4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 08:12

Auteur : Oxanna HOPE

Editions : Rebelle

Pages : 292

Prix : 17,00 €

Parution : 10/02/2017

 

Quatrième de couverture

Et si le dénouement de la Seconde Guerre mondiale n'était pas celui que l'on connaissait ?

200 ans après la victoire d'Hitler, Germania n'est plus un mythe. La race aryenne tant espérée par le Führer domine le monde et toutes les autres ethnies ont été éradiquées de la planète.

Krista, jeune Aryenne, travaille dans un Lebensborn. Elle a été élevée dans le moule de la race pure et ne connaît que ce mode de vie, jusqu'au jour où elle suit malgré elle une femme dans les égouts de la ville. Ce qu'elle y découvre va ébranler toutes ses convictions et peut remettre en question le fonctionnement même du monde dans lequel elle vit.

 

Mon avis

 

Même je ne lis que de façon très irrégulière de la dystopie, c'est un genre que j'affectionne beaucoup. Ajoutez à cela la plume d'Oxanna Hope, il ne m'en fallait pas plus pour vouloir lire ce livre. Ceci dit, il faut tout de même avouer que le résumé est très intriguant...

 

Le récit traite d'un sujet qui touche à notre histoire. L'auteur a imaginé une fin à la guerre 39-45 inconcevable : Hitler a gagné et a mis en place son rêve de suprématie de la race aryenne. Nous sommes en 2145 est le monde n'est habité que de blonds aux yeux bleus et au profil génétique parfait. Tous les autres sont éliminés...

 

On suit Krista, une parfaite petite aryenne d’à peine 18 ans. Elle n’a jamais connu autre chose que le monde aseptisé de Germania. Néanmoins, elle a parfois quelques doutes, surtout quand elle doit apporter un nouveau né « imparfait » à l’incinérateur. Elle a aussi beaucoup d’empathie. Alors quand elle tombe sur une jeune femme, visiblement enceinte, en détresse, elle ne peut s'empêcher de l’aider... au risque de se retrouver séquestrer dans les égouts…

Elle va alors découvrir que ses cours d’histoire ne reflètent pas la réalité. Que la construction du monde dans lequel elle vit repose sur beaucoup de sang innocent. Que Germania en apparence si parfaite est loin de l’être…

Il y a tout un peuple qui vit secrètement sous la ville, comme des rats (et avec eux). Elle va y faire la connaissance d’Élias, un jeune homme brun aux yeux foncés…

Sous la ville, Krista est une ennemie, une salle boche, mais ce qu’elle découvre va peu à peu lui faire remettre en question tout ce qu’elle a tenu pour acquis.

Pour son peuple, elle est une traitresse.

Elle n’a désormais sa place nulle part… mais n’aura d’autre choix que de suivre Élias et les siens.

 

C’est une histoire plutôt addictive, à chaque fois que l’on pense avoir compris, l’auteur nous réserve des surprises… Et le rebondissement final en est une de taille.

Oxanna nous a concocté une histoire incroyable et très prenante. Le récit est fluide est bien rythmé.

Krista est la seule narratrice et on découvre avec elle toute la réalité du monde dans lequel elle a grandit. Un monde aseptisé qui cache un grand nombre de secrets peu reluisants. Au fil du récit sa vision s’ouvre sur la réalité et son personnage évolue en conséquence.

 

Je n’ai pas pu m'empêcher, à quelques reprises, de penser à la série Divergent. L’environnement est complètement différent, mais certaines situations ou révélations sont assez semblables… je vous laisse découvrir lesquelles.

 

C’est un sacré pari de toucher à un pan de notre histoire qui a laissé tant de traces, mais Oxanna Hope a très bien maitrisé la chose.

 

Ccl : Une très bonne lecture, prenante et addictive. Une dystopie parfaitement maîtrisée et un univers pour le moins original et déstabilisant. Un pari payant et je suis curieuse de découvrir la suite qui paraitra le 5 juin.

