13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 16:59

Auteur : Gaïa Alexia

Editions : Hugo Roman (Poche New Romance)

Pages : 651

Prix : 7,60 €

Parution : 12/10/2017

 

Quatrième de couverture

Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ?

Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d'accueil.

Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l'aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s'il ne veut pas finir en prison.

Il ne lui reste qu'une chance de se remettre dans le droit chemin et c'est dans une ultime famille d'accueil qu'elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille d'accueil risque de compliquer les choses.

 

Mon avis

 

J’avais hâte de découvrir ce nouveau roman d’une jeune autrice française et j’ai passé un excellent moment.

 

Chose assez peu courante dans le genre, l’auteur a choisi de narrer son histoire par le biais de son personnage masculin : Teagan Doe.

 

Teagan est un orphelin qui a passé sa vie dans le système et a vécu dans les pires orphelinats et familles d'accueil. Son seul point d’ancrage est son assistance sociale, Nathalie Solis.

A l’aube de ses 18 ans, Teagan est rattrapé par ses mauvais choix. La juge ne lui offre que deux possibilités : la prison ou un an de conditionnelle dans une nouvelle famille d’accueil sans faire parler de lui.

Le petit gars du Queens se retrouve dans une famille de Staten Islands. Tout aurait pu être nickel, il aurait pu rester enfermé dans sa chambre avec ses clopes et attendre la fin de sa conditionnelle… Mais c’est sans compter Elena, alias la lionne, la fille de sa « nouvelle famille »...

 

Le début est un peu frustrant. On ne connaît pas grand-chose de Teagan. Il est très renfermé, il repousse tout et tout le monde et on ne comprend pas pourquoi. D’autant qu’il est incapable de communiquer, sauf avec Nathalie. Au final, son monde se résume à ses cigarettes...

Mais rapidement, l'auteur nous fait découvrir son personnage au travers de ses cauchemars et des réminiscences de son enfance. On comprend, au fil des pages, pourquoi il est silencieux et sur la réserve.

 

J’ai ressenti un profond sentiment d'injustice pour Teagan. C’est une tête à claque, mais au fond il est très gentil et on s’attache facilement à lui.

J’ai aimé ses interactions avec Elena. Leur échanges sont épiques. Il y a une attraction quasi immédiate entre eux, mais leur relation prend racine avant de s’épanouir.

 

Teagan et Elena sont issus de deux mondes complètement opposés, ils souffrent pourtant des mêmes maux. Ce sont deux personnages complexes, qui ont chacun des blessures profondes et ils s’apaisent mutuellement… non sans difficultés et ni heurts.

 

Le récit est addictif, la plume est fluide et bien rythmée. Le langage est très familier et parfois assez irrespectueux, j’aime pas particulièrement le terme daron par exemple, mais ça correspond complètement au personnage de Teagan et à la rébellion adolescente d’Elena.

 

La fin est horrible, l’auteur nous laisse sur un énorme cliffhanger. Je vais me plonger dès que possible dans la suite.

 

Ccl : Un très bon premier tome. Une histoire addictive. Une intrigue bien ficelée. Des personnages attachants, à la psychologie bien travaillée et pour lesquels on souffre. A découvrir !

 

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 04/10 au 07/10

 

Un énorme merci à Stéphanie et aux éditions Hugo pour cette lecture.

 

 

 

Logo Livraddict

Repost 0
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 08:00

Auteur : Alessandra TORRE

Editions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 432

Prix : 17,00 €

Parution : 14/09/2017

 

Quatrième de couverture

Le superbe acteur Cole Masten divorce de sa femme, superstar elle aussi. Le mari parfait est maintenant le célibataire le plus sexy d'Hollywood qui se lâche dans des fêtes torrides. Un nouveau bad boy règne sur Los Angeles.

Summer Jenkins est une jolie jeune fille blonde aux yeux noisette qui vit en Georgie dans un bled paumée qui la rejette.

