La Maison des morts étranges et autres aventures d'Albert Campion de Margery ALLINGHAM

Publié le par titou

Auteur : Margery ALLINGHAM

Editions : Omnibus

Pages : 1015

Prix : 26,00 €

 

ALBERT CAMPION

Quatrième de couverture

« Rasé de près, des cheveux filasse, des yeux bleu pâle un peu égarés derrière des lunettes d'écaille » : ainsi apparaît Albert Campion, qui cache sous des dehors insignifiants et une conversation futile une intelligence et une audace redoutables. Il ne se prétend pas détective, mais se présente comme celui qui « arrange des affaires ». Les énigmes auxquelles il est confronté le plongent dans des courses-poursuites trépidantes et riches en rebondissements.

Des bijoux de mystère, d'humour et d'aventures.

 

 

Ce livre contient 8 histoires :

Crime à Black Dudley P7

Au coeur du labyrinthe P219

Jusqu'à la lie P447

La Maison des morts étranges P703

Le Chapeau magique P923

La Bonne Formule P947

La Maison fantôme P973

Chanson de gestes P995

 

Mon avis

 

1°) Crime à Black Dudley

Cette histoire m'a (un peu) fait penser au Cluedo. Bon, c'est pas tout à fait ça car on connaît d'emblée l'arme du crime.

L'histoire se déroule dans un château isolé en plein milieu de la campagne anglaise. Lors de la première soirée les convives vont s'initier à un « petit jeu » faisant parti de la tradition familiale de leur hôte. Aux termes de ce jeu une personne meurt et plusieurs personnages mystérieux font leur apparition.

Une histoire rondement menée, certains passages m'ont semblé un peu long mais l'intrigue est vraiment bonne.

 

2°) Au cœur du labyrinthe

Cette histoire n'est pas une suite de la précédente, toutefois on y retrouve des références.

Il s'agit ici d'un juge américain qui a fait l'objet de plusieurs tentatives d'assassinat par une organisation mafieuse internationale.

Par mesure de sécurité, il part avec ses enfants en Grande-Bretagne où ils vont faire la connaissance de Monsieur Albert Campion.

J'ai préféré cette histoire à la précédente, essentiellement car ici c'est Albert Campion qui mène la danse et que ce personnage est excellent. Il peut irriter par moment mais il a humour que j'ai beaucoup apprécié et surtout il fait parti intégrante de l’intrigue et j'avoue que j'ai souvent été bluffée par la façon qu'à l'auteur d'amener les choses.

 

3°) Jusqu'à la lie

L'histoire se déroule dans le Suffolk, dans la demeure d'une grande famille anglaise proche de la cour d'Angleterre. Leur mission est de protéger le Calice Gyrth. Albert a été informé qu'une organisation internationale, spécialisée dans le vol d'oeuvres rares pour des riches peu scrupuleux, avait l'intention de le voler.

Là encore, l'auteure nous amène dans une épopée qui nous tient en haleine jusqu'au bout et nous donne une conclusion rudement bien menée.

 

4°) La Maison des Morts étranges

C'est l'histoire dans laquelle j'ai eu le plus de mal à entrer. Mais après quelques pages, et surtout au bout du 2ème meurtre, on est entrainé dans l'intrigue.

Albert est chargé d'élucider, au point de départ, le meurtre du neveu de Mme Featherstone, riche dame de Cambridge au caractère bien trempé. Cette dernière invite Albert à demeurer dans sa maison dans laquelle se passe des choses étranges mais surtout remplie de personnages intriguant.

Même avec un début difficile j'avoue avoir été encore une fois bluffé par le final et la capacité de déduction de Campion.

 

5°) Le Chapeau magique

Une petite nouvelle bien sympathique.

Campion s'est vu offrir un petit chapeau soit disant unique. Par le plus grand des hasards, il s'est rendu compte que lorsqu'il sortait ce petit chapeau afin de jouer machinalement avec, des choses étranges se déroulaient. Des gens hautains devenaient affables, des restaurateurs lui offraient son repas...

Bien évidemment avec sa capacité de déduction étonnante Campion va vite découvrir que ce chapeau n'a pas grand de chose de magique et dévoiler une belle arnaque.

 

6°) La Bonne Formule

Une des connaissances d'Albert va de nouveau faire appel à ses services, ou plutôt ses relations, pour une histoire de valise ministérielle ouverte... et bien évidemment d'une histoire somme toute très « bête », Albert va mettre au jour une escroquerie !

Une petite nouvelle vite lu et assez marrante.

 

7°) La Maison fantôme

La tante d'Albert, une femme un peu excentrique, est persuadée que quelqu'un s'est introduit dans sa maison. Rien ne lui a été volé mais un papier à lettre avec l'entête d'une maison située dans le Sussex a été retrouvé sur son bureau.

Albert se retrouve donc à emmener sa tante et son cousin dans le Sussex pour élucider cette histoire.

Une petite histoire rocambolesque et révélant de nouveau une escroquerie légèrement tirée par les cheveux.

 

8°) Chanson de gestes

Cette nouvelle est un peu étrange au début car Albert se retrouve, de nouveau pour rendre service à un ami, à espionner un vieil égyptologue soupçonné par sa fille de vouloir conquérir une danseuse exotique.

Au final, et grâce aux relations un peu douteuses de Campion, c'est une histoire d'espionnage qui va être mis au jour...

 

Conclusion :

J'ai lu ce livre en plusieurs fois et malheureusement pour moi je n'est pas écrit mon avis au fur et à mesure.

D'une manière globale, j'ai apprécié ma lecture.

Crime à Black Dudley, Au coeur du labyrinthe, Jusqu'à la lie et La Maison des morts étranges sont des livres à part entière qui ont été également publiés individuellement en France. Ce sont d'ailleurs les rares livres, avec 1 ou 2 autres, de l'auteure qui ont été publiés de ce coté de la Manche.

Magery ALLINGHAM est une auteure digne d'Agatha Christie dont elle est contemporaine. Et Albert Campion est beaucoup plus drôle que Poirot !

Toutefois, j'avoue avoir eu quelque fois un peu de mal avec le style que j'ai trouvé un peu pompeux mais en même temps ça va avec l'époque et surtout la bourgeoisie anglaise.

Albert Campion est un personnage énigmatique, excentrique, qui peut parfois énervé, son expression, telle qu'elle est décrite par l'auteur, lui donne l'air d'un abruti alors qu'il est loin de l’être, mais surtout qui est souvent très amusant.

Auteure à lire pour tout les amateurs du genre.

Une petite préférence pour : Au coeur du labyrinthe et Jusqu'à la lie

 

logo liv

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Ce livre a l'air vraiment bien! Je ne connaissais pas cet auteur mais j'ai lu des histoires d'Agatha Christie. En plus, tu dis qu'ici, il y a plus d'humour. Super ça!
Répondre
T


Oui c'est très sympa et j'ai aimé le personnage de Campion il m'a beaucoup fait sourire


Bonne semaine