 

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 17/03 au 18/03

 

Merci à Astrid et Rebelle Éditions pour cette lecture

 

Logo Livraddict

Repost 0
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 15:07

Auteur : Jennifer L. ARMENTROUT

Editions : J'ai Lu

Pages : 441

Prix : 13,90 €

Parution : 21/09/2016

 

Quatrième de couverture

Si elle a été sauvée in extremis par les pouvoirs de Daemon, Katy n'est désormais plus tout à fait la même. Et il lui faudra du temps pour apprivoiser sa nouvelle nature. Néanmoins, la communauté des Luxens a des problèmes plus urgents à régler dans l'immédiat : un deuil qui fait dissension, le retour inattendu de Dawson, et la recherche d'un plan visant à tromper la surveillance de la Défense.

Par ailleurs, une menace bien pire que la présence des Arums semble peser sur eux : « le Dédale ». Si cette organisation découvre ce dont Daemon et Katy sont capables, ils sont perdus...

 

Mon avis

 

J’avais hâte de retrouver cette série. Plus on avance dans l’histoire, plus elle prend en substance. Exit le coté trop jeunesse et lycéen pour se concentrer sur les Luxens et leurs ennemis.

 

Le tome précédent avait laissé son lot de rebondissements avec un traite, voire deux, un décès, un retour inattendu et surtout un lien entre Daemon et Katy qui se renforce.

 

Dawson est tiraillé, perdu. Dee est aigrie et en colère. Il y a de la tension dans le groupe. Daemon fait de son mieux pour gérer leurs humeurs, tout en trouvant du temps pour Katy et tenter de trouver un moyen de combattre leurs ennemis.

 

Ils doivent se méfier du « Dédale » et faire sortir Beth, la copine de Dawson, qui est toujours leur prisonnière. Katy et Daemon représentent ce que l’organisation occulte cherche à reproduire. Ils doivent être d’une extrême prudence. J’ai donc été très étonnée de voir avec qui ils décident de s’allier et, du coup, pas très surprise du résultat…

 

La plume de l’auteur est toujours aussi fluide et agréable. Elle nous entraîne dans son histoire au tempo tantôt lent, tantôt rythmé. Entre scènes intimes et scènes d’action.

L’intrigue est bien menée et l’auteur continue de dévoiler son univers.

J’aime beaucoup l’évolution des personnages. Les événements ont fait mûrir Katy, elle est un peu moins naïve mais parfois beaucoup trop confiante. Le couple qu’elle forme avec Daemon est adorable, il y a de la complicité entre eux et des sentiments sincères. Daemon est craquant, toujours aussi taquin, arrogant et protecteur.

 

Le tome se termine sur un énorme cliffhanger. C’est terrible et émouvant. J’ai hâte de lire la suite, qui est déjà dans ma PAL, mais je vais suivre les conseils de Gilwen et lire le tome 1 d’Arum (Obsession) avant.

 

Ccl : Un très bon tome, bien rythmé. Un univers plaisant et des personnages qui continuent d’évoluer. De l’humour, des sentiments, des émotions, de l’action et une intrigue bien menée. Une série que je poursuis avec plaisir.

 

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 07/12 au 09/12

 

Mon avis sur les tomes précédents (cliquez sur les couvertures)

Repost 0
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 14:00

Auteur : KJ CHARLES

Editions : MxM Bookmark

Pages : 250

Prix : 5,99 € / 17,00 €

Parution : 25/01/2017

 

Quatrième de couverture

Un récit trop secret, trop effrayant, et bien trop intime, pour l’époque victorienne.

Un mot pour l’éditeur :

« Cher Henry,

Je suis le compagnon, l’assistant et le chroniqueur de Simon Feximal depuis vingt ans maintenant, et durant tout ce temps, mes Comptes Rendus de Simon Feximal le Chasseur de Fantômes ont fait grandir la réputation de ce chasseur hors-pair par monts et par vaux.