Et quand l'avion de Cole Masten atterrit sur l'aérodrome de campagne, tout le monde regarde déambuler cette star dans la ville. Cole Masten vient visiter le lieu de son prochain tournage et amène Hollywood avec lui. Et quand son chemin croise celui de Summer, il la veut pour tenir le premier rôle dans son film.

Cole Masten est un sex-symbol et toutes les femmes craquent pour lui. Toutes les femmes, sauf Summer qui n'aime pas son arrogance et sa manière de parler. Mais là, il va être son patron pour les quatre prochains mois...

 

Mon avis

 

Ayant adoré Black Lies, j’avais hâte de découvrir le nouveau roman de l’auteur. Une hâte encore plus attisée par le sujet du livre et la bande annonce du film qui en découle…

 

Qui n’a jamais rêvé de rencontrer un des magnifiques acteurs, ou actrices d’ailleurs, capable de vous faire fantasmer ? Alors si en plus, celui-ci vous propose un rôle titre dans son dernier film et vous fait du gringue...

 

Le sujet pourrait paraître très mièvre et romanesque, un peu comme les téléfilms que les chaînes aiment passer l'après-midi, mais en fait pas du tout.

Alessandra Torre a une nouvelle fois su mener son histoire à merveille et avec originalité, sans tomber dans le mélo ni autre… Je pense que le mérite en reviens au personnage de Summer.

 

Summer Jenkins est une jeune femme solide, avec du caractère. Elle vit à Quincy depuis très jeune, mais elle n’y est pas née, ce qui est un handicap en soit. Ses fiançailles rompues avec un garçon du cru finiront par l’amener sur le banc des bannies. Pas que Summer s’en morfonde, elle assume ses actes et vit sa vie tranquillement au coté de sa mère.

 

Quincy est une petite ville où les nouvelles se répandent à la vitesse de l’éclair. Un événement de taille va alimenter les ragots : un film va y être tourné.

 

Summer, avec son flegme légendaire de belle du Sud, va réussir à s’insérer dans le business en aidant Ben, le repéreur de la production, à trouver les lieux de tournage et les logements pour les acteurs et le staff. Une fois ce rôle rempli, elle espère pouvoir trouver un autre boulot sur le film afin de gagner assez d’argent pour quitter Quincy.

 

Cole Marsten est un acteur beau, riche et célèbre. Après avoir découvert la traitrise de femme, il se complet dans la luxure. Son divorce est compliqué et sa futur ex-femme fait tout ce qu’elle peut pour s'approprier sa fortune. Afin de calmer le jeu, son avocat le force à partir pour Quincy avec un mois d’avance. Son assistant étant momentanément indisponible, Cole se retrouve livré à lui-même… et un peu perdu. La seule personne sur place à même de l’aider est Ben, et à fortiori Summer.

 

Cole est un homme imbu de sa personne, capricieux, qui a l’habitude que tout le monde lui obéisse et cède à ses caprices. Summer s’en rend rapidement compte. Elle est loin de tomber en pâmoison devant la beauté et la célébrité de Cole. C’est d’ailleurs ce qui plait à ce dernier… C’est exactement comme cela qu’il perçoit le personnage féminin de son film… et il va faire tout ce qu’il faut pour qu’elle en soit l'interprète.

 

Cole et Summer passent leur temps à s’asticoter. Leurs joutes verbales sont savoureuses. Summer n’apprécie par le personnage, mais il est sexy à souhait et son corps la trahit. Elle n’est cependant pas femme à craquer facilement. Quant à Cole, il doit faire profil bas durant sa procédure de divorce, mais il n’en ai pas moins très attiré par cette jeune femme au caractère prononcé. Entre eux la tension sexuelle est à son comble, ce qui ne cesse d’interférer sur le scénario du film.

 

Une mention spéciale pour le troisième personnage principal, Cocky, que je vous laisse découvrir. Les passages le concernant sont absolument géniaux.

