La Meute Mercure tome 5 : Eli Axton de Suzanne WRIGHT

Publié le par Titou

Auteur : Suzanne WRIGHT

Editions : Milady

Pages : 451

Prix : 7,90 €

Parution : 19/08/2020

 

Quatrième de couverture

L’amour n’a pas de limites

Dernier célibataire de sa meute, Eli ressent profondément l'absence de son âme sœur. Il ne s'attend pas à la trouver en pleine confrontation avec un Alpha menaçant. Casey a trop souvent accepté de soutenir son frère en réglant ses dettes, mais le jour où on tente de l'obliger à aller à l'encontre de ses principes, elle s'insurge. L'irruption d'Eli fait basculer sa vie. Persuadé que Casey est sienne, il n'hésite pas à la revendiquer immédiatement. Cependant, tous ne partagent pas leur joie. Une menace pèse sur la vie qu'ils ont entrepris de construire ensemble. Ils n'auront pas d'autre choix que d'éradiquer cet ennemi inconnu au plus vite...

 

Mon avis

 

Après la Meute du Phénix, c’est au tour de la Meute Mercure de tirer sa révérence en beauté.

 

Eli Axton, frère de Roni et Nick, est le premier lieutenant de la Meute Mercure. Il aspire à trouver son âme-sœur à l’image de ses compagnons de meute. Il en devient même un peu amer et n’arrive plus à se réjouir du bonheur des autres.

Il désespérait un peu jusqu’au jour où il rencontre à la Tanière, un lieu de combat, Casey…

 

Casey est une métamorphe vison, une combattante et une joueuse de foot. Elle est aussi lieutenant dans son groupe. Elle n’attendait pas particulièrement son âme-sœur, mais elle n’est pas du genre à nier l’évidence.

 

Bien qu’Eli soit un personnage récurrent, je ne m’attendais à ce qu’il soit si intense. Il pourrait être Alpha tellement il est dominant. Étrangement je m’étais arrêtée à son coté taquin en raison de ses nombreuses blagues avec Roni. Blagues qui, on le découvre dans ce tome, tirent leur origine du lourd passé de Roni et Eli alors que Nick étant en détention.

 

Casey est une fille assez simple, mais qui a du caractère et de la répartie. Elle a été rejetée par son père, un humain, et a été élevé par ses grands-parents maternels depuis décédés. Son autre moitié, le vison, une petite bête que je ne connaissais pas très proche du furet, est, à l’instar des Chats de Pallas, vicieuse et létale. Le vison tue pour le plaisir. Casey et Madisyn vont très vite devenir amie… ce qui donne ses scènes plutôt amusantes.

 

Eli et Casey ont un point commun : ce sont tous les deux des combattant émérites qui aiment se retrouver sur le ring de la Tanière.

 

Leur relation coule de source, ni l’un ni l’autre ne cherche à nier leur lien, bien au contraire. Eli voulait tellement ce lien qu’il se montre plutôt pressant sans pour autant être oppressant. Ils forment un très beau couple.

Il avait revendiqué son âme soeur ! Il sentait cette certitude circuler en lui comme du miel chaud, lui procurant un sentiment d'apaisement comme jamais il n'aurait imaginé en connaître. C'était arrivé tellement vite qu'il avait du mal à l'appréhender. Pourtant, rien ne lui avait jamais semblé aussi naturel que l'âme de Casey liée à la sienne.

p36

Comme à chaque fois, il y a une intrigue de fond. Elle est assez simple, mais apporte la bonne dose d’action pour compléter l’histoire.

 

L’épilogue est savoureux. Comme avec le dernier tome de la Meute du Phénix, on retrouve les membres huit ans plus tard… fêtant Noël avec leurs nombreux enfants.

 

Les membres de la Meute du Phénix font une apparition. Dominic se fait gentiment chambrer et c’est génial.

 

C’est avec autant de bonheur que de tristesse que j’ai dévoré ce dernier tome. C’est toujours avec autant de plaisir que j’ai retrouvé cet univers et ses personnages, mais avec un gros pincement au coeur également en sachant que c’est la fin.

Heureusement, il y a des chances que les personnages des deux meutes fassent des apparitions dans la nouvelle série à paraître le 25 novembre : Olympus.

 

Ccl : Un très bon tome et un excellent final pour cette série. Eli est très intense et très avide de son âme-sœur. Casey est une femme à sa hauteur, qui a assez de tempérament pour ne pas être étouffer. Je suis maintenant curieuse de découvrir la série Olympus.

 

Un 4,5/5 sur l'échelle Goodreads

Lu du 23/08/20 au 25/08/20

 

Mon avis sur les autres tomes dans l’ordre de lecture conseillé (cliquez sur les couvertures)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article