Vous m’avez souvent quémandé le récit de notre première rencontre, et de comment mon partenariat avec Feximal a vu le jour. Je vous l’ai constamment refusé, car c’est une histoire bien trop personnelle pour être racontée en toute honnêteté, mais également un souvenir bien trop précieux pour être falsifié. Néanmoins, s’il est un homme qui sait que les histoires sont faites pour être racontées, c’est bien moi.

Voici donc, Henry, un récit complet et précis de ma rencontre avec Simon Feximal, que je laisserai entre les mains de mon notaire afin qu’il vous le remette après mon trépas.

Je pense pouvoir affirmer que ce ne sera pas ce à quoi vous vous attendiez.

Robert Caldwell

Septembre 1914 »

 

Mon avis

 

Je connaissais la plume de K.J. Charles pour avoir lu Le Charme des Magpie. J'avais alors pu apprécié le mélange des genres que l'auteur maîtrise parfaitement, et je l'ai encore plus apprécié avec cette lecture.

 

Un contexte historique riche, un univers fantastique bien exploité, une belle romance et des personnages attachants, à défaut d'être séduisants. En effet, la description physique des personnages est une nouvelle fois assez étrange, même si cela importe peu pour apprécier pleinement cette lecture.

 

Le récit débute au milieu des années 1890. 1894 précisément. Robert Caldwell est un jeune journaliste, 25 ans, qui vient d'hériter d'une maison hantée. Il fait donc appel à un occultiste, en la personne de Simon Feximal, pour résoudre son petit problème de fantôme. C'est ainsi que les deux hommes vont se rencontrer pour la première fois. Une première rencontre mémorable pour tous les deux, le fantôme de l'ancêtre de Robert y a veillé...

Chaque chapitre est en fait une affaire différente sur laquelle le journaliste et l'occultiste vont faire équipe. C'est leur troisième rencontre, et donc affaire, qui va marquer un tournant décisif dans leur vie.

 

S'il s'agit de chroniques d'affaires que Simon et Robert ont résolu, il s'agit surtout de leur histoire. De l'évolution de leur relation et de leurs sentiments. Ils forment un magnifique duo tant dans le travail que dans l'intimité.

L'histoire se situe à la fin de l’époque victorienne. L'homosexualité est encore un crime passible d'emprisonnement. Leur vie intime doit donc demeurer secrète. Néanmoins, ils vivent et travaillent ensemble, et leur comportement n’échappe à personne, surtout pas à ceux qui ont parfois besoin de faire pression pour obtenir ce qu'ils veulent...

 

J'ai été emportée par l’histoire de Robert et Simon dès les premières pages. Robert s'adresse à son ami Henry, un éditeur, du coup il s'adresse directement au lecteur, cela rend le récit très intime. La plume de l'auteur est fluide et agréable, son univers est prenant et addictif. Une succession de petites affaires bien traitées et une superbe relation entre deux hommes à une époque où c'était encore considéré comme un crime.

 

Ccl : Une excellente lecture. L’auteur a réussi à m’emporter à la fin du XIXè, dans son univers occulte, pour me présenter Robert Caldwell et Simon Feximal et révéler la véritable histoire de ces deux hommes touchants et attachants.

 

Un 4,75/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 17/01 au 18/01

 

Livre lu et chroniqué pour Un brin de lecture en partenariat avec MxM Bookmark

 

Logo Livraddict

Repost 0
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 21:02

Auteur : Jamie LEIGH

Editions : Steditions

Pages : 300

Prix : 20,83 €

Parution : 01/06/2016

 

Quatrième de couverture

Pour fêter l'arrivée prochaine de leur bébé tant attendu, Théo Ryan et Lucas Leary sortent dîner avec leurs amis. En couple depuis quelques années déjà, ils vont enfin fonder une famille, leur famille. Mais la vie réserve toujours des surprises et peut basculer d'une seconde à l'autre. Et ce soir-là, Théo Ryan ne retrouvera plus la chaleur de son foyer, lâchement assassiné par un voyou pour de l'argent. La mort est-elle réellement la fin de tout ? L'amour ne peut-il pas transcender chaque chose, même la réalité telle qu'on la connaît ? L'esprit, l'essence de sentiments aussi forts subsistent au-delà de la chair. Théo trouvera le moyen de reconquérir son amant, de récupérer son cœur et de prendre sa place de père.