 

La ville de Quincy offre un univers intéressant. Une petite ville très fermée, où les milliardaires sont légions pour avoir fait fortune en achetant des actions Coca Cola. C’est le sujet du film que Cole est venu tourner. L’auteur a placé son histoire en Géorgie, mais Quincy se situe en fait en Floride.

 

La réalité a rejoint la fiction car Hollywood Dirt est devenu un film que j’ai hâte de voir. Je n’ai pas eu la chance de pouvoir me rendre au Festival New Romance ce week-end où il était diffusé en avant-première.

 

Ccl : Une romance originale et pleine d’humour. Un récit addictif. Des personnages bien travaillés et auxquels on s’attache facilement. Une belle tension sexuelle et des joutes verbales savoureuses. Un excellent moment livresque que je conseille vivement.

 

Un 4,75/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 16/09 au 17/09

 

Un énorme merci à Yoann, Déborah et aux éditions Hugo pour cette lecture.

 

Du même auteur (cliquez sur les couvertures)

 

Logo Livraddict

Repost 0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 08:45

Auteur : Robyne Max Chavalan

Éditions : La Condamine

Pages : 503

Prix : 3,99 €

Parution : 24/08/2017

 

Quatrième de couverture

Se replonger dans leur passé : la clé de leur avenir ?

 

Lorsque Savage Demercey, l'auteur star du moment, rencontre Richard Erria, l'étoile montante du journalisme, l'un et l'autre sont déconcertés : ils se connaissent déjà, pour avoir vécu une liaison tumultueuse cinq ans auparavant. Une liaison qui s'est terminée dans la douleur pour elle, et dans l'incompréhension pour lui.

Alors qu'ils renouent leurs liens, passé et présent s'entremêlent. Qu'est-il réellement arrivé cinq ans plus tôt ? Réussiront-ils à se pardonner ?

 

Mon avis

 

Ayant eu un coup de cœur pour Fire Crush, il m’était impossible de passer à coté de ce livre. Et je n’ai pas été déçue, loin de là.

 

Cette histoire se déroule avant Fire Crush. Il s’agit de celle de Savage, une des deux meilleures amies de Marjorie, et Richard. Alors, bien évidemment, la fin on la connaît, il n’y a pas trop de suspens. Pourtant, l’auteur arrive à nous faire vibrer, pester même. Plusieurs fois j’ai dû me rassurer en me disant que tout finirait bien. Car oui, la relation de Savage et Richard fût loin d’être simple… mais terriblement belle.

 

Savage, alias Joe, est une jeune femme intelligente, hyperactive, qui a su se faire un nom toute seule à force de travail et de persévérance. Lorsqu’elle découvre que celui qui doit l’interviewer, en vue de la sortie de son prochain roman, n’est nul autre que son ex, elle perd pied. Richard est sa plus grande faiblesse.

 

Richard est issue d’une famille riche très implantée dans le journalisme. Il a bataillé dur pour se construire une carrière sans dépendre de sa mère. Son intelligence, son sex-appeal et son charisme ont fait de lui un présentateur vedette. Le retour de Savage va bouleverser sa vie et faire ressortir les manigances familiales. Mais Richard est déterminé à reconquérir la femme qui n’a jamais quitté ses pensées et son cœur. Savage ne se laissera pas si facilement séduire, Richard devra prouver qu’il a changé et qu’elle sera sa priorité.

 

On navigue entre présent et passé. On découvre la relation de Savage et Richard lors de leur première rencontre et comment ils essaient de faire face à ce passé commun qui a laissé des cicatrices sur chacun d’eux.

 

Je me suis laissée captiver par la plume vive, franche, addictive et pleine d’humour de l’auteur. J’ai été envoûtée par l’histoire de ces deux personnages explosifs, au caractère fort façonné par des épreuves difficiles. Leur attirance est puissante, leur amour est fou, passionnel. C’est intense et addictif.

