Marked Men tome 4 : Nash de Jay CROWNOVER

Publié le par titou

Auteur : Jay CROWNOVER

Editions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 421

Prix : 17,00 €

Parution : 16/02/2017

 

Quatrième de couverture

Leur passé déterminera-t-il leur futur ?

Saint Ford, infirmière, concentrée sur son travail, dévouée à ses patients, n’a pas de place pour l’amour. Elle n’a pas besoin d’un gars dans sa vie, surtout quand il s’agit du canon inoubliable qui l’a détruite au lycée. Le sombre et mystérieux Nash ne se rappelle peut-être pas d’elle ni de la douleur qu’il lui a causée. Mais il a chamboulé son monde... et il risque bien de recommencer.

Nash Donovan n’est plus le gamin provocateur qu’il a été. Dévasté par la découverte d’un secret de famille, il essaie difficilement de comprendre son futur. Il ne peut pas être distrait par la jolie infirmière qu’il croise partout, même s’il ne peut ignorer les étincelles entre eux, ni le fait qu’elle semble le fuir. Mais la Saint douce, rigolote et canon, est bien trop géniale pour qu’il renonce.

Quand Nash découvre la vérité sur leur passé, il réalise qu’il a peut-être déjà perdu son coeur avant même de s’être battu pour lui. Saint arrivera-t-elle à comprendre que pour goûter au véritable amour, il faut d’abord s’aimer soi-même ?

 

Mon avis

 

J’attendais beaucoup de ce tome et je ressors globalement satisfaite de cette lecture.

 

On avait quitté nos grands tatoués sur un énorme cliffhanger concernant Phil, leur père de coeur. On les retrouve exactement là où on les avait laissé : abasourdis dans la salle d’attente de l'hôpital.

 

Nash est dévasté tant par la découverte de ses véritables liens avec Phil que par celle sa santé. Etrangement, il trouve du réconfort dans les yeux de Saint, l’infirmière des urgences qui semble le détester. Nash ne se souvient pas beaucoup d’elle, ils étaient au lycée ensemble, mais Saint a toujours était une jeune fille timide et discrète. Il ne comprend pas les sentiments qu’elle éprouve à son égard. Il ne comprend pas non plus ce qu’il ressent en sa présence, l’attirance qu’elle exerce sur lui, mais il compte bien l’explorer...

 

Saint est désormais une jeune femme, mais elle est toujours aussi timide et réservée. Elle n’arrive pas à interagir avec les autres. Elle a subit beaucoup de moqueries et de trahisons, dont certaines de la part de Nash. Il ne le sait pas, mais c’est lui qui est à l’origine de son manque de confiance et de sa méfiance envers la gente masculine. Saint est une excellente infirmière, pleine de compassion et d’empathie envers ses patients. Dans son boulot, elle est sûre d’elle et s'épanouit. Par contre, elle n’a aucun ami, pas de vie sociale. Elle ne sait pas s’exprimer en dehors de son travail.

Nash est le plus calme de la bande. Plus timide peut-être un peu aussi. Il a de quoi être fier de l’homme qu’il est, mais le rejet de sa mère et l’abandon de son père a entaché sa confiance en lui. Heureusement que Phil a toujours était là pour lui faire comprendre sa valeur. Alors, quand il découvre la vérité sur son père, des sentiments refoulés refont surface. Il y a une accumulation d'événements, de révélations qui l'entraînent dans une spirale descendante. Il faudra toute la compassion et le dévouement d’une infirmière aux yeux couleur d’orage pour l’en faire sortir.

 

L’évolution de la relation entre Nash et Saint est très agréable à suivre. Elle s’épanouit doucement. Ils sont irrésistiblement attirés l’un par l‘autre, mais Saint reste sur ses gardes. Nash ne veut pas effrayer la jeune femme et respecte ses craintes. Ce n’est pas aussi intense que les tomes précédents, mais tout aussi prenant et touchant.

Je préfère les femmes qui ont un caractère plus affuté, dans le style de Cora, mais je dois avouer que Saint est attachante même si son manque de confiance et ses réactions, parfois un peu impulsives et excessives, peuvent être lassantes. Néanmoins, quand elle se laisse convaincre, on peut se rendre compte qu’elle sait sortir les griffes pour défendre ceux qu’elle aime.

 

Avec sa plume fluide et addictive, son univers particulier et ses personnages excentriques, Jay Crownover nous offre une très bonne lecture, pleine d’émotions, et un message des plus importants : pour avancer, il faut commencer par s’aimer soi-même.

Les blessures morales sont les plus difficiles à guérir. Les mots ont de grands pouvoirs, dont celui de détruire des adolescent(e)s et briser leurs familles. Nash a eu l’a chance d’avoir Phil et ses amis, Saint n’a pas eu autant de soutien…

 

On retrouve avec plaisir toute la petite bande liée au Marked : Rule, Shaw, Rome, Cora, Jet, Ayden, Rowdy et Asa. C’est agréable de les retrouver et de continuer à les voir évoluer. Ils ont beaucoup changé depuis le début de cette série et j’ai hâte de découvrir les secrets de Rowdy dans le prochain tome.

 

Ccl : Un tome à la hauteur de mes attentes. J’ai pris plaisir à retrouver la famille du Marked, une famille atypique mais terriblement attachante. Une lecture pleine d’émotions, tant au niveau de la relation entre Nash et Saint que de ce qui l’entoure.

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads.

Lu du 18/02 au 19/02

 

Mon avis sur les tomes précédents (Cliquez sur les couvertures)

Logo Livraddict

Publié dans Romance, New Adult, Hugo Roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Je le lis dans la semaine, j'ai hâte de retrouver cet univers et tous les marked.
Répondre
T
Il est excellent et je comprends. J'ai hâte de pouvoir lire le suivant lol