 

Mon avis

 

Pour commencer, je remercie Plum et Jamie Leigh pour ce livre voyageur.

 

Théo et Lucas filent le parfait amour depuis une dizaine d'années. Ils sont à quelques jours de fonder une famille et voulaient le fêter dignement. Mais à la sortie du restaurant, c'est le drame...

 

La première image que j'ai eu en lisant ce livre, c'est celle de Patrick Swayze. Impossible de ne pas penser à Ghost. Le parallèle s'arrête assez vite. Pas de Whoopi, ici. Par contre, il y a un jeune homme de 17 ans, Christopher Adams, dont l'âme est prête à s'élever, contrairement à celle de Théo... qui va profiter du corps de l'adolescent.

 

Vous l'aurez compris il s'agit d'une romance fantastique. Une romance pleine d'émotions. On est obligatoirement touché par les sentiments que se portent Théo et Lucas et par leur douleur. Il en est de même pour la situation de Christopher.

 

La plume de l'auteur est fluide et très agréable. Il y a certes quelques petits défauts. Il y a peu de chance, par exemple, que vous sortiez de l’hôpital le jour même de votre réveil d'un coma de 3 mois. Et encore moins retourner au lycée dès le lendemain. Mais, je peux comprendre le souhait de l'auteur d'avoir un délai assez court entre la disparition et la (re)naissance.

 

Le plus gros défaut de ce livre, selon moi, est que l'on reste sur notre faim. J'ai eu l'impression qu'il n'était pas abouti. J'ai cherché un tome 2 sur le site de l'éditeur, sans succès. Il reste un grand nombre de choses en suspend, beaucoup de points à éclaircir. Certes Lucas et Théo se sont retrouvés. Mais quant est-il de la vie de Christopher ? Du mystère qui entoure sa mort ? Comment Lucas et Théo vont faire pour reprendre le cour de leur vie ? C'est très frustrant toutes ces questions sans réponses. A priori, un tome 2 est prévu, mais il n’y a aucune date de sortie.

 

Ccl : Une jolie romance fantastique. C’est doux et très soft. Beaucoup de sentiments et d’émotions. Mais la fin est très frustrante ! A quand la suite ?!

 

Un 3,75/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 12/11 au 14/11

Logo Livraddict

Repost 0
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 15:36

Auteur : K.J. CHARLES

Editions : Milady Romance (Slash)

Pages : 286

Prix : 6,50 €

Parution : 08/07/2016

 

Quatrième de couverture

Jamais un lord n’a été aussi envoûtant…

 

Exilé depuis des années, Lucien Vaudrey ne pensait pas rentrer un jour en Angleterre. À la suite du suicide de son père et de son frère, il hérite d’un comté ainsi que des ennemis de sa famille… Afin de se débarrasser d’une malédiction qui l’incite lui aussi à se donner la mort, il se tourne vers un magicien spécialiste des forces occultes, Stephen Day. Très vite, celui-ci tombe sous le charme ravageur de Lucien, qui ne cache pas son envie de le mettre dans son lit. Troublé, Stephen perd peu à peu ses pouvoirs. Mais lorsqu’une série de machinations se referment sur Lucien, Stephen sait qu’il doit les déjouer, sinon la Grande Faucheuse sera leur seule compagne.