 

C’est un plaisir de retrouver Marjorie, de faire la connaissance de Giuliano, et de découvrir l’amorce de la relation houleuse, impétueuse de Leila et Adrien. J’ai hâte de les retrouver à la fin du mois dans Back Fire.

 

Ccl : Une excellente lecture. Un vrai plaisir de retrouver la plume de l’auteur et ses personnages. Une romance captivante, intense et addictive. En ayant lu Fire Crush, on sait comment la relation de Savage et Richard se termine, mais ça n’enlève rien à la tension et au pur plaisir de cette histoire. Révélations et rebondissements sont au rendez-vous.

 

Un 4,75/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 01/09 au 02/09

 

Un énorme merci à Stéphanie et aux éditions La Condamine pour cette lecture

 

Du même auteur (cliquez sur les couvertures)

Repost 0
25 juillet 2017 2 25 /07 /juillet /2017 08:00

Auteur : Alessandra TORRE

Editions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 418

Prix : 17,00 €

Parution : 07/04/2016

 

Quatrième de couverture

Je m'appelle Layana Fairmont et j'aime deux hommes.

Brant, qui a fait fortune dans les nouvelles technologies dès son vingtième anniversaire. Cela fait trois ans que nous sortons ensemble. Il m'a demandée en mariage quatre fois. J'ai refusé quatre fois.

Lee, qui est jardinier quand il n'est pas occupé à courir les femmes aux foyers. Il sait se servir de ses mains, de sa bouche et de son corps. Cela fait deux ans que je ne peux pas me passer de lui, je ne suis pas même pas certaine qu'il en soit conscient.

Allez-y, jugez-moi ! Vous ne pouvez pas imaginer les conséquences que cette situation entraîne.

Et si vous pensez avoir déjà lu ce genre d'histoire, croyez-moi, vous vous trompez !

 

Mon avis

 

J’ai lu ce livre il y a plusieurs mois (en décembre), mais avec la sortie prochaine (le 14 septembre) de Hollywood Dirt, je me suis décidée à écrire un avis très bref...

 

Ce livre est absolument incroyable.

 

Je ne fais pas de résumé de l’histoire, car il faut vraiment la découvrir.

 

J’ai eu beaucoup de mal au début de ma lecture. Je ne comprenais pas l'héroïne. Elle semble éperdument amoureuse de Brant et pourtant elle ne peut s’empêcher de retrouver Lee. Je n’arrêtais pas de me demander pourquoi. Je ne la comprenais pas et ça m’énervait.

 

Et puis, tout s’éclaire. Je suis restée abasourdie et j’ai dévoré la fin du livre. C’est un véritable ovni. Comme le dit le quatrième de couverture : « si vous pensez avoir déjà lu ce genre d'histoire, croyez-moi, vous vous trompez ! ».

 

Le « thème » de fond n’est pas forcément inédit, mais l’auteur a su manier son récit à la perfection. Elle distille les informations tout au long de la lecture, mais tout reste un peu confus. Je n’ai absolument pas vu venir le dénouement. Je sentais qu’il y avait quelque chose, mais l’auteur a vraiment bien mené sa barque.

 

Ccl : Une romance merveilleusement maniée, une histoire incroyable. Si le fond n’est pas d’une originalité extrême, la forme l’est complètement. Un roman à découvrir et un auteur à suivre !

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 23/12 au 26/12

Logo Livraddict

Repost 0
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 08:16

Auteur : S.C. STEPHENS

Editions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 503

Prix : 17,00 €

Parution : 06/07/2017

 

Quatrième de couverture

Mackensie Cox a beaucoup à prouver. Fille d'un pilote de moto de légende, elle veut montrer à ce milieu sportif dominé par les hommes qu'elle a hérité du talent de son père. La dernière chose dont elle a besoin est d'être déconcentré par le tout nouveau pilote de l'équipe rivale, Hayden Hayes.

