Dans l'adversité tome 1 : Au premier regard de Chris OWEN et Tory TEMPLE

Publié le par titou

Auteur : Chris OWEN & Tory TEMPLE

Editions : Juno Publishing

Pages : 238

Prix : 4,49 € / 16,50 €

Parution : 02/04/2020

 

Quatrième de couverture

Lorsque Nathaniel, alias Deuce, arrive chez lui pour trouver son immeuble en feu, il ne peut penser qu’à une chose : sa chienne enceinte. Heureusement, le pompier Trey Donovan la sauve et Nathaniel en est extrêmement reconnaissant. En fait, il traque la caserne de Trey afin de pouvoir lui montrer correctement sa gratitude – et explorer la connexion qu’il ressent entre eux.

Trey est intéressé, mais une ex-femme loin d’être amicale et la fille de sept ans qu’il élève rendent les choses… compliquées. Entre tout ce que doit gérer Trey et les chiots dont Deuce doit s’occuper – tout en étant sans domicile –, trouver un terrain d’entente ne sera pas facile. Mais l’étincelle d’attirance entre eux est trop alléchante pour la laisser s’éteindre.

 

Mon avis

 

Un pompier sexy et un chiot adorable, il ne m’en fallait pas plus pour craquer sur cette couverture et avoir envie de découvrir ce roman.

 

Une fois n’est pas coutume, je vais commencer par le négatif.

Je ne connaissais ni la plume de Chris Owen, ni celle de Tory Temple… De fait, je ne sais pas si c’est habituel ou si c’est moi, j’ai lu ce roman dans une période compliquée, mais j’ai trouvé que la (les) plume(s) manque(nt) de fluidité et que certaines phrases ne sont pas toujours très cohérentes. La traduction est peut-être un peu trop libérale ou les autrices ont un style et des expressions très particulières, je ne sais pas… mais j’ai été obligée de relire certaines phrases pour en comprendre le sens… et parfois sans succès. J’ai relevé deux exemples au hasard…

« Mais tout ça, c’est de l’eau sous le pont, n’est-ce pas ? »

« Il fronça les sourcils au bois sous son visage. »

De fait, l’histoire en devient difficile à suivre parfois, ce qui est dommage car le fond de l’histoire et les personnages sont très agréables.

 

Voici pour le négatif, qui n’est pas insurmontable, et passons au positif...

 

Trey est un homme bon et un super papa, mais il se dénigre beaucoup trop à mon sens. Il ne se respecte pas assez. Ça veut dire quoi un « stupide pompier » !!! C’est surtout idiot de le dire et encore plus de le penser. (N’est stupide que la stupidité dixit (la maman de) Forrest Gump). 

Toujours est-il que j’ai beaucoup aimé Trey. Il est gentil, altruiste, pas du tout vantard et n’a pas le comportement arrogant qu’on pourrait trouver chez quelqu’un que l’on porte en héro… il en serait plutôt gêné. 

 

Nathaniel, alias Deuce, est doux et charmant, mais aussi audacieux et très entreprenant. J’ai été surprise par son coté légèrement dominant. Il est sensible et n’hésite pas à monter au front pour défendre les gens qu’il aime.

 

La relation de Trey et Deuce évolue rapidement, mais naturellement. Une attirance, une entente, un accord. Ils ne se précipitent pas, mais ne se ferment aucune porte. Leur désir l’un pour l’autre ne fait que s’intensifier, ils l’explorent tout en restant prudents… Trey ne veut pas envenimer les choses avec Holly, son ex-femme, et perdre sa fille, Lacey, et Deuce le veut encore moins. Deuce et Lacey ont rapidement lié des liens et il aime la fille de son amant.

C’est au final une relation qui saute un grand nombre d’étapes. Ils vivent ensemble avant même de réellement se connaitre et de savoir où l’alchimie les mène. Ils élèvent des chiots ensemble, ainsi qu’une petite fille de 7 ans à temps partiel. Beaucoup aurait pris la fuite, mais les pompiers ne reculent pas devant la danger et Deuce est quelqu’un qui sait se défendre et se battre pour ce qu’il veut. Ils se lancent dans cette relation facilement, peu-être un peu trop pour que ça soit réaliste, mais peu importe ils sont mignons tous les deux et super sexy.

 

Lacey, la fille de Trey, est une gamine douce, calme et ouverte. Ce qui est quelque chose d’incroyable avec une mère comme la sienne.

Holly, l’ex-femme de Trey et mère de Lacey, est une garce amère et jalouse. Elle connaissait les préférences de Trey avant de l’épouser, il ne lui a jamais caché aimer les hommes également. Par contre il a omis de lui dire qu’il les préfère aux femmes. Ce qui n’empêche qu’il a aimé Holly, sincèrement. Leur relation n’était juste pas faite pour durer, mais elle leur a offert Lacey. Le seul bon point que je lui accorde est de laisser leur fille en dehors de ses problèmes avec Trey.

 

Les autres personnages importants ce livre ce sont les adorables chiots, Six et Pi, et leur maman Cher. Ils sont les liens qui ont réunis et unissent les personnages.

 

(Si quelqu’un a lu ce livre en VO, j’aimerais connaître le nom de la chienne de Deuce. En VF, elle s’appelle Cher, diminutif de Chérie et non comme Chair… Moi je pensais plus à la chanteuse… Du coup, je me demande qu’elle est le jeu de mots en anglais. Merci

Finalement, je pense avoir trouvé la réponse sur Goodreads : Q. Donc j’en ai déduit ceci, merci de me dire si je me trompe : Q pour Queen et non cue = queue. Je pense qu’il aurait fallu garder l’original avec une explication type note du traducteur, c’est plus marrant)

 

Ccl : Une romance simple, douce et chaleureuse. Trey et Deuce sont très attachants et forment un beau couple, tout en compréhension et en compromis. Le style me laisse perplexe, mais ça ne m’a pas empêchée d’apprécier le fond de l’histoire.

 

Un 4/5 sur l'échelle Goodreads

Lu les 17 et 22/03/20

 

Un énorme merci à Maïwenn et aux éditions Juno Publishing pour cette lecture.

 

Logo Livraddict

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article