 

Mon avis

 

J’étais très curieuse de découvrir ce livre qui offre un succulent mélange de genres…

 

Lord Crane, Lucien Vaudrey, a été exilé à Shanghai vingt ans plus tôt. Suite au décès de son père et son frère, il est obligé de rentrer en Angleterre pour s’occuper de son héritage. Malheureusement, en plus des terres et de l’argent, Lucien a également hérité des ennemis de sa famille. Mais, ce que ces derniers ignorent est que Lucien n’est pas un aristocrate comme les autres. C’est un négociant, il a appris à vivre à Shanghai en compagnie de Merrick. Quand il se rend compte qu’une force, qu’il ne peut contrôler, l’incite à se donner la mort, Lucien n’hésite pas à faire appel à un chaman ou, pour les anglais, un praticien en la personne de Stephen Day.

 

Il y a certes une attirance évidente entre les deux hommes. Néanmoins, l’époque dans laquelle ils évoluent entraîne la prudence. Lucien a eu l’habitude de vivre presque librement son homosexualité à Shanghai, mais en Angleterre il s’agit toujours d’un « crime ». En outre, plus qu’une romance, il s’agit ici d’une bataille contre des forces occultes. Magiciens, sorciers, chamans, praticiens… l’auteur nous entraîne dans un univers très particulier et intéressant. Je me suis laissée facilement entraîner par l’intrigue. L’ambiance est parfois un peu sombre et oppressante, mais c’est nécessaire, cela contraste avec les moments où les deux hommes peuvent faire plus ample connaissance.

 

J’ai beaucoup aimé les personnages. Lucien n’est pas réellement un aristocrate, même s’il en a le titre. Il a passé la majorité de sa vie dans pays où il a dû se battre pour survivre et dans lequel le mode de vie est différent de l'Angleterre. Il a été envoyé à Shanghai sans ressource et avec pour seule compagnie un domestique, Merrick. Ils forment d’ailleurs un incroyable duo, où se mêlent respect, complicité et fidélité. Lucien est un personnage qui se montre sûr de lui, impressionnant, imposant, mais qui n’a pas peur de montrer ses faiblesses également.

J’ai eu plus de mal avec Stephen dans un premier temps. Il faut dire que la description physique qu’en fait Lucien est assez étrange. Il est très réservé, parait frêle. Mais, au fil de l’histoire, on apprend à connaître le personnage. C’est un excellent praticien, doté d’une grande morale, de beaucoup de courage et de force.

La relation entre les deux hommes n’est pas très approfondie dans ce premier tome. La fin laisse envisager une histoire plus « développée » et intense entre eux par la suite...

 

Il s’agit en effet d’un premier tome, et je serai ravie de retrouver Lucien et Stephen dans d’autres aventures.

 

Ccl : Une très bonne lecture. Une intrigue bien menée dans une ambiance singulière. Un mélange des genres très agréable. Des personnages attachants. Je suis désormais curieuse de découvrir la suite de cette série.

 

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 01/09 au 02/09

Logo Livraddict

Repost 0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 11:09

Auteur : Linda Saint Jalmes

Editions : Rebelle

Pages : 368

Prix : 18,50 €

Parution : 03/05/2013

 

Quatrième de couverture

Londres, l’an 1813.

Diane, lady de Waldon, est effondrée... elle vient d’apprendre que ses nobles parents l’ont donnée en mariage à l’immonde marquis de Wilshire.

Cependant, une lueur d’espoir se fait, car dans le même temps, elle a enfin mis la main sur de très vieux grimoires écrits par des aïeules bana-bhuidseach apparentées à un clan de magiciens highlanders : Les Saint Clare.

Son destin ne peut se jouer à Londres, Diane en mourrait. Elle doit s’évader et trouver cet endroit qui lui promet la vie et un avenir radieux : Le Cercle des Dieux.