Issu du monde des courses de rue illégales, Hayden ne laisse pas Kenzie indifférente. Le fait qu'il la traite de princesse gâtée et privilégiée attise son désir de victoire, et à sa grande surprise elle s'aperçoit qu'elle pilote mieux lorsqu'elle concoure contre lui. Kenzie et Hayden se challengent mutuellement sur le circuit et cette énergie électrique se transformera bientôt en une intense attirance, absolument interdite. En effet, l'unique règle qui régit les rapports entre les deux équipes concurrentes est : aucun contact. Kenzie fera tout son possible pour respecter cette obligation mais lorsque son équipe rencontre de grosses difficultés, c'est auprès d'Hayden qu'elle trouvera de l'aide. Lors de leurs rendez-vous secrets, la tension montera encore d'un cran entre les deux pilotes mais Kenzie a trop à perdre pour succomber à ses désirs. Si elle sait prendre des risques sur le circuit, il n'en va pas de même quand il s'agit de son coeur ...

 

Mon avis

 

Ayant beaucoup aimé la série Thoughltess, j’avais hâte de découvrir cette nouvelle saga. J’en ressort plutôt satisfaite.

 

Le résumé étant assez exhaustif, je ne vais pas en rajouter.

 

Mackenzie Cox a beaucoup de pression. Elle doit se montrer à la hauteur de la réputation du nom qu’elle porte et la survie de l’entreprise familial, la Cox Racing, repose sur ses épaules.

Pour y parvenir, elle n’hésite pas à s’associer à Hayden Hayes, pilote issu des courses de rue et membre de la Benneti Motorsports, dont le propriétaire est le pire ennemi du père de Kenzie. Elle n’a pas le droit de fréquenter Hayden, au risque de se faire virer de la Cox, mais c’est grâce à lui qu’elle arrive à se surpasser.

 

Dès la première rencontre entre Kenzie et Hayden, avant l’entrée officielle de ce dernier chez Benneti, il y a une attraction physique entre eux. Attraction qui s’évanouie dès qu’Hayden ouvre la bouche. Il pense que Kenzie est née avec une cuillère dans la bouche et qu’elle doit son poste à son nom de famille. De cette rencontre douce-amère née une véritable compétition sur le circuit. Ils se challengent et leurs résultats s’en ressentent. La règle imposant aux membres des deux équipes rivales de ne pas se côtoyer oblige Kenzie et Hayden à s’entraîner ensemble dans le plus grand secret. De ces rencontres nocturnes nait une sorte amitié, de respect mutuel. Il y a une belle alchimie entre les deux pilotes. Ils ont beaucoup plus de points communs qu’ils ne le pensaient aux premiers abords.

Mais une relation entre eux est impossible. Kenzie trahie déjà son père et son équipe de nombreuses façons, elle ne peut pas en plus mettre son coeur dans la balance. Elle est constamment obligée de mentir, surtout quand de nombreux accidents surviennent et que tous les soupçons se portent sur Hayden...

 

Kenzie arrivera-t-elle à sauver la réputation de son père et sa société ? Hayden est-il quelqu’un de fiable ? Peut-elle succomber à son charme sans perdre tout ce qu’elle a construit ?

 

S.C. Stephens nous offre une romance agréable dans un univers que j’ai adoré. Je rêve de pouvoir piloter un Ducatti alors je l’ai un peu vécu au travers de Kenzie.

L’ensemble du récit est narré par Kenzie. C’est un peu dommage car Hayden semble être un personnage très intéressant, plus complexe. Mais je ne désespère pas d’avoir son POV un jour, comme cela s’est produit avec Thoughtless.

 

Kenzie est une jeune femme courageuse, ambitieuse, une battante prête à tout pour sa famille… Elle évolue dans un univers essentiellement masculin et doit perpétuellement faire ses preuves. Elle mène une vie saine, qui frise même la maniaquerie, il n’y a pas de place dans sa vie pour la frivolité. Sa rencontre avec Hayden va la chambouler. Elle résiste, elle peut paraître inconstante, mais j’ai réussi comprendre ses doutes et ses craintes. Elle est tiraillée entre sa loyauté envers sa famille, au sens élargie, et son coeur.

