pas ? Comment développer sa confiance quand les autres vous rabaissent ? Comment surmonter certaines épreuves lorsqu’on est seul(e) et isolé(e) ? Comment pardonner quand la confiance a été trahie ? Comment réussir se faire pardonner et réparer ses erreurs ? La rédemption est-elle toujours possible, même pour les actes irréversibles ?...

Autant de questions difficiles auxquelles Lia et Preston devront répondre. Ils doivent affronter les obstacles, apprendre à communiquer et soigner les blessures qu’ils se sont infliger mutuellement ou à eux-mêmes.

 

Annalia est beaucoup plus forte et courageuse qu’elle ne le pense. Elle doit juste apprendre à « faire des histoires ». Elle a tellement voulu se fondre dans la masse, qu’elle s’est perdue en chemin.

Quant à Preston, il est tellement parfait, tellement droit, avec un sens de l’honneur démesuré. Il veut tellement bien faire que lui aussi s’est perdu au final. Mais surtout, il a perdu la moitié de son cœur et de lui-même.

 

Cette histoire est riche en émotions, toutes plus intenses les unes que les autres. On souffre avec les personnages. On les aime. Ils nous énervent. Ils nous font peur aussi avec leur communication toute relative, leur impulsivité et leur honneur parfois mal placé.

C’est un récit captivant, addictif, poignant, frustrant, passionnant, bouleversant… narré d’une plume fluide, douce, qui dépeint admirablement toutes ces émotions.

 

Ccl : Une romance douce, belle et émouvante, nappée d’un soupçon d’amertume qui rend le récit encore plus poignant. Les personnages sont attachants et touchants. Ils sont frustrants aussi, mais on leur pardonne rapidement.

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 22/11 au 24/11

 

Un énorme merci à Marie, Magali et aux éditions Hugo pour cette lecture.

Du même auteur (cliquez sur les couvertures)

Logo Livraddict

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article