Adopted Love tome 2 de Gaïa Alexia

Publié le par titou

Auteur : Gaïa Alexia

Editions : Hugo Roman (Poche New Romance)

Pages : 533

Prix : 7,60 €

Parution : 2/11/2017

 

 

 

Quatrième de couverture

Alors qu'il doit faire face à ce qu'il redoutait le plus, Teagan découvre qu'il n'avait pas encore imaginé le pire. Son passé le frappe de plein fouet, faisant voler en éclats son présent et menaçant son avenir. Sera-t-il assez fort pour l'affronter ? Au plus mal, Elena sera-t-elle capable de lui venir en aide ?

 

Alors que son passé le rattrape, le sauvera-t-elle ?

 

 

 

Mon avis

 

J’attendais avec impatience cette suite. La fin du tome 1 était atroce, mais ma patience a été largement récompensée.

 

L’auteur nous offre une suite trépidante, bluffante, intense, palpitante et toujours aussi addictive.

 

Cette fois, le récit alterne entre Teagan et Elena.

C’est génial car l’auteur revient sur des passages du tome 1 du POV de la lionne.

 

On souffre avec les personnages. Ils nous énervent aussi un peu, surtout Elena que j’ai souvent eu envie de secouer. Avec un père comme le sien, elle aurait dû savoir qu’elle pouvait avoir confiance. Le Dirlo est quand même sacrément cool !

 

Teag et Elana vivent un vrai cauchemar.

Lui se retrouve enfermé, ce qui est un supplice pour le petit garçon qu’il est toujours un peu, pour un crime qu’il n’a pas commis. Seule Elena a le pouvoir de le sortir de là, mais il semblerait que le silence de Teagan l’ai contaminé. Ils se battent chacun de leur coté pour survivre et essayer de s’en sortir.

J’ai encore eu un profond sentiment d’injustice, cette fois en raison du pouvoir et de l’influence politique.

 

L’univers carcéral est bien décrit, très réaliste. C’est dur. Teag ne doit monter aucune faiblesse, ce qui est difficile quand on est en prison pour viol et qu’on est incapable de communiquer. Heureusement que tout le monde n’est pas obtus, certains personnages se montrent moins aveugles à la situation de Teag et s’aperçoivent de certaines incohérences… mais ce n’est pas suffisant.

 

Elena doit faire face aux conséquences de ce qu’elle a subi, mais aussi aux menaces, aux médisances et autres dénigrements. Elle est morte de peur, elle souffre de l’absence de Teag, mais elle est incapable de communiquer, ça bloque. Elle trouve malgré tout une alliée plutôt surprenante. Sans oublier Benito.

 

L’auteur a su m’embarquer dans son histoire, même si parfois j’avais envie que les choses s'accélèrent tant les émotions étaient fortes. J’ai ressenti énormément d’empathie pour Teag et Elena. J’ai été bouleversée pour eux.

 

C’est avec un pincement au cœur que j’ai refermé le livre. Teag et Elena vont me manquer. J’ai essayé d’imaginer quel sera leur avenir, mais j’avoue qu’un petit bonus à ce sujet me plairait beaucoup.

 

Ccl : Un excellent second tome. Une histoire qui laissera des traces. Des personnages torturés, des émotions fortes, à fleur de peau. On souffre, on trépigne, on aime, on déteste… on vit avec Teag et Elena. Ils forment un couple atypique et merveilleux. Deux êtres brisés, qui s’aiment profondément et se reconstruisent ensemble.

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 03/11 au 05/11

 

Un énorme merci à Stéphanie et aux éditions Hugo pour cette lecture.

 

 

 

Mon avis sur le tome précédent (Cliquez sur la couverture)

 

Logo Livraddict

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article