 

Hayden est plutôt arrogant, mais on découvre d’autres facettes au fil des pages même si tous ses secrets ne sont pas dévoilés. Il est craquant et on comprend pourquoi Kenzie succombe à son charme. Malgré tout, j’ai eu des doutes sur sa sincérité tout le long du récit. Il y a une aura de mystère qui l’entoure et j’ai hâte d’en découvrir plus à son sujet.

 

La romance évolue lentement. L’intrigue est bien menée, d’une plume fluide et addictive, avec un dénouement inattendue. Je suis impatiente de connaître la suite.

 

Ccl : Un très bon premier tome. L’auteur a réussi à m’embarquer dans son univers plein de tension et d’adrénaline J’ai beaucoup aimé les personnages et leurs imperfections. Je suis curieuse de découvrir un peu plus le personnage d’Hayden. Le petit rebondissement final relance l’intrigue et j’ai hâte de découvrir la suite.

 

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 05/07 au 07/07

 

Un énorme merci à Marie, Déborah et aux éditions Hugo pour cette lecture.

 

Du même auteur (cliquez sur les couvertures)

 

     

Logo Livraddict

Repost 0
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 08:00

Auteur : K. BROMBERG

Editions : Hugo Roman (New Romance)

Pages : 513

Prix : 17,00 €

Parution : 06/07/2017

 

Quatrième de couverture

Derrière son volant, le champion automobile Zander Donavan est au sommet de son art. Mais après de trop nombreux excès dans sa vie personnelle, le voilà forcé de faire une pause. Il a besoin d’accomplir quelque chise tout seul – et de sortir de l'ombre de son célèbre père.

Getty Caster fuit les abus dont elle a été victime et qui pèsent sur son passé. Elle pense avoir trouvé la parfaite échappatoire - jusqu'au jour où elle découvre un étranger dans le cottage de bord de mer qu’on lui a prêté. Aucun doute, il est sexy, mais elle est là pour panser ses plaies. Seule.

Il ne leur faut pas longtemps malgré tout pour que leur attirance mutuelle, à laquelle ils tentent de résister, prenne le pas sur leurs querelles. Et s'abandonner à leur désir déclenche une réaction en chaîne, leurs passés se télescopant. Alors que cet amour inattendu est en jeu, parviendront-ils à en vaincre les répercussions pour construire leur futur ?

 

Mon avis

 

J'attendais ce spin-off avec beaucoup d'impatience.

 

C'est celui de Zander, le petit garçon qui, à l'âge de 7 ans, a vécu un énorme traumatisme au point d'en avoir perdu la voix. Celui qui a repris vie au contact de Rylee et Colton, pour ensuite devenir leur fils.

J'avais complètement craqué pour ce petit garçon, je suis certaine de ne pas avoir été la seule, et je suis tombée sous le charme de l'homme qu'il est devenu.

 

Zander est maintenant un homme adulte qui a grandi et s'est construit entouré de l'amour de ses parents adoptif et de ses nombreux frères, dont Ace. Il est devenu un coureur automobile reconnu dans l'équipe de Colton. Il beau, charmant, charmeur, confiant... bref tout lui sourit... Jusqu’au jour où il reçoit une boîte contenant des effets personnels de ses parents biologiques. Cette

boîte va le briser, son monde s'écroule et Zander, dans sa rage, s'en prend à ceux qui l'aiment le plus. Il doit faire face à cette résurgence du passé et pour cela, il s'isole sur une petite île de la côte est.

