Il suffit d'une nuit, Vol. 1 de Frédérique ARNOULD

Publié le par titou

Auteur : Frédérique ARNOULD

Editions : L’ivre-Book

Pages : 95

Prix : 2,99 €

Parution : 21/05/2016

 

 

Quatrième de couverture

Cela fait un an que Théa est plongée dans la dépression. Quand enfin elle parvient à remonter la pente, une nouvelle catastrophe lui tombe dessus.

Difficile dans ces conditions de s’ouvrir à l’amour...

C’est pourtant bien lui qui va venir frapper à la porte de la jeune femme. Théa devra alors surmonter les obstacles qui se dressent devant elle et se battre pour tenter de renouer avec le bonheur. Mais cela sera-t-il suffisant ?

 

 

Mon avis

 

Je remercie Frédérique Arnould pour cette lecture.

 

Théa est loin d’avoir la vie facile, elle enchaine les coups durs depuis plusieurs mois. Elle se remet à peine d’un drame, qu’un nouveau lui tombe dessus. Heureusement, elle peut compter sur sa sœur, Caro, et surtout sur sa meilleure amie, Ingrid, pour lui remonter le moral. Par contre, elle ne s’attendait pas à trouver son âme sœur à ce stade de son existence, ni à ce qu’il soit si jeune…

 

Théa a 36 ans, elle est prof d’histoire, elle a un petit garçon de 6 ans, Bastien, et elle vient de perdre son mari. Pour ajouter à cette perte, elle vient d’apprendre une autre terrible nouvelle. Elle doit faire preuve de beaucoup de courage pour ne pas s’écrouler. Elle doit rester forte pour son fils, mais c’est difficile. Je ne vais pas vous parler de son âme sœur, celui qui la rend heureuse. Je vous laisse le découvrir. Il faut juste savoir qu’il adorable, prévenant et très amoureux... et qu’il a 12 ans de mois qu’elle. C’est un amour pas facile à gérer et qui rencontrera de nombreux obstacles.

 

La plume de l’auteur est fluide et agréable. Elle nous plonge rapidement dans son histoire et tout va très vite. Un peu trop même. C’est un récit court et pourtant il se passe énormément de choses. Et c’est pas fini, j’ai hâte de lire la suite et de voir où tout cela les emmène.

 

Le seul petit reproche que je pourrais éventuellement faire, et c’est le coeur de la maman qui parle, est que Théa pense aux conséquences de ce qui lui arrive pour son amant, mais jamais je n’ai eu l’impression qu’elle s’inquiétait pour l’avenir de son fils.

 

Ccl : Un récit court mais mené tambour battant. Tout se passe vite, un déluge d’informations, de sentiments et d’émotions. Hâte de lire la suite.

 

Un 4/5 sur l'échelle Goodreads

Lu le 30/06

Logo Livraddict

Publié dans Romance, Service Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article