 

 

Mon avis

 

Ce quatrième tome est en fait un prequel à la série. En effet, il se déroule plusieurs années avant le tome consacré à Darren et Awena. Dans ce livre, l’auteur nous raconte comment Diane et Iain, les grands-parents de Darren, ont fait connaissance. Le père d’Awena fait également une toute toute petite apparition…

 

Diane fait partie de l’aristocratie anglaise du XIXè siècle. Elle n’a jamais reçu d’amour de la part de ses parents, mais quand ceux-ci décident de la marier de force à un horrible bonhomme de trois fois son âge, la coupe est pleine. Diane a toujours rêvé qu’un jour elle trouverait son prince charmant. Quand elle trouve une prophétie dans un vieux grimoire ayant appartenu à ses ancêtres bana-bhuidseach, sa décision est prise. Elle va fuir Londres, aidée en cela par sa dame de compagnie et seule amie, Isabeal, et son mari, et partir pour l’Ecosse et les terres Saint Clare afin de se rendre sur Le Cercle des Dieux et trouver son âme sœur.

Diane fait donc un saut dans le temps pour se retrouver en l’An 1341 et tomber nez à nez avec Iain Saint Clare, un magnifique highlander pur jus. Mais la réaction de ce dernier va vite la faire déchanter. En effet, Iain refuse de reconnaître qu’une si frêle jeune femme puisse être son âme sœur… Comme il le dit si bien lui-même : « J’ai fait le vœu de rencontrer mo ionmhain (ma bien-aimée), pas une donzelle à peine sortie du ventre de sa mère et qui se briserait sous mes assauts tant son corps n’est fait que peau et d’os. » (p 57-58).

 

J’ai pris beaucoup de plaisir à me replonger dans cet univers et faire plus ample connaissance avec Diane et Iain. Même si le dénouement était plus qu’évident, la rencontre et l’évolution de la relation entre eux est un plaisir à suivre. D’autant plus que l’auteur a réussi à me surprendre avec quelques rebondissements bien amenés. En outre, même si on sait comment l’histoire va finir, cela n'empêche en aucune façon d’avoir des palpitations lors de quelques passages.

 

On retrouve avec plaisir Barabal et Larkin. Iain offre à Barabal un rôle à contre-emploi et on peut compter sur la Seanmhair pour n’en faire qu’à sa tête et nous offrir un bon moment de plaisir.

 

La plume de Linda est toujours aussi agréable, fluide et pleine d’humour. J’ai maintenant hâte de lire le dernier tome qui concerne Eloïra, le dernier enfant de Darren et Awena.

 

Ccl : Un tome prequel à la hauteur des autres. J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir plus amplement Diane, Iain et leur histoire. Une série divertissante, pleine de charme et d’humour que je vous invite vivement à découvrir.

 

Un 4,25/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 27/07 au 28/07

 

Merci aux éditions Rebelle pour cette lecture

 

Mon avis sur les tomes précédents (cliquez sur les couvertures)

  

 

Logo Livraddict

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de les-lectures-de-titou
  • Le blog de les-lectures-de-titou
  • : J'ai créé ce blog afin de partager ma passion pour la lecture. N'hésitez pas à me donner vos conseils.
  • Contact

dame"

dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"dame"

vous en trouverez plus par ICI

Recherche

dame"

 

 

MON CREDO

 

dame"

 

Kate Daniels T1

Toi + Moi + Lui

Driven T5

Jamais plus

Driven T6

Follow me T2

 

En image ICI

 

 

dame"

PARTENARIATS

Capture-d-ecran-2013-02-02-a-22.55.55.png 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

 

 Ladiesclub 

    

CONTACT

 

leslecturesdetitou@gmail.com

Facebook 

 LIVRADDICT.jpg 

 GOODREADS.jpg

Mon profil sur Babelio.com

 

AMAZON PREMIUM

Essai gratuit 30 jours

SAUVETAGE KATE DANIELS

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR SIGNER LA PETITION

KateDanielsRescue600pix_zps293950c4.jpg

Goodreads

 

2017 Reading Challenge

Titou has read 0 books toward her goal of 200 books.
hide

 

2016 Reading Challenge

2016 Reading Challenge
Titou has read 196 books toward her goal of 200 books.
hide