 

Getty est une nouvelle venue. C'est une jeune femme de 26 ans qui tente d'oublier son passé et de se construire une nouvelle vie. Mais aussi une nouvelle personnalité, un nouveau caractère après avoir vécu sous le joug de son père, puis de son ex-mari, pendant plus de dix ans. Elle a été maltraitée et détruite psychologiquement. Elle s'est isolée depuis plusieurs mois sur une petite île en espérant que son père et son ex ne la retrouve pas… trop vite, car il ne fait aucun doute que son magnat de père la retrouvera.

 

Par un « malencontreux » coup du destin, Getty et Zander se retrouvent colocataires. Si la situation ne convient absolument pas à Getty dans un premier temps, ils vont rapidement instaurer une petite routine. Ils ont également mis en place quelques règles, la plus importante étant de ne pas divulguer les raisons de leur venue sur cette île. Mais, au fils du temps ils vont devenir amis et deviner certains secrets.

Zander voit sa mère biologique en Getty, il reconnaît les signes. Il s’efforce de ne pas l’envahir et de lui révéler qui elle est réellement.

Getty s'épanouie doucement, elle prend confiance en elle, en ses valeurs… et tombe peu à peu sous le charme de Zander. Il est très protecteur et attentif, deux choses parmi tant d’autres qu’elle n’a jamais connu.

Leur relation évolue lentement tout en étant intense. Elle est très agréable à suivre. Ensemble ils arrivent à appréhender leur passé et à faire les choix qui s’imposent.

 

Si j’ai adoré cette lecture, j’ai tout de même deux regrets. Tout d’abord, que Getty soit la narratrice principale. Si je me suis rapidement attachée à elle, j’aurais aimé avoir un peu plus de Zander. Ensuite, que Rylee, Colton et leur petite tribut ne soient pas plus présent. En fait, seuls Ry et Colt interviennent vraiment, j’aurais tellement voulu découvrir Ace.

 

La série Driven, quelque soit l’univers, est un véritable plaisir. Je vous invite fortement à la découvrir. K. Bromberg a une superbe plume, les émotions et sentiments des personnages sont toujours très bien exprimés.

 

Ccl : Un excellent huitième tome. Zander et Getty sont des personnages très attachants. Ils ont tous deux vécu des traumatismes auxquels ils font face avec beaucoup de force et d’intelligence. Leur romance est un savant mélange de douceur et d’intensité qui permet aux personnages d’évoluer et de se reconstruire.

Ce tome peut se lire indépendamment des autres, mais il serait dommage de louper toutes ces histoires si prenantes.

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 01/07 au 04/07

 

Merci à Déborah et aux éditions Hugo Roman pour cette lecture

Mon avis sur les tomes précédents (cliquez sur les couvertures)

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de les-lectures-de-titou
  • Le blog de les-lectures-de-titou
  • : J'ai créé ce blog afin de partager ma passion pour la lecture. N'hésitez pas à me donner vos conseils.
  • Contact

dame"

dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"

vous en trouverez plus par ICI

Recherche

dame"

 

 

MON CREDO

 

dame"

 

Back Fire

Bossman

Ici & ailleurs T2

La Meute du Phénix T6

Les Insurgés T2

Marshals T2

November 9

Zelko

Adopted Love

Burning Games

et ma PAL d'automne

 

En image ICI

 

 

dame"

Et un jour peut-être ceux-là aussi ;)

PARTENARIATS

Capture-d-ecran-2013-02-02-a-22.55.55.png 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

    

CONTACT

 

leslecturesdetitou@gmail.com

Facebook 

 LIVRADDICT.jpg 

my read shelf:
Titou's book recommendations, liked quotes, book clubs, book trivia, book lists (read shelf) 

Mon profil sur Babelio.com

 

AMAZON PREMIUM

Essai gratuit 30 jours

SAUVETAGE KATE DANIELS

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR SIGNER LA PETITION

KateDanielsRescue600pix_zps293950c4.jpg

Goodreads

 

2017 Reading Challenge

Titou has read 0 books toward her goal of 200 books.
hide

 

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Titou has read 196 books toward her goal of 200 books.
hide