Une aventure d'Alexia Tarabotti tome 1 : Sans âme de Gail CARRIGER

Publié le par titou

Auteur : Gail Carriger

Editions : Le Livre de Poche (en ebook Orbit pour moi mais je préfère la couverture de poche)

Pages : 425

Prix : 7,10 € (pour commander : Sans âme (Le Protectorat de l'ombrelle, tome 1))

SANS ÂME

Synopsis

Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales. Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire et fille d’un père italien, mort. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, défiant la plus élémentaire des politesses, ne lui avait pas été présenté. Que faire? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, Écossais et loup-garou à ses heures – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire. Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Découvrira-t-elle ce qui se trame réellement dans la bonne société londonienne? Qui sont vraiment ses ennemis, et aiment-ils la tarte à la mélasse?

 

Mon avis

Un livre original pour une héroïne qui ne l'est pas moins...

 

Cela faisait un moment que j'avais entendu parler de cette saga avec beaucoup d'enthousiasme. J'ai donc profité du Challenge Bit-Lit Livraddict pour lire ce premier tome... et, malgré un début difficile, j'ai passé un très bon moment.

 

J'ai mis beaucoup de temps à entrer dans l'histoire, le style est parfois un peu lourd, le langage assez soutenu compte tenu de l'époque où se déroule les faits. Une fois passer le cap des 3-4 premiers chapitres, je me suis habituée et j'ai pu apprécier comme il se devait les répliques de cette chère Alexia Tarabotti.

 

Alexia est une vieille fille, 26 ans, au physique un peu atypique. Tout cela eu égard au fait que l'histoire se déroule au XIXè siècle bien entendu. Mais, ce qui fait d'Alexia un personnage accrocheur c'est sa langue acérée. A vrai dire, c'est ce qui fait presque tout l'intérêt du livre : le caractère bien trempé de l’héroïne et son sens de la répartie.

A cela s'ajoute tout de même un personnage masculin plutôt accrocheur : Lord Maccon, Alpha de la meute des Loups-garous et responsable du BUR (« police des surnat »)

Les personnages secondaires ne sont pas en reste : un vampire excentrique, le Bêta de Maccon (qui m'a fait penser au Dr Watson), la famille d'Alexia (là j'ai pensé à Cendrillon)...

 

Ne chercher pas une intrigue incroyable avec ce livre. L'histoire se déroule sur fonds de disparitions de loups ou vampires solitaires mais rien d'extraordinaire. Peut-être aurons-nous quelques choses de plus corsé dans le tome suivant maintenant que les présentations sont faites.

 

Ccl : une lecture au final fort agréable, pleine d'humour, que je conseille ne serait ce que pour faire connaissance avec le formidable duo Tarabotti/Maccon. Pour ma part je lirai la suite avec plaisir.

Lu du 09/06 au 13/06

logo livraddictbitlitbadge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
oui j'ai eu aussi un peu de mal au début ;)
Répondre
T


:) heureusement Alexia fait assez bien digérer le tout 



V
J'ai pas accroché à ce roman , j'ai vraiment trouvé le style trop lourd , trop british.
Répondre
T


Tout à fait d'accord, le style est un peu lourd, mais au bout d'un moment je suis passée outre et j'ai vraiment apprécié les personnages.



L
contente que tu ais aimé je suis moi aussi très fan du couple ;)
Répondre
T


Oui, ils sont géniaux... mais le début fût quand même un peu laborieux il faut se faire au style !